Conseil Ressources

Modification de `criteres et normes`

FORMATION - LETTRES

Modification de "Critères et normes" au numéro 105

logo

DIREZIONE GENERALE OPERE DON BOSCO
Via della Pisana 1111 – 00163 ROMA

Il Consigliere generale per la Formazione

Rome, 24 juillet 2007
Prot. 07/0505

Très Révérends Coordinateurs régionaux de la formation
Très Révérend Délégués provinciaux de la formation

Pour connaissance
Très Révérend Provinciaux

Oggetto: Modification de "Critères et normes" au numéro 105

 

Très chers Coordinateurs et Délégués,

Avec cette lettre je vous communique la décision du Recteur Majeur et du Conseil général de modifier le numéro 105 de "Critères et normes pour le discernement des vocations salésiennes".
Ce numéro de "Critères et normes" il parle des éléments qui doivent être contenu dans une quelconque demande d’admission: entrée au noviciat, première profession, renouvellement de la profession temporaire, profession perpétuelle, ministères, ordres. Parmi ces éléments est mentionnée la "référence au dialogue tenu avec le directeur et mention de son accord pour la demande".
Une commission provinciale de formation, en trouvant problématique l’expression "et à son accord pour la demande", il en a demandé la suppression.

Décision. Pour éviter des interprétations restrictives ou obligeants pour ce qui concerne la liberté quand on fait la demande d’admission, le Recteur Majeur et le Conseil général ont accueillis la demande d’éliminer au numéro 105 de "Critères et normes" l’expression "et à son accord pour la demande"; ils confirment qu’au même numéro sois gardée l’expression "référence au dialogue tenu avec le Directeur."
Motivation. Dans le processus d’admission c’est le jeune en formation qui doit discerner s’il se voit apte pour la vocation salésienne. Pendant le discernement il reçoit l’aide du directeur, du confesseur et du guide spirituel aussi, au cas ou le guide soit différent de la personne du directeur. Eux, en l’ayant accompagné, se trouvent dans la situation appropriée pour lui offrir leur avis positif ou négatif. C’est à l’individu de prendre en considération ces conseils sérieusement, d’assumer sa propre responsabilité devant Dieu et de décider en conscience de faire ou ne pas faire la demande. Il y n’a pas donc besoin de l’assentiment du directeur pour la présentation de la demande.

Je vous salue cordialement et je vous remercie de l’attention.
En Don Bosco

Père Francesco Cereda