Conseil Ressources

Bulletin d'Animation Missionnaire Salésienne Cagliero11 - juin 2013

MISSIONS


Cagliero11

1      2

Bulletin d'Animation Missionnaire Salésienne
Une publication du Dicastère des Missions pour les communautés salésiennes et les amis de la mission salésienne

C hers confrères et amis des mis-
sions salésiennes!
Juin – le mois du Sacré Coeur de
Jésus – nous offre une occasion pour re-
lancer le témoignage radical de vie évan-
gélique! Le pape François avec son style
profond, simple et très missionnaire nous
pousse vers les “périphéries“ du monde!
Après trois ans de travail, un bref
document sur La Formation mission-
naire des Salésiens de Don Bosco
(/fr/Dicasteres/
Missions/Formation_Missionnaire) a été fi-
nalement approuvé par le Recteur Ma-
jeur et son Conseil et publié le 24 janvier
2013 pour tous les Salésiens du monde,
signé par les Conseillers pour la forma-
tion et pour les missions.
Cela semble une contradiction! Vrai-
ment, alors que nous sommes implantés
dans 133 pays du monde, la vie du salé-
sien ordinaire se cantonne dans la réalité
locale, en oubliant qu’il fait partie de la
grande communauté mondiale dans la-
quelle il est incorporé par sa profession
religieuse (C, art.59). Vraiment, dans le
monde globalisé nous avons besoin au
plus haut point d’une formation mission-
naire explicite. Sans la formation mis-
sionnaire nous ne pouvons prétendre à
une vie de témoignage évangélique radi-
cal!
Je remercie de tout coeur tous ceux
qui ont collaboré au document! Je re-
mercie les Provinciaux, les Délégués à la
formation et à l’animation missionnaire
qui ont déjà aidé les confrères à con-
naître ce document. J’invite chacun à
prendre en main le document.
Je confie tout le cheminement à Ma-
rie, la première disciple et missionnaire
de Jésus!
P. Václav Klement, SDB
Conseiller pour les missions

Une interview du P. Américo Chaquisse, Supérieur de la Visitatoria du Mozambique
en portugais avec sous-titres en italien http://vimeo.com/66385990
ou anglais http://vimeo.com/66396020

Sacro Cuore di Gesù Sacro Cuore di Gesù
manda buone e degne vocazioni salesiane! manda buone e degne vocazioni salesiane!
D on Bosco avait une grande dévotion au Sacré Coeur qui place,
avec une insistance caractéristique, la communion et la confes-
sion fréquentes, ainsi que la messe quotidienne, comme colonnes qui
doivent régir son édifice éducatif. Il la recommandait souvent à ses
jeunes, il fit éditer les livres des Neuf Offices et de la Garde
d’Honneur; il chargea Don Bonetti d’écrire une Messe en l’honneur du
Sacré Coeur. Le premier vendredi du mois en l’honneur du Sacré Coeur
était prescrit dans le Règlement de l’Oratoire. L’acte de réparation au
Sacré Coeur de Jésus était une autre pratique de piété dans La Jeu-
nesse Instruite. En recueillant la part concrète et valide de cette dé-
votion pour son oeuvre auprès des jeunes en péril, Don Bosco voulait
qu’elle se manifeste en bonnes actions en les éloignant de la proximité
du péché et en les aiguillant vers le bien. Vers la fin de sa vie il accéda
à la demande du pape Léon XIII pour construire au prix de grands sacri-
fices la Basilique du Sacré Coeur de Rome.
Son premier successeur, le Bienheureux Michele Rua, consacra la Con-
grégation salésienne au Sacré Coeur le 31 Décembre 1899, et à cette
occasion fit parvenir à toutes les maisons une “instruction” sur cette
dévotion. Il a insisté sur son importance, spécialement pour les Maisons
de formation et demanda que les Noviciats lui soient dédiés . Quelques
jours avant de mourir, Don Rua demanda à Don Francesco Cerutti
qu’une prière au Sacré Coeur pour les vocations soit composée. La
prière lui fut présentée, il l’approuva, la récita et demanda qu’une
copie soit mise sous son oreiller:

cor Jesu sacratissimum,
ut bonos et dignos operarios
piae Salesianorum Societati mittere!
et in ea conservare digneris
te rogamus audi nos!

Cœur Sacré de Jésus,
pour qu’il te plaise d’envoyer
de bons et dignes ouvriers
à la Pieuse Société Salésienne,
et qu'il te plaise de les garder fidèles,
de grâce, écoute-nous!
Le Christ, Paroisse salésienne, Victorias, Philippine

Un guide spirituel est le secret pour être un missionaire hereux

C omme j’étais professeur d’anglais avant de de-
venir salésien, j’ai fait la demande d’être mis-
sionnaire dans un pays de langue anglaise en Europe ou
ailleurs. Je fus surpris quand en
2003, comme diacre, le Provincial
me proposa de m’envoyer en Hon-
grie! J’ai hésité, mais ensuite, j’ai
accepté de travailler trois ans en
Hongrie. Pendant que je faisais la
dernière année de théologie en
Pologne, j’ai aussi essayé d’étudier
le hongrois, mais je l’ai trouvé si
difficile et complexe que je m’en-
dormais chaque fois que je me met-
tais à l’étudier. L’année suivante,
après mon ordination sacerdotale,
je suis allé en Hongrie comme
premier missionnaire européen du
Projet Europe!
Mes trois premières années
furent surtout dédiées à l’étude de la langue. Pendant 8
mois, j’ai fréquenté le cours intensif de langue à l’uni-
versité de Debrecen à Budapest. Mais la langue et la
culture me semblaient aussi étrange et difficile. Je me
sentais comme un bambin parce que je ne pouvais pas
communiquer. J’ai perdu mon indépendance. J’ai souf-
fert psychologiquement et spirituellement. En réalité,
j’ai voulu quitter la Hongrie par trois fois. En regardant
en arrière, cette expérience m’a appris à comprendre
et à accepter les autres de la même manière que les
gens me comprennent et m’acceptent.
Après le cours je fus envoyé à Péliföldszentke-
reszt où un salésien reçut la mission de m’introduire à
la nouvelle langue et à la culture. Avec son aide j’ai eu
le courage de “prendre le large”! Mais ce furent des
jours où je fus bouleversé et je n’avais pas envie d’en-
seigner car les étudiants se moquaient de ma façon de
parler hongrois. Ce n’est que lorsque j’ai appris à rire
de mes erreurs que je me suis senti libéré et que j’ai
pris le courage de parler. Et petit à petit, j’ai trouvé
beaucoup d’amis dans mes prédications et traductions.
Aujourd’hui, je parle et j’écris le hongrois avec peu
d’erreurs.

La région Europe de l'Ouest est composée de 8 provinces et de 1450 confrères : c'est
la seule des huit régions sans noviciat salésien, avec trois novices pour l'année sco-
laire 2012-2013. Des environnements fortement sécularisés, une faible natalité et la
très haute moyenne d'âge des membres ne favorisent pas les vocations à la vie con-
sacrée en général. Prions pour que l'Année de la Foi et le passage des reliques de Don Bosco dans la région
confirment les confrères dans la vie de foi, suscitent un nouvel enthousiasme et une passion nouvelle pour
construire aujourd'hui une culture des vocations parmi les jeunes dans nos milieux.
Intention Missionnaire Sal Intention Missionnaire Sal Intention Missionnaire Sal Intention Missionnaire Salésienne sienne sienne sienne
La Région de l’Europe Occidentale La Région de l’Europe Occidentale -- Espagne, Portugal, France Espagne, Portugal, France -- Belgique (Sud) Belgique (Sud)
Pour les confrères de la Région Europe de l'Ouest, la moins fertile en vocations
de l'ensemble des huit régions salésiennes dans le monde, continuent dans l'année
de la foi à construire une culture de la vocation avec foi, enthousiasme et patien-