Conseil Ressources

Synergie et formation: critères de base pour le développement de Salesian SC en Italie

NOUVELLES - ÉVÉNEMENTS

Italie – Synergie et formation

Italie – Synergie et formation: les critères à la base du développement de la CS salésienne en Italie
(ANS – Rome, 19 janvier 2005) - Quel est l’état de la communication sociale dans l’Italie salésienne et quelles sont ses perspectives futures? C’est sur cette double question qui a été centrée la rencontre des provinciaux et des délégués provinciaux pour la Communication sociale de la Région Italie avec ses 10 Provinces: IAD (Ancône), ICP (Turin), ILE (Milan), ILT (Gênes), IME (Naples), INE (Mestre), IRO (Rome), ISA (Cagliari), ISI (Catane) et UPS (Université). Ont participé à la rencontre le conseiller régional, père Pier Fausto Frisoli, et le conseiller général pour la CS, père Tarcisio Scaramussa. Etaient présents tous les provinciaux et presque tous les délégués provinciaux, le secrétaire national CISI, père Giuseppe Casti, le coordinateur national de la CS, Giancarlo de Nicolò, le délégué national CGS, Roberto Guarino, et tous les membres du dicastère (Baroni, Fox, Gonsalves, Manieri et Butera). Dans la première partie de la rencontre, les délégués ont présenté la réalité de la communication dans leur Province. Une vivacité surprenante en est ressortie, riche en structures et en instruments, en créativité et en activité. L’analyse de la situation a été suivie par la présentation-vérification du programme d’animation du dicastère pour le sexennat 2002-2008 et des politiques indiquées dans la version non définitive du document Système salésien de Communication sociale (SSCS). Les trois groupes de provinciaux et de délégués (Nord – Centre – Sud) ont ensuite mis en lumière les défis, les problèmes, les urgences et les priorités, et indiqué quelques actions concrètes à promouvoir, accompagner et vérifier. Deux critères ont été trouvés: la synergie, pour ne pas disperser les forces, se concentrer sur les urgences et intégrer l’intra et l’extra; la formation, ce qui pour certains salésiens se traduit par la professionnalisation, pour les autres par la formation permanente et pour les laïcs collaborateurs par la préparation. Ces deux critères ont fait jaillir des stratégies d’action relatives. Malgré le temps limité accordé à la rencontre, le père Scaramussa en a souligné l’utilité, remarquant la sensibilité et l’intérêt de toutes les Provinces d’Italie pour la CS, la croissance de son importance pour la mission, la grande richesse de réalisation et d’initiatives, le désir de synergie, d’échange et de collaborations. Il a annoncé une lettre du Recteur majeur sur le thème de la CS à l’occasion du 120ème anniversaire de la publication de la lettre de Don Bosco sur la “Diffusion des bons livres” (1885), Magna Charta qui a anticipé l’importance de la CS dans la mission des salésiens. La rencontre s’est terminée par l’intervention du père Frisoli qui a affirmé d’avoir tiré une impression positive de la vivacité du secteur. Il a souligné la priorité de la formation afin de créer des personnes compétentes qui à leur tour seront les formateurs d’autres personnes, salésiens et jeunes. Il a mis en évidence l’exigence d’exprimer publiquement sur les médias locaux et nationaux l’opinion salésienne sur des thèmes comme l’éducation et les jeunes. Il a indiqué la nécessité de s’exprimer d’une manière unitaire et en une forme coordonnée, en évitant la dispersion et la fragmentation, en particulier à travers des sites Internet mis à jour, accessibles et ouverts au dialogue avec le monde des jeunes. Pour finir, il a suggéré des expériences de convocation-meeting pour promouvoir l’expressivité des jeunes et l’échange d’initiatives et de productions.