Conseil Ressources

Cagliero11 mars 2015

MISSIONES


MISSIONES - Cagliero 11

1 2

Titolo notiziario
Nome società N. 75 - mars 2015
Bulletin d'Animation Missionnaire Salésienne
Une publication du Secteur pour les Missions pour les communautés salésiennes et les amis des missions salésiennes

Chers amis,
Le mois passé j'ai pu visiter notre mission salésienne en Lituanie. Froid aux pieds, chaud au coeur ! Là, des salésiens et des salésiennes, généreusement engagés portent l'Évangile de la Joie aux jeunes. Nous sommes au coeur du Projet Europe, dans une de ses périphéries. Six salésiens : deux lituaniens, deux italiens, deux vietnamiens. Très belle prophétie de fraternité ! Dans notre paroisse Don Bosco à Vilnius, un Christ en croix imposant et attrayant surmonte le temple.

Avec un détail très original : Don Bosco lui-même nous montre du doigt la Croix. Très beau message salésien et missionnaire de Carême.

Ce Don Bosco qui montre la Croix nous rappelle le même geste qu’il fit à Maman Marguerite au Valdocco, lorsqu’elle voulut retourner aux Becchis.

Ce Don Bosco qui montre la Croix, est vivant dans la mémoire de tous les missionnaires salésiens qui, un jour, ont été envoyés, en recevant une Croix au Valdocco ou ailleurs.

Ce Don Bosco qui montre la Croix nous rappelle finalement le mandat du missionnaire salésien de tous les temps : porter les jeunes vers la Croix de Jésus, vers l'Arbre de Vie ! Bon parcours missionnaire de Carême! P. Guillermo Basañes, SDB
Conseiller pour les Missions
Pas seulement pour l'année 2015 mais pour tout le Sexennat, nous voulons traduire dans la réalité l'aide concrète à apporter à certaines zones de mission qui éprouvent une plus grande fragilité en ce moment, par exemple, entre autres:
♦ Le travail missionnaire en Amazonie, spécialement à Manaus, Campo Grande et Venezuela … ;
♦ Le travail missionnaire au Chaco Paraguayen;
♦ Le travail missionnaire dans certaines régions de la Pampa et de la Patagonie Argentine;
♦ La présence missionnaire dans des communautés de migrants aux États-Unis;
♦ La présence missionnaire au Moyen-Orient, terriblement affligé, en plus, par différents conflits guerriers, comme nous le savons;
♦ La présence missionnaire parmi les musulmans, de l'Afrique du Nord aux pays du Golfe Arabique ou au Pakistan… ;
♦ La nouvelle présence missionnaire que réclame le Projet Europe et qui a beaucoup à voir avec les laissés-pour-compte, les derniers, attirés par les différentes migrations ;
♦ Renforcer les jeunes présences missionnaires de première Évangélisation en Asie et en Océanie: Mongolie, Cambodge, Bangladesh, Laos … P. Ángel Fernández Artime, SDB (de ACG 419) Exemple d’une demande missionnaire 25 March 2015 Très cher Père Ángel,
… Après avoir fait un discernement sérieux et dans le dialogue avec mon directeur spirituel, Moi, N. de la Province de… vous présente mon désir d'être missionnaire salésien ad gentes, ad exteros et ad vitam….

… Comme signe de ma disponibilité totale au Seigneur je suis disposé à être envoyé dans n'importe quel endroit de la Congrégation où vous voudrez m'envoyer. De toute façon en connaissant bien mes limites, je préférerais être envoyé dans un contexte.... N…
Je fais cette demande en pleine liberté, sans aucune contrainte. Je promets d'offrir toutes mes forces à ceux vers lesquels je serai envoyé…
… merci pour votre attention et je vous assure également de mes prières.

Votre fils très affectueux
N.

On cherche nouveaux missionnaires On cherche nouveaux missionnaires On cherche nouveaux missionnaires
Intention Missionnaire Sal Intention Missionnaire Sal Intention Missionnaire Sal Intention Missionnaire Salésienne sienne sienne sienne Pour que les Salésiens de la Région Asie Est-Océanie investissent de manière systématique plus de temps et d’énergies dans la formation de nos « Collaborateurs laïcs dans la mission » que ce soit dans l’éducation à la foi ou dans l’éducation au Système Préventif de Don Bosco.

Il y a autour de 1.300 confrères qui travaillent dans 16 pays de l’Asie Est, distribués en neuf Provinces et cinq Délégations salésiennes, pour la majorité en situation de première évangélisation. Dans la mission salésienne, sont impliqués autour de 18.500 collaborateurs laïcs dont la majorité est originaire d’autres régions. Par conséquent, la formation de nos «collaborateurs laïcs dans la mission» est de capitale importance.

Ma Vocation Missionnaire est un Don de Marie
Pour la formation des laïcs en Asie de l’Est
Témoignage de sainteté missionnaire salésienne
Dans une pensée de 1906 le Serviteur de Dieu Mons. Octavio Ortiz Arrieta (18781958), premier salésien péruvien et évêque de Chachapoyas au Pérou, écrit : « Le livre que nous devons toujours lire et qui nous permettra de souffrir avec patience est le Crucifix. Jésus malade et moi je jouis de la vie ? Jésus humilié et moi je suis orgueilleux ? Jésus qui a faim et moi qui suis gourmand ? Jésus fatigué et moi paresseux? ».

P endant mon aspirandat, très souvent, de nombreux missionnaires salésiens nous rendaient visite et ils nous racontaient leurs expériences missionnaires. Beaucoup d'entre eux venaient d'Afrique et je peux dire que mon désir pour l'Afrique commenca vraiment là. La plupart d'entre eux insistaient pour prier la madone pour les vocations missionnaires et c’est ainsi que j’ai commencé à prier la madone pour être missionnaire.

L'Inde a bien sûr encore besoin de beaucoup de missionnaires, mais il y a encore tant de pays et de régions dans lesquelles les Salésiens ne sont pas encore présents. Mais nous ne pouvons pas nier le fait que l'Inde est la région dans laquelle la présence salésienne a progressé de manière considérable depuis quelques années. En moins de 110 ans, nous avons progressé jusqu'à être une des plus grandes présences salésiennes dans le monde, avec plus que 2.500 Salésiens en plus de 12 Provinces. Le charisme de Don Bosco a été planté et nourri sur le sol indien à cause des efforts courageux et des sacrifices des missionnaires. Je crois fermement qu'aujourd'hui l'Inde a une responsabilité historique pour rendre à la Société Salésienne tout ce qu’elle a reçu des autres dans le passé.

Mes prières furent finalement exaucées en 2006 lorsque je fis partie de l'expédition missionnaire pour commémorer le centenaire de la présence salésienne en Inde. Je crois fermement que ma vocation missionnaire est un don spécial de la madone. Je suis venu en Éthiopie en 2006 comme novice et j’ai passé du temps à apprendre la langue locale qui est l’amharique. J'ai fait mon stage dans les missions les plus reculées de l'Éthiopie - dans la Préfecture Apostolique de Gambella, confiée aux Salésiens. Mais après un an j'ai été envoyé à Rome pour ma théologie et des spécialisations.

À mon retour en Éthiopie, comme prêtre, j'ai peiné à apprendre de nouveau l'amharique. J'espérais retourner à Gambella et m’impliquer dans l'évangélisation directe, mais j'ai été désigné pour enseigner la philosophie dans le postnoviciat. Là, j’étais engagé dans les leçons, les examens et toutes les autres activités d’une maison de formation classique. Même si je ne peux pas raconter beaucoup d'expériences aventureuses comme missionnaire, devenir missionnaire en Afrique était un rêve que je désirais depuis longtemps. La réalisation de ce rêve me donne un grand sentiment de joie et de satisfaction. Prendre part à la formation des futurs Salésiens d'Éthiopie est aussi une grande joie.

Ici en Éthiopie, les gens appellent les prêtres « Abba », un terme amharique qui veut dire “Père”. Toutes les fois qu’un enfant en Éthiopie me salue « Abba Lijo », j’éprouve dans mon coeur une joie incomparable parce qu'il me rappelle ma vocation missionnaire qui est un don de Marie, pour moi et pour les jeunes d'Éthiopie ! P. Lijo Vadakkan Indien, missionnaire en Éthiopie