Conseil Ressources

Lettre aux Confrères Âgés par le Conseiller pour les Missions 2018

Lettre aux Confrères Âgés par le Conseiller pour les Missions 2018


                 

Rome, 11 novembre 2018

Bien chers Frères,

Tout d’abord, un salut cordial à chacun de vous depuis la Basilique du Sacré Cœur à Rome, résidence de notre cher Père Don Bosco et, maintenant, de son Successeur aussi.

Nous commémorons de nouveau le souvenir du 11 novembre, mémoire missionnaire salésienne par excellence. Je voudrais m’arrêter quelques instants avec vous pour vous remercier vivement, et aussi pour vous présenter quelques éléments de réflexion, en reprenant les paroles du Père Vecchi dans sa très belle dernière lettre sur la maladie et l’âge avancé (2001) :

    « Dans l’imaginaire des jeunes et du peuple, le Salésien en pleine forme est celui qui sort rapidement de sa chambre le matin et – après la prière en communauté – descend dans la cour, accueille les jeunes qui arrivent, discute avec eux, fait quelques passes au ballon dans un bref match de foot improvisé, avant de réunir ces jeunes dans une salle, quelques minutes plus tard, pour un temps de catéchèse souvent suivi de l’Eucharistie.

    Cest la réalité : cela se produit dans de nombreux endroits et cest authentique. Le Salésien attend le moment favorable pour rencontrer les jeunes et le moment de leur arrivée est un des moments où ils sont le plus disponibles et le plus ouverts aux nouvelles.

    Il y a cependant un risque: celui de sisoler, de mettre trop en avant ses résultats pastoraux et d’y penser comme à des succès dus à ses propres forces, oubliant la dimension gratuite, filiale et oblative typique qui fut celle du Christ qui a fait de la Croix son moment de révélation et de lEucharistie son moment de communication.

    Dans la vie viennent sinsérer la souffrance et la croix. Et il faut tout de suite dire que la période de la maladie et de ses propres limites est aussi féconde que celle de lactivité spécifique, si elle est vécue à la lumière du mystère de la mort et de la résurrection de Jésus. »

Quelle lumière et quelle sérénité cette pensée ne devrait-elle pas offrir à notre quotidien tissé d’innombrables gestes et actes de patience et de tendresse qui, en union à Jésus, ne peuvent que donner la vie – et la vie en abondance – à de nombreux jeunes, à travers le corps vivant de la petite Société de Saint François de Sales.

Donc, en avant et bon courage, bien chers Confrères !

Durant vos nombreux temps de prière et de contemplation explicite, je vous confie cette année trois séries d’intentions de prière afin que vous puissiez les garder bien présentes à lesprit, en plus de l’intention missionnaire mensuelle de toute la Congrégation, dont je sais que vous la suivez avec beaucoup de zèle et d’attention :

  • Pour les nouveaux missionnaires envoyés cette année lors de la 149ème Expédition. Vingt-cinq confrères, jeunes pour la plupart, venus de tous les continents et partis pour tous les continents. Priez pour quils gardent allumée la lampe missionnaire dans leurs âmes salésiennes et quils demeurent robustes face à ladversité.
  • Pour les confrères qui discernent leur vocation missionnaire ad gentes. Le 8 décembre prochain, le Recteur Majeur adressera à toute la Congrégation son troisième appel missionnaire, convoquant cette fois la 150ème Expédition Missionnaire en septembre 2019. De nombreux membres de la Congrégation se sont sentis interpellés par ces appels et ont répondu positivement au Successeur de Don Bosco ; et parmi eux, même des confrères de soixante ans ! Priez donc pour que beaucoup – de tous les continents et de tous les âges, clercs et coadjuteurs – aient le courage de dire oui au Seigneur et à Sa mission. Ce prochain appel du Recteur Majeur a donc un urgent besoin dêtre accompagné de vos prières !
  • Pour les jeunes de très vastes régions et pays qui nous attendent encore. Ils attendent Don Bosco et, surtout, l’Évangile de Notre Seigneur Jésus-Christ. Je pense en particulier à certains pays de lex-Union Soviétique. En revenant de la République de Saha (capitale : Jakutsk), jai survolé les immenses territoires du Kazakhstan, de lOuzbékistan, du Kirghizistan, du Turkménistan et du Tadjikistan. À Yakutsk justement, jai rencontré un jeune musulman du Tadjikistan qui a offert à la communauté salésienne, à loccasion de ma visite et pour faire la fête, de la bonne viande de cerf. Prions afin que la Divine Providence hâte le temps en faveur de ces jeunes, grâce à la générosité de nombreux fils de Don Bosco.

Le Pape François a écrit aux femmes consacrées dans la Vie Contemplative : « L’Église apprécie beaucoup votre vie entièrement donnée. L’Église compte sur votre prière et votre offrande pour porter aux hommes et aux femmes de notre temps la bonne nouvelle de l’Évangile. L’Église a besoin de vous ! » (Vultum Dei Quaerere n.6). Cela vous concerne également, chers Confrères qui êtes missionnaires salésiens de plein titre, dispersés dans les différentes infirmeries et maisons de repos de la Congrégation !

Merci ! Don Bosco vous remercie. Le Recteur Majeur vous bénit tous. Et surtout, le Sacré Cœur de Jésus, qui préside solennellement Sa Basilique devant la gare Termini de Rome, vous comble de ses consolations.

 

Père Guillermo Basañes

Conseiller pour les Missions