Consejo Recursos

Bulletin Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » mai 2013

 

Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)

10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.) - < salesiensafo@gmail.com >

Salutation …….……………...1
La Voix du Provincial…….….2
Nouvelles de Famille…….…..3
Flash…….…………………..19
Agenda…….……………….21
Ressources…….……………22
Mot du Soir…….…………..23
Pub ………………....……...24
Chers lecteurs et amis de Afonet,
Après la période de turbulence qui nous a
balancés sur Afo-Dépêche, nous voici dans le rythme
ordinaire de nos parutions. Nous vous saluons donc
tous et nous sommes convaincus que notre Maman
du Ciel, la Vierge Auxiliatrice que nous fêtons ces
jours-ci partout dans nos oeuvres intercède pour nous
tous. Mois de mai, mois d’affection et de confiance
vis-à-vis de notre Mère Auxiliatrice. Don Bosco nous a
enseigné de faire confiance à Marie car « c’est elle qui
a tout fait » et c’est toujours elle qui continue de
soutenir la congrégation salésienne. Oui, nous devons
avoir cette conviction que Marie Auxiliatrice est celle
qui soutient nos oeuvres, nos communautés et
particulièrement la vocation de chacun de nous. Par
elle, cherchons à aller vers Dieu dans la fidélité à
notre vocation.
Mois de mai, mois aussi de la famille. Nous
célébrons la Maman d’une multitude de fils.
Spécialement pour les Salésiens, la famille en ce mois
est interpelée sur la construction de la fraternité.
Fraternité entre tous les groupes de la famille
salésienne, fraternité entre les différents membres de
la famille salésienne. Ensemble nous sommes forts
pour la mission ; construisons cette fraternité familiale
avec simplicité pour nous rendre fort avec le secours
de la Vierge Auxiliatrice en vue de la réalisation de la
mission auprès des jeunes.
Salutation

Ferdinand ZIGUI

@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 1 -Mai 2013 (063)

La Voix du Provincial

Faustino GARCÍA

« MERCI, SAINT PÈRE, BENOÎT XVI »

« Auxiliatrice »
Nous sommes dans le mois de mai. Si nous devrions
définir les mois par une couleur, pour ce mois de
mai, la couleur serait : « Auxiliatrice ».
Dieu nous a donné une Mère…Don Bosco s’est confié et
nous a confiés à une Mère…
• La Mère croyante qui accepte le détachement du fils de
ses entrailles pour - petit à petit - s’attacher au Fils de la
Parole…c’est l’itinéraire de foi qui passe de l’attachement
affectif, émotionnel, à l’attachement croyant capable de
maintenir la foi sans besoin de « sensations », capable de
la vivre dans le silence et dans la logique de Dieu qui est
souvent « illogique » selon la raison humaine : Marie, au
pied de la croix, est la meilleure des images que nous
pouvons trouver ;
• La Mère confiante, qui se fie et se confie au Dieu qui lui
propose un projet, tout en restant ouverte aux initiatives
et surprises de ce Dieu, fixant toujours son regard sur
l’Auteur de ce projet, plus que sur le projet de
l’Auteur, se laissant façonner par Lui et à son gré ;
• La Mère de la Parole, qui préfère garder silence,
obéissance et disponibilité totale lorsque sa parole arrive
à découvrir et reconnaitre la Parole dans sa vie. La Mère
de la Parole, qui apprend à parler le langage de Dieu, le
langage de l’Amour, où la seule règle grammaticale est
« aimer comme, Lui, Il a aimé » ;
• La Mère de Don Bosco, qui - entrant dans le coeur de
Don Bosco - arriva à entrer dans le coeur d’une multitude
des jeunes et d’enfants. La Mère « qui a tout fait », car
Elle trouva le fils « humble, fort et robuste » attentif et
disponible au champ d’action que la Mère lui montra ;
• La Mère Auxiliatrice, prête toujours à tendre la main
aux autres, aux plus petits, pour – avec l’autre main –
leur remettre son fils, le Fils. L’Auxiliatrice qui tend la
main pour – Elle aussi– demander le secours afin de nous
associer à sa mission d’Auxiliatrice auprès des autres.
Bonne fête de Marie Auxiliatrice !
Fraternellement
Faus
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 2 -Mai 2013 (064)

Nouvelles de Famille

Abidjan (C.I.)

ASSOUMOU Eric Arnaud
Prêtre sdb.

- 3 Mai
2013@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
JOURNÉE DE LA JEUNESSE
DE SAINT FRANÇOIS
Les dimanches des rameaux sont aussi les
journées mondiales de la jeunesse. Les jeunes de
la paroisse Saint François d’Assise de Koumassi
Remblai n’ont pas voulu laisser passer cette
28ème journée mondiale de la jeunesse dont le
thème est « Allez ! De toutes les nations faites des
disciples. » du dimanche 24 mars 2013. Les jeunes
de saint François ont donc fait l’option de
réfléchir sur leur ardeur à l’évangélisation.
C’est pourquoi la veille de cette journée, le
samedi 23 Mars 2013 de 16h30 à 18h, près de
300 jeunes ont participé au débat prévu à ce
effet dont le thème était : ‘’Comment annoncer
l’Évangile de la joie dans une société en crise ?’’.
Le père Denis Soro a donc invité les jeunes à
sortir de leur passivité, de leur tiédeur, et du goût
de la facilité pour annoncer cet Évangile de la joie.
¨Car le monde, l’Eglise a besoin de leur vitalité
et de leur joie. Il s’en est suivi un débat sur les
défis de l’Evangélisation aujourd’hui.
(065)

Nouvelles de Famille

- 4 Mai
2013@fo.net (sdbafonet@gmail.com) (066)
Le vendredi 17 mai 2013, les prénovices
de l’année pastorale 2012-2013 ont bénéficié
d’une journée de désert. En effet, c’est à l’issue
de cette journée que devra se concrétiser leur
volonté d’aller au noviciat qu’ils manifesteront
le 24 à travers la remise de leur lettre.
Après la messe présidée par le P
Dieudonné (le responsable du prénoviciat),
l’équipe s’est dirigée, eau, nattes et textes de
méditation en main, vers le terrain du
prénoviciat situé à 1h de marche de la
communauté. Après une brève invitation à la
méditation faite par le Père, les scrutins remis
ont été le premier élément de méditation. Plus
tard, c’est sur le texte de 1Th 4, 1-8 ; 5,19-28
que la méditation va se centrer. Les colloques,
le repas, le chapelet, la méditation et la Via
Lucis ont été les exercices spirituels qui ont
émaillé la journée. L’espace désert a rendu
l’expérience profonde tant pour les prénovices
que pour les formateurs qui étaient avec eux
(Fabrice et Dieudonné).
Un désert pas comme les autres.
Bobo (Burkina Faso)

Fabrice AZIAWO
sdb, stagiaire

Nouvelles de Famille

Conakry (Guinée)
Bernard GABA-DOVI
sdb, prêtre
leur parlant de Saint Joseph et de Don Bosco modèle
des travailleurs. La marche était animée par des
chants de louange, la prière du chapelet et les moments
de silence. Les pèlerins marcheurs sont rentrés
à Boffa le jeudi 03 mai en fin de matinée où ils ont
été rejoints par une foule aussi immense de pèlerins
non marcheurs. Les célébrations sur place ont été
ouvertes par la messe présidée par le Nonce apostolique
auprès de la Guinée et du Mali, Monseigneur
Martin KREBS. Durant les trois jours, les pèlerins ont
eu deux conférences sur l’année de foi, des célébrations
eucharistiques, des moments de confessions et
des soirées culturelles. L’apothéose de ce 50ième pèlerinage
a été la messe de dimanche présidée par Monseigneur
Vincent, Archevêque de Conakry qui a don-
né le sacrement de confirmation aux jeunes venant
de trois paroisses du diocèse.
Il faut noter qu’à la veille de ce pèlerinage, la
communauté salésienne de Conakry a eu la joie d’être
reçu par le Nonce apostolique et de partager un
repas avec lui. A la veille de la neuvaine à Marie
Auxiliatrice, nous vous souhaitons une bonne fête à
CINQUANTENAIRE DU PÈLERINAGE MARIAL
DE BOFFA
Le pèlerinage marial qui draine chaque
année de milliers de fidèles du diocèse de
Conakry à Boffa, ce site qui a accueilli les
premiers missionnaires spiritains en Guinée,
s’est revêtu d’un cachet spécial cette année de
la foi. En effet, ça faisait 50 ans (1963 – 2013)
quand le feu Mgr Raymond Marie TCHIDIMBO
a initié pour la première fois ce pèlerinage.
Ce pèlerinage se déroule en deux étapes
: la marche vers le site de Boffa (près de 120
Km à partir du point de départ) et les célébrations
sur place. Les pèlerins marcheurs se sont
rassemblés le dimanche 28 avril 2013 dans la
cour d’une école à Kagbalè. Après la bénédiction
de Mgr l’archevêque de Conakry, Mgr
Vincent COULIBALY, les pèlerins avec Monseigneur
à la tête ont pris le départ pour une première
étape de 11km. Ainsi durant ces quatre
jours, les pèlerins ont alterné les différentes étapes
(13 au total) avec des temps de repos, de
célébrations eucharistiques, de restauration… Il
faut noter que le mercredi 1er mai, fête de Saint
Joseph, à la demande de l’archevêque, le Père
Rafael Cosmes a fait l’homélie aux pèlerins en
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 5 -Mai 2013 (067)

Nouvelles de Famille

Elie ASSOGBA
Sdb, prêtre
Kandi (Bénin)
Le dimanche 28 avril a eu lieu la
récollection pour les jeunes de la paroisse.
Cette récollection s’inscrit dans le cadre de
l'Année de la Foi et le temps pascal. Le
thème était : JE CROIS EN UN SEUL DIEU.
Le Prédicateur, le père Denis KOCOU
(aumônier diocésain des jeunes) , y a mis
l'accent sur la foi comme don de Dieu, et en
partant du livre des actes des apôtres, il a
montré comment la porte de la foi a été
ouverte aux païens. A partir de certains
exemples comme Abraham, Paul et les
autres apôtres, il a insisté sur la nécessité de
LES JEUNES DE KANDI À L’ÉCOLE
DE LA FOI
se former et de rester attachés au Christ en
nourrissant la foi par la prière et la participation
dans les sacrements. Après avoir expliqué le
passage de la lettre aux Hébreux (chapitre 11), il a
exhorté les participants à lire personnellement la
lettre apostolique Porta Fidei avec laquelle le
pape Benoit XVI a motivé l'Année de la Foi.
Cette récollection, à la surprise de tous, a
connu la participation de plus de 150 jeunes. Ceci
nous amène a constaté et à prendre davantage
conscience de la soif des jeunes. Cependant le
travail en carrefour proposé à la fin a révélé une
certaine résistance chez les jeunes à l'heure de
prendre des engagements concrets pouvant
matérialiser leur foi.
La récollection s'était achevée avec la Messe
du soir présidée par le prédicateur. Au cours de
cette Eucharistie, nous avons prié pour que le
Seigneur affermisse la foi de ses fidèles en
particulier des jeunes et leur donne d'être capables
de s'engager, chacun selon ses capacités et son
niveau pour que la Bonne Nouvelle parvienne
aux extrémité de la terre.
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 6 -Mai 2013

(068)

ÊTRE DES DOMINIQUE SAVIO
D’AUJOURD’HUI

- 7 Mai
2013@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
Le dimanche 05 mai dernier nous
avons célébré, en présence du Provincial
(qui était en visite chez nous), la fête de
Dominique Savio avec les enfants de la
paroisse. Tout a commencé le vendredi 03
avec la session de la chorale des enfants qui
était à l’honneur. Session qui a connu la
participation de 35 enfants et qui a
débouché sur la grande fête le dimanche. La
messe de ce 6ème dimanche de Pâques a été
présidée par le Provincial (Père Faus) qui
dans son homélie a exhorté non seulement
les enfants et les adolescents mais toute la
communauté chrétienne à trouver en
Dominique Savio un modèle. Il a rappelé le
(069)
désir de sainteté qui brulait dans le jeune
Dominique et souligné l’effet de la méthode de
Don Bosco ainsi que ses conseils à ce jeune déjà
doué : « Remplis bien tes devoirs d’élève et de
chrétiens, sois toujours dans la joie et maintiens
cette bonne relation avec le Christ » sont les
conseils de son maitre spirituel.
Après le Messe, tous les enfants de la
paroisse ont été invités à la fête marquée par les
chants, les danses, les jeux et le repas. Environ
300 enfants ont reconstitué la cours du
Valdocco d’alors et ne se séparèrent qu’aux
environs de 17 h 30 avec la consigne d’être les
Dominique Savio d’aujourd’hui.

Nouvelles de Famille

 

Lomé-PMA (Togo)

Marc-Auguste KAMBIRE,
sdb, stagiaire

MARIE AUXILIATICE À
KANYIKOPE

(070)
Samedi 25 mai 2013, les
chrétiens de la Paroisse Maria
Auxiliadora ont fait la traditionnelle
procession avec la Vierge Auxiliatrice.
C’était à Kanyikopé (l’une des
communautés de la paroisse). C’est elle
qui abrite, pour cette année la fête
paroissiale qui se tiendra le dimanche
26 mai 2013.
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 8 -Mai 2013

MARIE AUXILIATRICE À KANYIKOPÉ, UNE PREMIÈRE

- 9 Mai
2013@fo.net (sdbafonet@gmail.com) (071)
Le dimanche 26 mai 2013, les fidèles de la
Paroisse Maria Auxiliadora ont tous convergé
vers la communauté de Kanyikopé pour la
célébration eucharistique qui devait marquer la
fête paroissiale. C’est la première fois que cette
communauté accueille la fête paroissiale. À
chaque fois qu’il était prévu de célébrer la fête
dans cette communauté, la pluie empêchait cela
( La communauté est située dans une zone
marécageuse). Malgré la pluie qui s’est abattue
dans la nuit du samedi à dimanche, la
communauté paroissiale a voulu tenir le cap en
célébrant Marie Auxiliatrice à la saint Jean Bosco
(patron de la communauté de Kanyikopé).
Il était 07h45 mn quand la procession
devant conduire les prêtres célébrants à l’Autel
pour la messe. Ce fut le Père Melkisédek
KOUMAZAN (prêtre diocésain originaire de la
paroisse) qui a présidé la messe avec à ses côtés
trois prêtres (PP. Ferdinand ZIGUI, Curé, Jésus
Benoît BADJI et Aurélien AHOUANGBE).
Le Père Melkisedek a centré son
propos sur Marie, Notre Dame de la Sainte
Trinité. Il s’est agit pour lui de montrer le
rôle qu’a joué la Vierge Marie dans le
Mystère de la Sainte Trinité : en acceptant la
Volonté du Père, elle tombe enceinte sous
l’effet du l’Esprit Saint pour donner naissance
au Fils.
C’est dans une ambiance électrique
que la fête a continué jusqu’au soir. Ce sont
la vente de charité, le jeu kermesse, les
prestations des groupes musicaux et
traditionnels de la Paroisse sans oublier le
repas qui ont meublé le reste de la journée.
Il était 17h45mn quand les fidèles se
disaient se donnaient rendez-vous pour
l’année prochaine pour une autre édition.
Que Marie Auxiliatrice continue de
veiller sur la communauté paroissiale de
Gbényedzi.

Nouvelles de Famille

 

Ouagadougou (Burkina Faso)

Albert KABUGÉ
sdb, prêtre

PÉLÉ-ENFANTS AVEC NOTRE DAME
DE YAGMA

Le dimanche 05 Mai 2013: "Les
enfants de l'archidiocèse de Ouagadougou
ont fait le pèlerinage ; ils ont voulu marcher
avec notre Dame de Yagma. Ils étaient à
peu près 10 000 enfants venus de toutes les
paroisses. Le thème principal de cette
rencontre est: "Toi enfant, par tes oeuvres,
montre ta foi." La messe était présidée par
l'Abbé Isidore Zongo, curé de la Paroisse
Notre Dame des Apôtres.
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 10 -Mai 2013 (072)

@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 11 -Mai 2013 (073)

Nouvelles de Famille

Parakou (Bénin)

John LOKOU
Sdb, stagiaire

 

CELEBRATION DU JUBILE D’ARGENT DU CPET
DON BOSCO DE PARAKOU
Octobre 1987, octobre 2012, le Collège Privé
d’enseignement Technique Don Bosco de Parakou a
capitalisé 25 ans d’expérience.
En 1984, sous l’invitation de l’archevêque
émérite de Parakou Monseigneur Nestor ASSOGBA,
les salésiens sont venus à Parakou pour fonder une
communauté paroissiale. Ainsi, après échange avec
Monseigneur, après prospection et étude de la ville
de Parakou et de ses réalités, les premiers salésiens,
les pères Emilio Hernandez, Jesus Argérich et en leur
tête le père Fermín Nuevo, venus d’Espagne ont
convenu de l’ouverture d’un centre professionnel.
C’est ainsi qu’en 1985 la construction de cet
établissement a commencé et a finalement ouvert
ses portes en octobre 1987 pour accueillir les
premiers apprenants.
Plusieurs événements ont coloré cette
célébration des 25 ans.
CONFERENCE DEBAT :
Tout à commencé le Mardi 07 Mai
avec le Conférence débat dont le thème
s’intitule : Le CPET Don Bosco, de ses débuts
à nos jours. Elle a été animée par le Père
Franck AMETEKPE et un des Anciens Elèves
et a permis aux élèves et aux invités d’être au
parfum des réalités du Centre.
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 12 -Mai 2013 (074)

Mercredi 08 Mai : CARAVANE
Ce Mercredi 08 Mai, c’est dans une
ambiance festive indescriptible que s’est
déroulée cette caravane à travers les rues de
la ville de Parakou.
JEUDI 09 MAI 2013 : JOURNEE SPORTIVE
Pour célébrer sportivement ce jubilé
d’argent, le collège a invité trois (3)
établissements techniques avec lesquels, a été
organisé un mini championnat de foot et de
Hand. Il s’agit de l’ECDS, CeFoP et le Lycée
KIKA. Dans les deux disciplines, le CPET Don
Bosco s’est retrouvé avec le Lycée KIKA en
phase finale dans l’après-midi. KIKA a
remporté la coupe en Handball tandis que
Don Bosco a remporté celle du football.
Signalons aussi que dans cette même soirée,
les Anciens Elèves de Don Bosco ont livré un
match de foot et de hand avec les nouveaux.
Vendredi 10 Mai : JOURNEE CULTURELLE
La journée du Vendredi 10 Mai a été
celle de la culture. Elle a permis aux élèves,
dans la matinée d’exprimer leurs talents à
travers les diverses prestations et de faire des
jeux Kermesse. La soirée était consacrée au
concert live, animé par les artistes invités
dont nous saluons la présence d’Edwige
venue du Togo pour la circonstance.
SAMEDI 11 MAI : Messe d’action de grâce
Ce jour a signé l’entrée dans l’histoire
de ce jubilé par la Messe d’action de grâce
présidée par son Excellence Mgr. Pascal
N’KOUE, Archevêque de Parakou. Au cours
de cette Messe, les diplômes du CAP de
l’année académique 2011- 2012 ont été bénis
et remis aux apprenants.
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 13 -Mai 2013 (075

Nouvelles de Famille

Le Mardi 8 Mai 2013 est à marquer d’une
pierre blanche dans la vie du Foyer Don Bosco.
En effet ce jour-là a eu lieu à Cotonou les
festivités de lancement d’un programme
quadriennal de coopération avec l’Union
Européenne. Trois grands événements sur trois
lieux distincts ont rythmé la journée :
1. La cérémonie de lancement officiel du
programme de coopération avec la participation
des quatre structures appuyées
En réponse à l’appel à projet « Les Acteurs
Non Etatiques et les Autorités Locales dans le
Développement, Actions en République du
Bénin. », le Foyer Don Bosco a présenté un
projet intitulé « Programme de protection
sociale des enfants en situation difficile des
départements du Littoral, de l’Ouémé et de
l’Alibori. » Ce projet, qui a été retenu par
l’Union Européenne lors de la phase de
sélection, vise à contribuer à la réalisation
effective des droits des enfants en situation de
risque ou de vulnérabilité du Bénin, notamment
dans les trois départements où le Foyer Don
Bosco travaille déjà.
Trois autres projets portés par Handicap
International (intégration et participation des
personnes handicapées à la gouvernance locale),
Protos (développement du secteur de l’eau, de
l’hygiène et de l’assainissement) et Plan Bénin
(participation citoyenne dans le développement
local et du développement du secteur de l’eau)
Porto-Novo (Bénin)

Arsène BALOGOUN
Sdb, stagiaire

LANCEMENT OFFICIEL
DU PROGRAMME DE COOPÉRATION
AVEC L’UNION EUROPÉENNE

ont aussi été retenus par l’Union Européenne.
Tous oeuvrent pour le développement du
Bénin.
Discours de Mme Françoise Collet, Ambassadeur de
l’Union Européenne au Bénin
Les représentants des quatre structures entourent
Mme l’Ambassadeur de l’UE et M. le Ministre de
Souza
C’est donc le 8 Mai, veille de la journée
de l’Europe, que le lancement officiel du
projet a été programmé. Les quatre acteurs
non étatiques appuyés par l’Union
Européenne se sont retrouvés à 10H au Chant
d’Oiseau à Cotonou pour le lancement officiel
du programme présidé par S.E. Mme
Françoise Collet, Ambassadeur de l’Union
Européenne au Bénin et M. Le Ministre du
Développement, de l’Analyse Economique et
de la Prospective, Marcel de Souza. Chaque
structure a présenté d’abord à l’aide d’un
court diaporama son histoire, son projet et la
cause qu’elle défend puis ensuite présenté une
courte animation. Les enfants du Foyer Don
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 14 -Mai 2013 (076)

Bosco ont présenté une déclamation poétique
très appréciée par l’auditoire sur les droits des
enfants.
Présentation du Foyer Don Bosco ainsi que des
enjeux du programme de coopération
Le programme de coopération présenté
par le Foyer Don Bosco comporte trois grands
résultats qui devront être réalisés pendant les
quatre ans d’exécution du projet : Mars 2013 –
Février 2017 :
• Résultat 1 : La collaboration, la
concertation et le travail en synergie des
acteurs non étatiques et étatiques
intervenants dans la protection des
enfants sont renforcés.
• Résultat 2 : Les autorités locales, les
leaders d’opinion, les chefs religieux et
la population sont sensibilisés sur la
protection des enfants et la nécessité de
disposer d’un programme communal de
protection des enfants.
• Résultat 3 : Les enfants à risques et
marginalisés sont identifiés, orientés,
formés, pris en charge et réinsérés dans
un processus de développement
durable.
2. Activité de lancement spécifique du
programme de coopération avec le Foyer Don
Bosco dans le marché Dantokpa
La suite des festivités de lancement du
programme de coopération s’est déroulée l’après
-midi sur le parc Zou Nord du marché Dantokpa
de Cotonou près de la baraque d’accueil et
d’écoute du Foyer Don Bosco. Cette
manifestation de l’après-midi était propre au
Foyer Don Bosco. Un podium et une tente avait
été dressés sur la place réquisitionnée pour
l’occasion.
La cérémonie a commencé à 15H avec
l’arrivée et l’accueil des officiels : la délégation
de l’Union Européenne au Bénin, Mme la
directrice Adjointe de la Famille, de l’Enfance et
de l’Adolescence, les représentants de la
SOGEMA ainsi que l’ensemble des journalistes de
la presse écrite et télévisée invités pour
l’occasion. De nombreux curieux s’étaient
également massés autour de la tente.
La délégation de l’Union Européenne
Mme la Directrice Adjointe de la Famille,
de l’Enfance et de l’Adolescence ainsi que Mme
l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Bénin
ont prononcé chacune un discours de soutien et
de lancement des activités. Mme Françoise
Collet, Ambassadeur de l’UE, a commencé son
discours en indiquant aux enfants que pour eux,
il n’y avait pas de délégation, pas
d’Ambassadeur, pas de discours mais seulement
« Tantie Françoise », l’amie des enfants.
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 15 -Mai 2013 (077)

Ce mardi 14 Mai 2013 a eu lieu au Centre
Magone une Assemblée Générale extraordinaire
en présence du père Faustino Garcia, provincial
salésien dans le cadre de sa visite annuelle au
Foyer Don Bosco de Porto-Novo. Cette
Assemblée Générale a vu la participation de tous
les éducateurs et salariés du Foyer Don Bosco, soit
un total de 47 personnes qui travaillent pour la
cause des enfants mais qui n’ont pas l’occasion de
se rencontrer tous les jours.
A l’ordre du jour était prévu un point par
secteurs afin de permettre au provincial
d’appréhender la réalité du travail mené dans
chaque secteur, de voir les activités source
d’encouragements et les points de difficulté
rencontrés au long de l’année. Ce bilan a
également permis à tous les éducateurs et salariés
présents de comprendre les difficultés rencontrées
dans les autres secteurs et les opportunités qui se
dégagent.
La salle de télévision transformée en Assemblée
Générale pour l’occasion
Cette Assemblée a également vu la
constitution du Conseil d’Administration du
Foyer Don Bosco qui aura, à l’avenir, un rôle
de conseil et d’orientation auprès du bureau
exécutif. Ce conseil est composé de Mme
Mathurine KANMANDOZO, infirmière au
Foyer Don Bosco, Mme Germaine AVOCETIEN,
Conseillère pédagogique et M. Salim DARRA,
coordinateur de la Ferme agropastorale
Valdocco de Saketé et son président le père
provincial Faustino GARCIA.
Le Conseil d’Administration
L’Assemblée Générale s’est clôturée par le
mot du père provincial qui s’est dit fier de voir
cette assemblée aussi nombreuse, preuve que le
Foyer Don Bosco est une structure bien vivante et
en pleine croissance. Il a rappelé à chacun que ce
travail auprès des enfants en situation difficile ne
peut se faire « que par vocation » et que ce travail
peut parfois être épuisant. Il a invité tous les
éducateurs et salariés à regarder vers l’avenir, à
renforcer la synergie et la communication entre les
secteurs et surtout à consolider les fondations du
travail. Il a également expliqué aux éducateurs que
l’application de la méthode préventive au Foyer
Don Bosco leur permettait d’être une force
éducative au Bénin.
Le père Faustino Garcia, provincial
Un petit cocktail fraternel et une photo
de famille ont clôturé l’Assemblée Générale.
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE
AU FOYER DON BOSCO AVEC
LA PARTICIPATION DU PÈRE PROVINCIAL
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 16 -Mai 2013 (078)

Photo de famille des 47 éducateurs aux pieds de Don Bosco

Le cirque Tokpa du Foyer Magone

@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 17 -Mai 2013 (079)

Nouvelles de Famille

Yaoundé (Cameroun)

MINOUGOU Isidore
sdb, Étudiant

Journée de la vie religieuse
Le 02 février passé, toute la
communauté du théologat Saint Cyprien a
convergé vers la Basilique mineure de Yaoundé
pour la journée de la vie consacrée. Cette
journée a commencé avec les laudes présidées
par l’évêque de Yaoundé. À la suite de la
conférence suivie de débat, il y a eu lieu la
messe. Cette journée s’est achevée avec un
repas offert par l’Évêque
Journée missionnaire salésienne
Le 17 février, toute la famille salésienne
de Yaoundé s’est retrouvée chez les soeurs
salésiennes pour la journée missionnaire
salésienne. Cette journée a débuté autour du
thème « La nouvelle évangélisation dans la
perspective de l’étrenne 2013 ». La conférence
s’est achevée par une mise en commun
précédée d’un moment de partage autour d’un
certain nombre de questions. À l’issu du
partage, les participants se sont retrouvés pour
célébrer l’Eucharistie présidée par le vicaire
provincial le père Miguel. Le partage du repas
et la prière de clôture ont mis fin à la journée.
Sortie communautaire
Le 06 février dernier, profitant de
l’inter-semestre, la communauté a effectué une
sortie communautaire à EBOLOWA, une ville
située à une centaine de kilomètres de Yaoundé.
Au cours de cette sortie nous avons pu visiter les
deux présences salésiennes de cette ville, les
familles de deux confrères (Alphonse et
Christophe), la cathédrale ainsi qu’une localité
touristique (NKOLADOM). Un événement
marquant pour certains, ce fut la visite de la
tombe d’un éminent théologien Africain, en la
personne du regretté, Révérend Père Jean Marc
ELA. Un des précurseurs du courant de la
théologie de la libération en Afrique.
Journée de la foi
Le théologat Saint Cyprien a organisé une
journée de la foi qui a connu la participation de
près de cinq cent (500) personnes. Cette journée
avait pour thème : « Jeune comment vis-tu ta
foi ? » À 8h00 ce fut le début de la journée avec
la prière et un bref moment d’animation. Autour
de 9h00 ce fut la conférence prévue à cet effet.
À la suite de cette conférence, les jeunes étaient
invités à visiter des stands qui reprenaient d’une
manière ou d’une autre le contenu du thème
général. Ainsi, il y avait un stand de Lectio Divina ,
de la réconciliation, de partage et débat, d’ écoute
de musiques sacrées, de modèle de foi, de culture
biblique, de foi et carême, d’accompagnement
spirituel et d’adoration. À 12h30 ce fut le moment
de la pause et du repas. Cette journée s’est clôturée
autour de 17h00 par la célébration eucharistique
présidée par le coordonnateur local de la
pastorale : Père Marco DIAZ.
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 18 -Mai 2013 (080)

Flash

Marc-Auguste KAMBIRE,
sdb, stagiaire

 

KENYA -Les professionnels de la
communication au travail
(ANS – Nairobi) – La semaine dernière à
Nairobi, Kenya, ont eu lieu deux importants
évènements de Communication sociale: le
XIIème Séminaire pour les Producteurs de
télévision du SIGNIS – Association catholique
mondial pour la communication – et le Catholic
Media Festival, organisé par la Catholic Media
Houses de l’archidiocèse de Nairobi. Les deux
initiatives ont également vu la participation des
responsables du centre audiovisuel salésien Bosco
Eastern Africa Multimedia Services (BEAMS).
Le Séminaire SIGNIS, qui a réuni les
producteurs de télévision catholiques de 13 pays,
a eu lieu dans l’oeuvre “Don Bosco Youth
Educational Services” de Nairobi, du 10 au 14
mai. La rencontre, qui se répète tous les ans,
arrive dix ans après le Ier Séminaire pour les
producteurs de télévision qui a eu lieu en
Afrique, au Cap, pour constituer des réseaux et
des collaborations et développer des
communautés professionnelles.
VATICAN :
LA DICTATURE DE L'ÉCONOMIE SANS VISAGE
Le pape reçoit quatre nouveaux ambassadeurs
ROME, 16 mai 2013 (Zenit.org) - « L’argent doit
servir et non pas gouverner », rappelle le pape François
qui fustige « le fétichisme de l’argent » et « la dictature
de l’économie sans visage » parmi les causes de la crise
mondiale actuelle. Il dénonce les conséquences de la
précarité.
Le pape a en effet reçu en audience M. Bolot
Iskovich Otunbaev, ambassadeur du Kirghizstan, M.
David Shoul, ambassadeur d’Antigua et Barbuda, M.
Jean-Paul Senninger, ambassadeur du Luxembourg et
M. Lameck Nthekela, ambassadeur du Botswana, ce 16
mai 2013, à l’occasion de la remise de leurs lettres de
créance.
« Le pape aime tout le monde : les riches comme
les pauvres » mais il a « le devoir de rappeler au riche
qu’il doit aider le pauvre, le respecter, le promouvoir »,
a notamment souligné le pape François, faisant observer
que « la solidarité qui est le trésor du pauvre, est
souvent considérée comme contre-productive »
aujourd’hui.
De même, a-t-il ajouté, « tout comme la
solidarité, l’éthique dérange » car « elle relativise l’argent
et le pouvoir » en fin de compte « conduit vers Dieu
qui, lui, se situe en-dehors des catégories du marché ».
Dénonçant « une nouvelle tyrannie invisible », le
pape a appelé de ses voeux « une éthique non
idéologique » pour « créer un équilibre et un ordre
social plus humains ».
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 19 -Mai 2013 (081)

- 20 Mai
2013@fo.net (sdbafonet@gmail.com) (082)
TROISIÈME RENCONTRE ENTRE VIA DON
BOSCO ET LA PROVINCE AFO
Depuis le vendredi 24 mai (Fête de Marie
Auxiliatrice), les directeurs des centre
professionnels venus du Benin (Cotonou et
Porto-Novo), de la Côte d’Ivoire (Duékoué) et
du Mali (Bamako et Sikasso) se sont joints à
ceux du Togo (Kara et Lomé) pour une
nouvelle rencontre avec l’ONG belge salésienne
Via Don Bosco. Cette rencontre se tient à
Gbodjomé jusqu’au 31 mai (Fête de Notre
Dame de la Visitation).

Agenda Mai 2013
Roméo SALAMI,
sdb, stagiaire
ANNIVERSAIRE
04 : DIAZ Marco Porfirio
06 : BALOGOUN Arsène
07 : ADJOR Norbert
AKONO Alexandre Filbert
09 : MEDAH Oscar
11 : MARTINEZ Jose Antonio
13 : FUENTES Antonio
ISSENE Lévy Brad
16 : KADJAKADE Joël
24 : TARNAGDA Jean Baptiste
ZANMENOU Francis
25 : CAMINO Lucas
FÊTES SALESIENNES (MAI-JUIN)

MAI

06 : Dominique Savio
13 : Marie Dominique Mazzarello
16 : Luigi Orione
24 : MARIE AUXILIATRICE
29: Joseph Kowalski
JUIN

12 : François Kesy et compagnons martyrs
23 : Joseph Cafasso
24 : Nativité de saint Jean Baptiste
L’HYMNE ACATHISTE EN L’HONNEUR DE LA
MÈRE DE DIEU
Réjouis-toi, Mère de l’Agneau et du Bon Pasteur,
réjouis-toi, bercail des spirituels brebis,
réjouis-toi, protection contre les loups
ravisseurs,
réjouis-toi, tourière des portes du Paradis.
Réjouis-toi, puisqu’avec la terre se réjouit le ciel,
réjouis-toi, puisqu’avec les ange
tressaillent les mortels,
réjouis-toi, bouche des Apôtres qui ne
saurait tarir,
réjouis-toi, courage inégalé des victorieux
Martyrs…
Réjouis-toi, Épouse inépousée
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 21 -Mai 2013 (083)

Ressources

Un Film

Enrique FRANCO,
sdb, prêtre

Titre : Le choix

Réalisé par Malibu YEHIRI

Avec : KANE Ismaël, PODE Désirée,
LANCE Touré , NGORAN Serge
Année de sortie 2009
Durée: 1h 25mn
Nationalité Ivoirienne

Le Père Paul, jeune prêtre au caractère
communicatif, est attaqué par des inconnus à cause
de ses engagements en faveur des plus démunis. Cet
événement ne lui enlève pas l’enthousiasme et le
dynamisme d’une vie donnée au coeur de sa paroisse.
Sous le regard bienveillant et avec le soutien de son
curé, il multiplie ses activités. L’amitié autant que
l’animosité et la malveillance tissent autour de sa vie
de prêtre des attitudes opposées qui ne l’empêchent
pas de continuer à prêcher et à dénoncer les
injustices. Le courage ainsi que la fidélité du P. Paul
produisent des fruits. Mais à la fin, le choix de son
évêque de l’éloigner de son milieu à cause de
certaines pressions et de subtiles accusations, semble
terrasser le P. Paul qui est tenté de tout
abandonner…

C’est un film simple, fait avec peu de moyens,
et avec des acteurs pas professionnels, produit par
Paulines. C’est un film réalisé en Afrique, par des
Africains dans un contexte africain.

Le but du film est de présenter la
vocation sacerdotale à travers la vie d’un
jeun prêtre, vicaire d’une paroisse africaine,
d’une grande ville. Pour celui qui connait le
milieu on se rend compte que la ville est
Abidjan.

Le film nous présente les vraies
motivations de la vocation mais aussi les
difficultés et valeurs d’une authentique
vocation vécue en un contexte africain. Il ne
se réduit pas à présenter les motivations
propres de toute vocation mais aussi, les
possibles pièges et défis que la culture
africaine peut présenter à une jeune
vocation.

Le fils nous parle de l’origine de la
vocation et quelques années de vie pratique
dans la pastorale paroissiale.

Il y a dans l’histoire un intérêt
catéchétique qui a poussé à placer sur le dos
du protagoniste, en peu de temps, toutes les
questions possibles qui peuvent se présenter
dans toute une vie.

Le film est intéressant pour faire un
débat sur la vocation sacerdotale, et de
passage sur la vocation religieuse. Il
constitue une occasion pour une analyse des
motivations, des difficultés de toute sorte,
personnelles et contextuelles à la société, à
la famille, aux amitiés, à la pastorale et
même à la relation avec la hiérarchie.

C’est un bon moyen pour des occasions
comme les rencontres des groupes de
vocation, semaine vocationnelle, présenter

la vocation à la catéchèse et aux
mouvements, même aux familles
chrétiennes.

@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 22 -Mai 2013 (084)

Mot du Soir

Enrique FRANCO,
sdb, prêtre

ECOUTEZ CE QUE JE NE DIS PAS, JE VOUS EN PRIE

 

Ne vous laissez pas tromper par mon visage
car je porte mille masques
Et aucun n'est mon vrai moi.
Ne vous laissez pas tromper, au nom de
Dieu, je vous en prie.
Je vous donne l'impression d'être sûr de
moi,
Plein de confiance et de tranquillité,
Que je n'ai besoin de personne : Ne me
croyez pas.
Sous ce masque, il y a le vrai moi, confus,
craintif, isolé.
C'est pour cela que je me crée un masque,
pour me cacher,
Pour me protéger du regard qui voit.
Et pourtant ce regard est précisément mon
salut.
Dans la seule condition que je l’accepte, s’il
contient de l’amour,
C’est la seule chose qui peut me libérer
Des murs de la prison que j'ai moi-même
élevés.
J’ai peur de ne rien valoir, de n'être bon à
rien,
Et que vous le verrez et me rejetterez.
Alors, commence la parade des masques.
Je bavarde avec vous,
Je vous dis tout ce qui n'est rien,
Et rien de ce qui m'est tout et qui pleure en
moi.
S'il vous plaît, écoutez soigneusement et
essayez d'entendre ce que je ne dis pas.
J'ai vraiment envie d'être sincère, vrai, spontané,
d'être moi-même.
Mais il faut que vous m'aidiez. Il faut que
vous me tendiez la main.
Chaque fois que vous êtes bienveillant,
doux et encourageant,
Chaque fois que vous vous efforcez de comprendre
le véritable intérêt pour moi,
Mon coeur a des ailes, des ailes très faibles,
mais enfin des ailes.
Par votre sensitivité, votre sympathie, votre
puissance de compréhension
Vous seul pouvez me libérer de l'ombre de
mon incertitude,
De ma prison solitaire.
Ce n'est pas facile pour vous,
Car plus vous m'approchez, plus je me défends.

Mais on me dit que l'amour est plus fort que
les murs des prisons
C'est en ceci qu'est mon espoir, mon seul
espoir.
Essayez, je vous en prie de faire tomber ces
murs d'une main ferme
Mais douce, car un enfant est sensible.
Qui suis-je, vous demandez-vous ?
Je suis quelqu'un que vous connaissez très bien.
Car je suis chaque homme, je suis chaque
femme que vous rencontrez,
Et je suis aussi VOUS-MEME.

- 23 Mai
2013@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
Province Salésienne Afrique Occidentale (AFO)
10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.)
< salesiensafo@gmail.com >
Pour nous contacter: sdbafo.cs@gmail.com
Directeur de publication : Faustino GARCÍA
Administrateur : Hernán CORDERO
Rédacteur en chef : Ferdinand ZIGUI
Montage: Paulin AKLADJE
Équipe de Rédaction :
Marc-Auguste KAMBIRÉ
Enrique FRANCO
Roméo SALAMI
(085)

NOS PUBLICATIONS
500 F 500 F 500 F
La vie de sainte Marie-Dominique

La vie de saint Jean BOSCO La vie de saint Dominique SAVIO

MAZZARELLO

500 F 500 F
3 000 F
La vie de la Bse Laura

La vie de saint François Mémoires de l’Oratorio

VICUÑA

de SALES Par Jean BOSCO

En vente à la :
. Maison Don Bosco (Lomé-Akodessewa)
. Paroisse Maria Auxiliadora (Lomé-Gbényedzi)
Pour tout renseignement
Édition Don Bosco Afrique (EDBA)
Tél.: (228) 22 27 87 08 / (228) 22 71 96 31
Cell.: (228) 92 27 99 45 (Fr. Marc-Auguste KAMBIRE, Sdb)
(228) 99 54 18 92 / (228) 91 58 60 50 (M. Paulin AKLADJE)
E-mail: sdbafo.cs@gmail.com
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 24 -Mai 2013 (086)