SOCIETA’ DI SAN FRANCESCO DI SALES
  Recteur Majeur

epub   doc   pdf   zip

Rome, 13 septembre 2017

À mes chers Confrères Salésiens SDB du monde et
à ma chère Famille Salésienne du monde

Mes chers Frères et Soeurs,
Avant tout, recevez mes plus cordiales salutations en ce jour très spécial pour nous.

En effet, voilà quelques heures seulement, hier après-midi, est arrivé à Rome notre confrère, le P. Thomas Uzhunnalil. Il y a une demi-heure, je suis moi-même revenu d'une visite à une Province et, maintenant, étant plus amplement informé, je m'adresse à vous tous pour vous donner l'information dont nous disposons en ce moment.

Voici la grande nouvelle : notre confrère Thomas a été libéré et il se trouve actuellement avec nous.

Il est arrivé hier soir à 18 heures dans la communauté salésienne qui travaille dans les Services de l'État de la Cité du Vatican. Parti de l'aéroport de Muscat (Sultanat d'Oman), le Père a atterri à l'aéroport de Rome-Ciampino et, de là, il a été conduit dans notre maison.

J'ai demandé à nos confrères du Vatican de l'accueillir quelques jours dans leur communauté et ce, pour deux raisons immédiates lui permettre le bon fonctionnement des premiers contrôles médicaux et un repos nécessaire ; et, pour moi-même, de pouvoir l'embrasser au nom de tous les confrères Salésiens et de toute la Famille Salésienne. Ensuite, lorsque les médecins le conseilleront et que la chose apparaîtra opportune, le P. Thomas pourra, bien sûr, retourner en Inde.

Il y a beaucoup de choses que nous-mêmes ne savons pas. Il est certain que la libération et la remise de sa personne sont intervenues à travers un Opérateur humanitaire, en lien avec le Sultanat d'Oman.

Comme Congrégation, nous avons été informés, il y a quelque mois, des contacts qui s'établissaient avec les ravisseurs pour aboutir au dénouement d'aujourd'hui, mais sans jamais avoir d'informations supplémentaires. En fait, nous n'avons eu la nouvelle de sa libération qu'hier seulement, alors même que le P. Thomas était déjà sur le point d'arriver en Italie.

Il est de mon devoir aussi de dire à vous tous et aux nombreuses personnes qui ont à le savoir qu'il n'a été réclamé à la Congrégation Salésienne aucune rançon et nous ne savons absolument pas si une quelconque rançon a été versée.

Comme il est naturel, et parce que nous sommes certains que les choses se sont passées ainsi, nous exprimons notre profonde gratitude à Sa Majesté le Sultan d'Oman et aux Autorités compétentes du Sultanat, à l'Opérateur humanitaire et à tous ceux qui, de différentes manières, se sont occupés de ce cas, en de multiples occasions et avec un grand dévouement.

Je veux aussi témoigner de la grande affection et de la préoccupation constante avec lesquelles la Province Salésienne de Bangalore (Inde) a suivi la situation de notre confrère Tom, comme l'a fait toute la Congrégation durant les longs mois de sa captivité.

À toutes ces personnes, aux divers organismes des différents États et à leurs personnels, j'exprime par mes paroles la gratitude du P. Thomas lui-même et de nous tous, pleinement conscients de tout ce qui a été fait pour la libération de notre Confrère.

Mes chers frères Salésiens SDB et chère Famille Salésienne, après tout ce que je viens de vous dire, qui explique les circonstances humaines de cet heureux dénouement, je voudrais manifester la profonde gratitude qui remplit mon cœur — et qui est certainement aussi celle de vous tous — au Seigneur qui, pendant tous ces longs mois, a accompagné le P. Thomas au plus profond de sa solitude et peut-être aussi de sa crainte. Rendons grâce à Dieu, dans sa Providence, pour ce moment de joie que nous sommes en train de vivre.

Merci également à toutes ces personnes qui, par milliers et des milliers, tout au long de ces dix-huit mois de Gethsémani de notre frère Tom, ont prié avec une foi profonde. Le Seigneur nous a accordé une grande grâce. C'est une raison pour continuer à répondre dans l'avenir, avec une plus grande fidélité et une plus grande authenticité, à son appel et au charisme qu'il nous a confié et auquel le P. Tom a voué sa vie : l'annonce de Jésus et de son Évangile, la prédilection pour les jeunes garçons et filles du monde entier et, parmi eux, les plus pauvres et abandonnés.

Chers frères et sœurs, continuons à rendre grâce au Seigneur pour le don d'avoir à nouveau P. Tom parmi nous. Demandons à notre Mère, la Vierge Auxiliatrice, de l'accompagner et de le soutenir ; et qu'Elle continue à faire tout dans la vie de chacun de nous comme elle l'a toujours fait avec Don Bosco.
Très cordialement à vous tous,

Casella di testo:  Casella di testo:

Ángel Fernández Artime

Recteur Majeur