Conseil Ressources

Bulletin de l'animation missionnaire juillet 2012

MISSIONS


1     2

PROCHAINS EVÉNEMENTS contribuent directement à l’action missionnaire , soit à leur place, soit à travers un volontariat missionnaire à l’extérieur. Maintenant, j’aimerais vous présenter un groupe très spécial.

Pendant la récente visite extraordinaire à la Province de Cracovie (Pologne), j’ai rencontré divers groupes missionnaires dans les écoles, oratoires et paroisses.

Parmi eux se détache un groupe ‘Art.43’, fondé il y a 5 ans à peine par quelques prénovices, qui ont pris au sérieux l’article 43 des Constitutions Salésiennes sur la communication sociale. Les jeunes salésiens ont compris à demi mot, que les missions sont l’image la plus attractive de la Congrégation. En l’espace de quelques années, ils ont produit plus de 260 vidéos sur Youtube (http://vimeo.com/art43). En plus d’un petit studio à Cracovie, l’Art.43 a fondé (en 2011), grâce à quelques volontaires missionnaires, un autre studio audiovisuel dans la maison provinciale de Ashaiman – Ghana (Province AFW). A présent, le groupe Art.43 est très vivant au postnoviciat de Ląd (Pologne) et au théologat de Cracovie (Pologne). Dans mon portefeuille m’accompagne un des premiers produits de l’Art.43: au format d’une carte d’identité une prière pour les missionnaires et au verso pour chaque jour du mois, les noms de trois ou quatre pays où nous sommes présents.

Je souhaite que nous soyons capables de susciter un tel groupe dans toutes nos oeuvres! P. Václav Klement, SDB Conseiller pour les Missions Titolo n otiziario Nome società N. 43 - juillet 2012 Bulletin d'Animation Missionnaire Salésienne Une publication du Dicastère des Missions pour les communautés salésiennes et les amis de la mission salésienne C hers missionn a i r e s salésiens et amis des Missions Salésiennes ! J’aimerais encore une fois partager avec vous un rêve que j’ai dans le coeur depuis 4 ans. Il y a 90 ans déjà, le Bienheureux Philip Rinaldi écrivait qu’il fallait un groupe missionnaire dans chaque maison salésienne ! Mais qu’est-ce qui fait la différence entre la présence ou non d’un groupe missionnaire dans une oeuvre salésienne ou dans une communauté de formation salésienne ? La présence du groupe missionnaire est une garantie que reste vive la flamme missionnaire! De même que, sans la classe médicale et l’organisation des hôpitaux la santé serait impossible, de la même manière, sans les missionnaires ad gentes – ad vitam et sans les groupes missionnaires dans les écoles, les paroisses et les centres de jeunes, il est très difficile de s’attendre à ce que soit maintenu vivant l’esprit missionnaire! D’habitude, les groupes missionnaires prient et font prier pour les missions et pour les vocations missionnaires, ils sensibilisent la communauté éducativepastorale aux besoins de la mission universelle ou ils Le “Groupe Missionnaire” fait une grande différence 30 juillet - 4 août 2012: Journées d’études sur La présence Salésienne parmi les Musulmans, Salesianum (Roma) 6 - 27 août 2012: 1° Cours de formation permanente pour les missionnaires en Amérique, Quito (Equateur) 4 – 30 sept 2012: Cours de formation pour les nouveaux missionnaires (Rome-Turin) 17 sept - 6 décembre 2012: XV Cours de formation permanente pour les missionnaires, UPS (Rome) 5 – 9 Novembre 2012: Journées d’études sur la Mission Salésienne et la Première Annonce du Christ en Afrique et à Madagascar, Addis Abeba (Ethiopie) 9 – 11 novembre 2012: Rencontre des Délégués Provinciaux pour l’Animation Missionnaire Incontro de l’Afrique et Madagascar, Addis Abeba (Ethiopie) Tous les numéros précédents de "Cagliero 11" se trouvent sur purl.org/sdb/sdl/Cagliero Dans les dix Provinces de la région existent cinq programmes provinciaux de volontariat missionnaire.

Prions pour les Salésiens engagés dans ce volontariat missionnaire, afin qu’ils aident à faire évoluer les jeunes volontaires vers un engagement plus radical à long terme. Prions pour les jeunes qui s’engagent (« Cagliero Project » d’Australie, « International Volunteer Group » de Corée, « Salesian Lay Volunteers » des Philippines Nord, « ‘SALVO » des Philippines Sud, « Don Bosco Volunteer Group » du Japon, « Torch Movement » de Hong Kong) : qu’ils sachent s’engager non seulement pour des projets à l’extérieur durant le temps des vacances, mais aussi s’insérer avec leur enthousiasme et leurs énergies dans le volontariat de leurs Provinces d’origine.

Pour que les Salésiens de la région Asie de l’Est-Océanie aident les jeunes à s’engager dans le volontariat missionnaire avec enthousiasme.

Intention Missionnaire Salésienne En tissant notre charisme salésien au Cambodge, on témoigne de l’amour de Dieu comme le fit Don Bosco! E nfant, je fus fasciné par le film du Père Damien, l’apôtre des lépreux. En lui, je vis celui que je rêvais d’être un jour – un missionnaire qui sert les lépreux pour toute sa vie.

Je conservais ce désir à mon entrée à l’aspirandat. Mais au cours des années, je me suis rendu compte que mon appel à la vie missionnaire n’était pas pour les lépreux, mais pour les jeunes marginalisés. J’ai passé les 25 premières années de ma vie salésienne à travailler pour les jeunes, puis comme délégué provincial à la pastorale des jeunes et puis comme promoteur vocationnel et à l’occasion délégué à la formation et formateur au prénoviciat ou au postnoviciat.

Pourtant, tout au long de ces années, j’avais toujours conservé l’espoir de pouvoir aller en mission à l’étranger.

Finalement, ma demande a été acceptée et le Recteur Majeur m’a envoyé au Cambodge. En 2008, j’ai participé au Cours pour les Nouveaux Missionnaires à Rome et Turin parmi les membres de la 139ème expédition missionnaire.

Le cours m’a donné une vision globale de l’objectif, de la nature et des exigences de la vie missionnaire.

Il m’a donné la possibilité de réfléchir et d’établir mes priorités dans mon projet personnel de vie en tant que missionnaire salésien. Et il m’a aidé aussi à avoir les motivations et les attitudes justes. Le pélerinage aux lieux salésiens m’a fait apprécier et aimer davantage ma vocation salésienne et missionnaire.

Aujourd’hui, je suis un missionnaire au Cambodge qui cherche à transmettre le charisme de Don Bosco à nos jeunes et aux personnes cambodgiennes en témoignant de l’amour de Dieu comme Don Bosco le fit durant sa vie. Il y a tant de travail ici pour nous trois salésiens qui formons une communauté. Mais le travail devient plus léger quand on s’efforce de collaborer et de se soutenir mutuellement. Notre mission consiste en une présence constante parmi les jeunes pauvres, et en notre dévouement à les éduquer et à les former. Outre les sessions de formation que nous donnons à nos étudiants et au personnel sur Don Bosco et le Système Préventif, nous les invitons aussi à faire du volontariat comme membres et animateurs de notre patronage festif. Cette année nous avons aussi invité nos quelques étudiants et collaborateurs catholiques à être catéchistes. A travers leur service à l’église locale, ils apprennent à faire les choses comme le fit Don Bosco. Nous avons aussi commencé à réorganiser nos anciens élèves et avons cherché à promouvoir l’Association des Salésiens Coopérateurs. La constance dans leur formation et l’encouragement dans leur engagement les impliquent plus activement dans la mission en tant que famille salésienne.

J’ai continué à étudier personnellement la langue Khmer. Quand j’ai commencé à mieux comprendre la langue, j’ai aussi mieux compris le mode de pensée des cambodgiens , leur culture et leurs comportements. Ainsi, je me suis rendu compte qu’aujourd’hui, je suis plus patient et plus compréhensif envers les cambodgiens que lors de ma première année comme missionnaire. Maintenant, j’ai appris à accepter d’abord ce qu’ils peuvent faire en ce moment et à les rencontrer à leur niveau. Ensuite j’essaye de tester de nouvelles idées et d’être plus créatif pour leur permettre de découvrir de nouveaux modes de croissance et de développement.

Pendant mes dernières vacances dans mon pays, je me suis rendu compte que mon esprit et mon coeur n’avaient pas vraiment quitté le Cambodge. J’espère et je prie pour que cela reste ainsi pour toujours! P. Roel Soto Philippin, missionnaire au Cambodge ASIIE DE L’’EST--OCEANIIE:: Pour lla augmenttattiion du vollonttariiatt miissiionnaiire sallésiien