Conseil Ressources

Cagliero11 - septembre 2013

MISSIONS


Cagliero11


1  2

T rès chers confrères et amis des missions salésiennes!

Dans quasi toutes les maisons de formation que j’ai visitées, j’ai reçu cette demande :un engagement missionnaire temporaire – limité dans le temps est-il possible ? Alors que l’envoi de prêtres diocésains fidei donum à partir de Pie XII (1957) présuppose une convention temporaire, dans la tradition salésienne, un engagement missionnaire temporaire n’est prévu que dans des cas exceptionnels, comme quand: (1) un provincial veut faciliter le discernement d’un confrère en l’envoyant pour 1-2 ans dans les missions pour vérifier sa vocation missionnaire; (2) un confrère âgé voudrait partir pour toute la vie, mais ne serait pas sûr de lui; (3) il s’agit d’un besoin de compétences spécifiques et urgentes dans les missions ( domaine de la formation ou de l’enseignement, oeuvre particulière qui nécessite un spécialiste, etc). Dans ces cas une convention est signée entre les deux provinces (Règlements 151).

Alors que le volontariat missionnaire est un engagement pour quelques années, la vocation missionnaire explicite est un don de soi ad gentes - ad exteros - ad vitam. Pour être un missionnaire salésien – éducateur et pasteur dans une autre culture – il faut, sans faute, un engagement pour toute la vie parce que le chemin d’inculturation ne se réalise pas en un petit nombre d’années; c’est un engagement pour toute la vie.

Prions pour les nouveaux missionnaires durant le cours de préparation à partir du 4 septembre en vue de la 144ème expédition missionnaire du 29 septembre prochain!

P. Václav Klement, SDB Conseiller pour les missions

Parmi les gens simples,J’ai appris à voir comment Dieu agit dans notre réalité

L es présentations durant le Cours pour les nouveaux missionnaires à Rome et dans le Piémont, avec la thématique dédiée à la culture, avaient créé en moi la bonne attitude vis-à vis d’autres cultures et de nouvelles réalités. C’est ainsi que, quand je suis arrivé au Guatémala, je me suis mis à l’écoute – parce qu’il est très facile de juger, avec les critères que nous portons à l’intérieur – en cherchant à voir l’oeuvre que Dieu avait accomplie dans cette partie du monde. Ainsi j’ai appris à porter un regard de foi qui sait voir au-delà des données empiriques et qui s’ouvre sur les potentialités immenses inscrites dans cette réalité. Dans un esprit d’ouverture, en parlant avec beaucoup de gens, en restant en contact avec leur réalité, j’ai commencé à grandir en tant que prêtre et en tant que salésien.

J’ai réussi à parler avec un ado de 15 ans qui allait à l’école, et qui de ce fait était bien, économiquement. Ce qu’il me dit me fit l’effet d’une douche froide :“En Europe vous gaspillez l’argent pour des bêtises quand nous, avec cet argent nous pourrions étudier. J’ai de la chance parce que à la maison j’ai de la nourriture et quelqu’un qui pense à moi, mais je ne pourrai pas étudier l’informatique à l’université parce qu’à la maison nous n’avons pas assez d’argent”. Après cette première douche, il ajoute : “.. J’ai appris que chez vous, le maïs est donné aux animaux, en revanche, chez nous c’est l’alimentation principale, et même unique et pour beaucoup c’est une chance de l’avoir aux trois repas quotidiens... Ici de nombreux enfants meurent de faim et ils préfèrent mourir que de vivre ainsi! ... Vous dites que c’est la crise en Europe. Mais en réalité, n’est-ce pas que vous avez trop et qu’à présent il vous semble impossible de toucher à la réduction des consommations?” Mais ici, j’ai fait la connaissance aussi des gens qui, malgré la situation difficile, savent construire un monde meilleur. J’ai été frappé par une femme qui prit chez elle un bambin que ses parents avaient abandonné et qui l’a élévé comme s’il était son enfant. Elle me disait:” mon mari m’a abandonnée il y a 11 ans avec deux enfants. Je n’ai aucune idée d’où il est et ce qu’il fait. J’ai su ce que signifiait être refusé par celui qui devrait t’aimer, et quand la voisine m’a demandé de m’occuper de lui, parce qu’ils partaient aux Etats-Unis et qu’ils ne pouvaient pas le prendre avec eux, je n’ai pas hésité un instant.” C’est l’exemple d’une femme qui sait partager malgré qu’elle n’ait pas beaucoup, et qui n’a pas fermé son coeur à l’amour, malgré les blessures reçues.

Grâce au Cours pour les Nouveaux Missionnaires j’ai pu me laisser émerveiller de ce que j’avais autour de moi, et de la sorte j’ai appris à voir avec les yeux de la foi ce que Dieu fait dans cette culture et cette réalité. Je suis vraiment heureux du don que Dieu m’a fait de comprendre combien important est notre ministère, et combien est grand le don que Dieu m’a fait en me demandant d’être missionnaire!

P. Giampiero De Nardi Italien, missionnaire au Guatemala

Les membres de la 144ème expédition missionnaire salésienne

  Nom Prov. destination Nom Prov. destination
1 Andre Belo ITM Bangladesh 19 John Baptist Duc Tin Nguyen VIE Bolivia
2 Jorge Bento POR Mozambico 20 John Quoc Tuyen Nguyen VIE Hong Kong
3 John Baptist Nhu Cao Bui VIE Zambia 21 Joseph Tuan Anh Nguyen VIE Zambia
4 Peter Huu Ngoc Thinh Bui VIE Perù 22 Joseph Cao Thai Nguyen VIE Sud Africa
5 Minh Duc Dang SUE Medio Oriente 23 Peter Thanh Son Nguyen VIE Bolivia
6 Gregory Echegwo AFW Regno Unito 24 Vincent Tien Nam Nguyen VIE Mozambico
7 Jaroslav Fogl CEP Bulgaria 25 Lazri Odise IME Sud Africa
8 Gamaliyel Francis INT Bangladesh 26 Ramon Pacada FIS Pakistan
9 Juan Gatica CIL Angola 27 Francisco Robewno MYM Delegazione Sudan
10 Anton Grm SLO Mozambico 28 Diravya Rupen INT Zambia
11 Dominic Savio Ngoc Linh Hoang VIE Giappone 29 Alexander Samoylov PLN Argentina-Sud
12 Delphin Ndungu Kahemba AFC Hong Kong 30 Roman Sikoń PLS Bangladesh
13 Serge Loubayi ATE Tunisia 31 Augustino Do Phuc Tran VIE Regno Unito
14 Robert Malusa SUE Zambia 32 Joseph Van Xuan Tran VIE Mozambico
15 Giovanni Mandrella ICC Hong Kong 33 Christian Tshala Wika AFC Francia-Belgio
16 Jozef Marek SLK Azerbajdian 34 John Bosco Tien Dung Vu VIE Perù
17 Shoji Matthew INB Papua Nuova Guinea 35 Jozef Žembera SLK SLK- missione per i Rom
18 Saju Mullaseril INH Regno Unito

36

Hubert Zobinou AFO Delegazione Sudan

Interview de D. Francis Dufour, supérieur de la visitatoria de l’Afrique Méridionale en anglais avec sous-titres en français, http://vimeo.com/72731030

Intention Missionnaire Salésienne

Pour les nouvelles vocations missionnaires salésiennes

Que le témoignage de la 144ème expédition missionnaire salésienne suscite et renforce chez les jeunes des provinces du monde entier un zèle missionnaire.

Comme chaque année, le dernier dimanche de Septembre, le Recteur Majeur présidera en 2013 dans la Basilique de Marie Auxiliatrice à Valdocco à la 144ème expédition missionnaire salésienne. Une tradition commencée en 1875 constitue une excellente occasion de prier pour les nouvelles vocations missionnaires ad gentes dans les cinq continents. Prions en particulier pour les jeunes provinces qui n'ont pas depuis de nombreuses années envoyé de missionnaires. Croyons que l'histoire des débuts de notre congrégation se répète encore : plus les salésiens ont demandé à aller en mission, plus les jeunes ont frappé à la porte des maisons salésiennes pour s'offrir à Don Bosco pour toujours.