Conseil Ressources

Cagliero11 - March 2014

MISIONES


MISIONES - Cagliero 11

Cagliero11 SLKDownload file

1 2

Titolo notiziario
Nome società
N. 63 - Mars 2014
Bulletin d'Animation Missionnaire Salésienne
Une publication du Dicastère des Missions pour les communautés salésiennes et les amis de la mission salésienne
C hers confrères et amis des missions salésiennes!
Pour 6 semaines, le Chapitre Général 27 a créé une grande communauté
de 220 confrères du monde entier. Quelle richesse de cultures, de langues,
d’expériences de foi et du charisme : tous créent une mosaïque de la face de
Don Bosco aujourd'hui !
En cette occasion on réfléchit, on évalue, on rêve et on fait des projets en-
semble dans tant de langues ! Le 11 Mars je veux partager un merci pour ces
30 dernières années, depuis que je me suis enfui de ma patrie pour partir en
mission. Douze années de ma vie se sont passées dans le Conseil Général et 6
ans depuis que j'ai partagé ma devise Tout à Jésus, Jésus à tous, pendant le
CG26!
De tout coeur, merci à tous ceux qui font croître la culture missionnaire
dans le monde:
* à tous les confrères (Provinciaux, formateurs, confesseurs, directeurs spirituels) qui ont contri-
bué à susciter et à accompagner plus que 200 nouveaux missionnaires ad gentes dans les 56 provinces
salésiennes pendant les six années passées ;
* à tous les délégués provinciaux d'ani-
mation missionnaire (avec leur équipe)
qui, par leur enthousiasme, ont maintenu
(en collaboration avec tant d'autres) la
flamme missionnaire.
* à tous les membres de la consulte
mondiale pour les missions qui ont susci-
té et accompagné divers processus de
leurs conseils, inspirations, évaluations ;
* à tous les directeurs et le staff des
Procures missionnaires, les ONG pour les
missions (spécialement le DB Network) et
les PDO pour leur travail infatigable au
service des missions salésiennes ;
* à tous mes prédécesseurs, (D. Bernard Tohil +2010; Mgr. Luc Van Looy, D. Luciano Odorico, et D.
Francis Alencherry) ; à tous mes confrères collaborateurs du dicastère pendant les 6 ans (D. Pietro San-
tilli, D. Dionisio Pacheco, D. Placide Carava, D. Stanislaw Rafalko, D. Jose Anikuzhikattil et D. Alfred
Maravilla) ;
* à tant de confrères missionnaires que j'ai rencontrés lors des visites, surtout dans les lieux diffici-
les (à cause du climat, de la situation socio-politique, de la discrimination, de l'oppression, ou de la sé-
curité) et qui, chaque jour, donnent le meilleur pour la mission ;
* à tant de jeunes missionnaires qui ont répondu à l'appel missionnaire avec courage et générosité ;
à certains d’entre eux qui ont donné leur témoignage à travers Cagliero11.
* à tant de confrères et de membres de la famille salésienne grâce auxquels Cagliero11 est né et vit
depuis ces dernières 5 années. Spécialement aux traducteurs (D. Dionisio Pacheco, D. Hilario Passero,
D. Angelo Biz, René Dassy et Renée Seghers…), l'éditeur (D. Alfred Maravilla), le layout (Luciano Acare-
se) et tant d'autres qui aident à la diffusion et à la production des versions locales.
MERCI! De la sorte, ensemble, nous avons donné notre humble contribution à la transformation mis-
sionnaire de l'Église demandée par le Pape François!
P. Václav Klement, SDB
Conseiller pour les missions

Intention Missionnaire Sal Intention Missionnaire Sal Intention Missionnaire Sal Intention Missionnaire Salésienne sienne sienne sienne
Ma mère pria pour avoir un ‘fils missionnaire’: Ma mère pria pour avoir un ‘fils missionnaire’: Ma mère pria pour avoir un ‘fils missionnaire’:
et elle a eu un ‘évêque volant’! et elle a eu un ‘évêque volant’! et elle a eu un ‘évêque volant’!
A près avoir participé à une retraite prêchée par deux missionnaires, ma mère a com-
mencé à prier pour avoir un « fils missionnaire ». Ainsi, ma vocation missionnaire fut
semée avant ma conception ! Peut-être le Seigneur se préparait-il à accomplir les prières de
ma mère, car ma première résolution de communion fut : « Je veux être un prêtre mission-
naire ». Des années après, pendant mon noviciat, le serviteur de Dieu, Carlo Braga - nous
sommes tous les deux de Cologna de Tiranot dans les Alpes italiennes - est venu en visite et
a demandé qui voulait être missionnaire pour débuter la présence salésienne dans les Phi-
lippines. Parmi ceux qui se sont présentés, 3 ont été choisis.
J'ai vécu 34 années merveilleuses comme missionnaire aux Philippines. Comme directeur
de l'Oratoire, ma plus grande joie était de travailler avec la communauté pour assurer une
présence judicieuse et significative parmi les pauvres et les jeunes de Mandaluyong, un faubourg pauvre de Manille.
Plus tard, comme chargé de la pastorale au “Don Bosco College”, j’ai pu apprécier la
familiarité et la confiance des jeunes, surtout les plus problématiques. J'ai confessé des
étudiants universitaires partout, même sur le terrain de football. Je suis reconnaissant
d'avoir vu des miracles de conversion et de guérison parmi eux. Dans mon ministère
d'animation et de gouvernement dans la Province FIN, j'ai travaillé avec les confrères
engagés et des collaborateurs laïcs qui ont eu un grand impact sur la vie des étudiants et
ont établi des bases solides pour nos présences salésiennes. Le courage, l'enthousiasme
et le dynamisme missionnaire de mes confrères m'ont encouragé à accepter l'invitation
des supérieurs à quitter mon second pays et « à prendre le large » pour aller aux Iles
Salomon.
J'ai travaillé dans les îles Salomon à partir de 1999. En 2007 j'ai été nommé évê-
que de Gizo, un diocèse déjà entièrement soutenu par l'Ordre Dominicain. Le plus grand
défi est l'isolement des 7 paroisses et de plus de 100 postes missionnaires. Les catéchis-
tes ont maintenu vivante la foi dans de nombreuses communautés où le prêtre ne pouvait venir qu’une fois par an.
J'ai dû apprendre à piloter un avion pour pouvoir visiter régulièrement les stations isolées. Ainsi, j'ai été connu com-
me « l'évêque volant ». Après 50 ans, le diocèse n’a que 2 prêtres diocésains et 6 séminaristes. Dix prêtres diocésains
sont prêtés par d’autres diocèses. Sauf le peu de Dominicains et 3 frères Maristes, il n'y a pas d’autre charisme dans
le diocèse. Les autres congrégations que j'avais invitées ont systématiquement refusé l'invitation. Les Salésiens doi-
vent encore répondre à mon invitation constante de venir dans le diocèse.
Les défis sont nombreux. Mais le pauvre service éducatif est un des plus prenants. Puisque personne n’atteint
le niveau minimum pour entrer au pré-séminaire, nous avons très peu de séminaristes diocésains. Les services de
santé sont pratiquement inexistants. Le tremblement de terre de 2007 et le tsunami ont détruit les églises, les éco-
les et les cliniques du diocèse. Je suis reconnaissant, donc, pour la Course des Saints 2013 organisée par la Fondation
Don Bosco dans le Monde pour la construction et la gestion des centres médico-sociaux dans le diocèse. Mais surtout
je suis très reconnaissant à mon peuple. Avec eux j’ai appris à vivre la journée d'aujourd'hui, la patience et à me
contenter de peu, du nécessaire ! Mgr. Luciano Capelli
Italien, missionnaire dans les îles Salomon
(http://www.youtube.com/channel/UC4xYHhr-vFsm_r9-v0XybKg)
Pour la Vocation missionnaire dans la Congrégation particulièrement en Asie du Sud Pour la Vocation missionnaire dans la Congrégation particulièrement en Asie du Sud Pour la Vocation missionnaire dans la Congrégation particulièrement en Asie du Sud (les aspirantats missionnaires) (les aspirantats missionnaires) (les aspirantats missionnaires)
Contexte de l’Inde: Les catholiques sont minoritaires (1,8% de la population, cela re-
vient à 17.5 millions) malgré la persécution vécue dans les diverses parties du pays,
l’Eglise vit dans un Esprit Missionnaire très fort. Jusqu’à nos jours des milliers des mis-
sionnaires ad gentes ont été envoyés (seulement en Afrique les missionnaires indiens
sont presque 2000) dans 168 pays du monde. Les salésiens ont ouvert deux maisons pour
les aspirants missionnaires (pour les jeunes ayant l’âge qui varient entre 18-20 ans)
pour former spécialement ceux qui se sentent appelés pour laisser leur pays et aller
travailler pour la diffusion de l’Evangile et l’Education des jeunes pauvres dans le mon-
de entier. Soit à Sirajuji (au Nord Est du pays) soit à Chennai (au Sud du pays), on y
trouve une dizaine des jeunes en formation missionnaire depuis 2011.

Tous les numéros précédents de "Cagliero 11" se trouvent sur purl.org/sdb/sdl/


Prions pour que beaucoup de jeunes catholiques soient inspirés par le Seigneur pour ouvrir leur
cœur au-delà de leurs besoins locaux et qu’ils puissent contribuer à la diffusion de l’Evangile
dans d’autres continents par le témoignage de la vie. Prions pour les deux nouvelles maisons pour
les aspirants missionnaires en Inde afin qu’elles puissent attirer et former beaucoup de voca-
tions dans toutes les provinces de la Région.