Conseil Ressources

Cagliero11 - octobre 2013

MISSIONS


Cagliero11


1  2

Titolo notiziario
Nome società
N. 58 - Octobre 2013
Bulletin d'Animation Missionnaire Salésienne
Une publication du Dicastère des Missions pour les communautés salésiennes et les amis de la mission salésienne
C hers confrères et amis des mis-
sions salésiennes !
Un salut cordial en ce mois mission-
naire d’octobre. Nous vous remer-
cions tous pour vos prières en ce mois
de septembre pour les 36 nouveaux
missionnaires et pour les vocations
missionnaires salésiennes.
Ayant accompagné plus de 200 nou-
veaux missionnaires durant la période
2008-2014, je remercie le Seigneur
pour son appel continu ! La vocation missionnaire salési-
enne est très belle ! Le meilleur de notre charisme , de
notre spiritualité est mis à la disposition de l’Eglise ! Je
remercie le Seigneur pour cette grâce de pouvoir accom-
pagner tous ces confrères sur le chemin de discernement
de la plus belle vocation “parmi les vocations salési-
ennes”!
Comme c’est beau d’accompagner les premiers
jeunes salésiens nés en Albanie, Russie, Myanmar, Mada-
gascar, Togo, Ukraine, Cuba, Chine pour bien répondre à
l’appel missionnaire ! Les premiers missionnaires prove-
nant des jeunes provinces nous montrent la confiance que
le Seigneur nous fait ! La fraîcheur de la foi dans le “Sud
global du monde” nous appelle tous à nous laisser sur-
prendre par le don de la foi !
Je souhaite à tous une fructueuse célébration
de la Journée Mondiale Missionnaire 2013 comme une
opportunité de raviver notre foi et d’aider l’Eglise à se
mettre en chemin vers toutes les franges où Jésus-Christ
n’est pas encore connu et aimé!
P. Václav Klement, SDB
Conseiller pour les missions

L’ Eglise n’est pas une ONG mais une communauté que annonce le Christ!

S ouvent, l’œuvre d’évangélisation rencontre
des obstacles non seulement à l’extérieur
mais à l’intérieur même de la communauté
ecclésiale. Parfois la ferveur, la joie, le courage,
l’espérance que nous mettons dans le fait
d’annoncer à tous le Message du Christ et d’aider
les hommes de notre temps à le rencontrer sont
faibles. Parfois, certains pensent encore que por-
ter la Vérité de l’Évangile consiste à faire violence
à la liberté. … Il est urgent de faire resplendir à
notre époque la bonne vie de l’Évangile au travers
de l’annonce et du témoignage et cela à
l’intérieur même de l’Église. … L’Église – je le ré-
pète une fois encore – n’est pas une organisation
d’assistance, une entreprise, une ONG mais une
communauté de personnes animées par l’action de
l’Esprit Saint, qui ont vécu et vivent l’étonnement
de la rencontre avec Jésus Christ et désirent par-
tager cette expérience de joie profonde, partager
le Message de salut que le Seigneur nous a appor-
té.
(pour le texte intégral du message du Pape François pour la Journée Missionnaire Mondiale 2013 voir http://tinyurl.com/ouqs7v6)

ON CHERCHE DES MISSIONNAIRES POUR L’AFRIQUE ( 145 ème expédition missionnaire )

Province Pays Langues nécessaires Caractéristiques – milieu ambiant et qualités requises des missionnaires
AET Éthiopie
Vicariat de Gambella
Anglais
Langues locales
Vicariat apostolique : confié à la Congrégation, peu de personnel, première évangélisation avec possibilité d’implanter l’Église.
FRB Maroc Français, Arabe Une seule communauté dans le pays, école-CFP, paroisse, petite communauté.
ISI Tunisie Français, Arabe Une seule communauté dans le pays, école primaire, Oratoire, petite communauté

C’est en lisant l’appele pour les missionnaires qu’est née ma vocation missionnaire

J e suis entré comme aspirant à
l’âge de 16 ans et j’ai connu
un temps merveilleux avec des missionnaires. Tandis que mon désir de devenir prêtre grandissait, grandis-
sait aussi mon intérêt pour devenir missionnaire, surtout à cause de certaines notices missionnaires que je lisais.
Pendant la première année de mon triennat à Negombo, notre maison mère
salésienne au Sri Lanka, j’ai fait une expérience incroyable. En ce temps-là, le Sri
Lanka était une délégation de la province de Chennai. Un soir, le directeur me donna
la lettre circulaire du provincial comme lecture spirituelle. Dans cette lettre le provin-
cial parlait de l’appel du Recteur Majeur pour des missionnaires en Papouasie Nouvelle
Guinée. Pendant que je lisais, je me tourne vers l’Econome, un missionnaire au Sri
Lanka, et je lui dis: “Padre, nous partirions? Qu’en penses-tu ?” “Pourquoi pas, par-
tons” me répondit-il avec un sourire sur le visage. Le même jour j’ai appelé mes
supérieurs et j’ai demandé si je pouvais écrire ma demande. Je considère cela comme
le moment où la semence missionnaire a commencé à s’enraciner en moi. Ce fut le
moment où je compris que Dieu voulait que je devienne missionnaire. Le Recteur Ma-
jeur m’a envoyé aux Iles Salomon, qui font partie aujourd’hui de la Délégation de Pa-
pouasie Nouvelle Guinée.
Certains me disaient: “Sri Lanka a besoin aussi de missionnaires, alors pourquoi devenir missionnaire à
l’extérieur?” Bien sûr, le Sri Lanka a besoin aussi de missionnaires pour ren-
forcer la croissance de notre oeuvre salésienne. Mais nous ne pouvons ou-
blier que notre présence salésienne au Sri Lanka a commencé en 1956 parce
que les missionnaires sont venus ici, en particulier Don Henry Remery, un
missionaire français envoyé par la province de Chennai. Je me souviens en-
core du jour où j’ai exprimé mon désir d’aller en mission au provincial D.
Benjamin Puthotta. Sa réponse a été immédiate “oui certainement, même si
nous avons peu de confrères, si c’est la volonté de Dieu, il nous bénira avec
beaucoup de vocations. C’est dans le don que l’on reçoit”! Effectivement, le
Sri Lanka a été béni de Dieu. Aujourd’hui, c’est une Vice Province.
Je suis vraiment heureux d’être missionnaire. En partageant la Paro-
le de Dieu dans l’eucharistie quotidienne, en enseignant différentes matiè-
res au séminaire, en participant à la vie quotidienne de la communauté, j’ai
de nombreuses opportunités pour partager ma vocation avec les autres. J’ai
aussi la faculté de vivre et de rencontrer des personnes d’autres cultures, et
de bénéficier de leur amour et affection. Je sais que ce qui est important n’est pas de faire des choses spectacu-
laires et remarquables, mais de garder mon coeur ouvert à Dieu pour faire sa volonté dans ma vie.

P. Srimal Priyanga Gajasinhage Silva
Srilankais, missionnaire aux Iles Salomon

Interview de D. Gianni Rolandi, Provincial de l’Afrique de l’Est
en anglais sous-titré en français
http://vimeo.com/74918189

Intention Missionnaire Salésienne

L'Afrique

Pour que les chemins de foi des jeunes en Afrique soient renforcés et bien
accompagnés par les salésiens de Don Bosco, heureux et directement impli-
qués dans la catéchèse et le catéchuménat des jeunes.

À la tradition féconde des catéchistes africains laïcs, courageux annonciateurs de
la Parole, que se joigne notre naissance - à nous, les salésiens de Don Bosco - "par un simple caté-
chisme» (Don Bosco). Les trois communautés salésiennes de la formation théologique en Afrique -
Lubumbashi (RD Congo), Nairobi (Kenya), Yaoundé (Cameroun) - s'efforcent d'inculquer dans l'âme des
jeunes salésiens africains aspirants à la prêtrise, cette conscience catéchétique vivante et éclairée.

Tous les numéros précédents de "Cagliero 11" se trouvent sur purl.org/sdb/sdl/Cagliero