Dicastères

Internet est un vaste réseau de rituels humains et culturels (2021-03)

Internet est un vaste réseau de rituels humains et culturels

INTERVIEW AVEC LE P. GILDÁSIO MENDES
CONSEILLER MONDIAL POUR LA COMMUNICATION SOCIALE

Chers amis et amies,

Je partage avec vous, avec simplicité, une partie de l'interview que j'ai donnée au Directeur du Bulletin Salésien en Italie, le P. Bruno Ferrero.

Je souligne quelques points sur la communication aujourd'hui, du point de vue salésien, sur la base de la Planification du Dicastère de la Communication pour les 5 prochaines années.

Je vous remercie pour votre attention et votre fraternité.

 

BS : Diriger, animer et développer la communication interne et externe de la Congrégation Salésienne est-elle une tâche lourde ?

Je suis très heureux de pouvoir travailler dans la Congrégation par la communication. Assumer ce service de Conseiller pour la Communication Sociale est un grand défi et une mission passionnante ! Je ne dirais pas lourde, mais exigeante.

Le P. Ángel Fernàndez Artime, dans la Proposition Programmatique du Recteur Majeur à la Congrégation Salésienne après le 28e Chapitre Général, nous propose d'avancer ensemble, en tant qu'éducateurs, pour inculturer l'Évangile dans l'habitat numérique.

Nous sommes une Congrégation avec une grande force de communication et une grande créativité. Nous sommes présents dans les radios, à la télévision, dans les médias sociaux, des Maisons d'Édition, des Facultés de communication, Internet, toujours avec la présence et la collaboration de jeunes et de laïcs qui partagent l'esprit et la mission de Don Bosco.

Dans le contexte du monde numérique et des médias sociaux, la communication fascine, mais en même temps elle interpelle.

Pour nous, des éducateurs salésiens, la communication est fondamentale pour notre mission. En fait, nous sommes un vaste mouvement de communication dans le monde !

Je crois qu'il est très important pour nous aujourd'hui de communiquer à partir de notre identité de consacrés, de Salésiens, d'éducateurs. Communiquer à partir de l'Évangile et du charisme de Don Bosco.

Aujourd'hui, il ne suffit pas d'être des communicateurs qualifiés dans les médias sociaux. Il est nécessaire d'agir ensemble d'un point de vue institutionnel et charismatique. Cela signifie avoir un projet éducatif, des valeurs partagées, un groupe de référence et une appartenance, en tant que membres d'un même corps.

Aujourd'hui, nous parlons souvent de réseaux, d'écosystème de communication, de convergence des technologies de l'information. Nous devons accompagner ces nouvelles visions de la communication, mais toujours en tant que communauté et dans une perspective pastorale-éducative.

 

BS : Que pensez-vous du monde de la communication, aujourd'hui ?

La communication numérique et en ligne est une véritable révolution culturelle.

En quelques décennies, le monde a connu un profond changement de paradigme culturel et social dû aux technologies de l'information, à Internet, aux médias sociaux et aux smartphones.

Nous savons que l'Église et la Congrégation Salésienne, sous une forme actualisée et sûre, offrent une réflexion, des critères et des méthodologies pour vivre et travailler dans cet habitat numérique.

De toute évidence, avec la croissance du monde numérique, des défis tels que la sécurité et la confidentialité émergent ; en outre, entre autres défis, il faut également rappeler la fracture numérique.

Pour nous, les Salésiens, le grand défi est de savoir comment éduquer et évangéliser dans ce nouvel habitat. Nous avons maintenant de nombreuses études réalisées dans nos Universités au niveau mondial sur le phénomène de la communication. Nous avons des Centres de communication, des groupes d'étude, de réflexion et de pratique pastorale dans l'habitat numérique.

Je pense que nous devons continuer d'approfondir comment évangéliser l'habitat numérique. Certes, nous pouvons nous limiter à faire simplement de l'information sur Internet et sur les réseaux sociaux ; ou rester en ligne jour et nuit. Tout cela va bien. Mais le défi est plus grand !

 

BS : Comment communiquer à partir du charisme salésien, avec créativité, signification et qualité ?

Cela nécessite des critères et des méthodologies clairs et partagés.

En vérité, Internet est un vaste réseau de rituels humains et culturels.

Sur Internet, nous trouvons de l'art, de la cuisine, de la politique, de la mode, du sport, de la musique, des films, du shopping, des relations entre les gens, des informations sur la vie quotidienne, des contenus religieux, des rites de vie et de mort. La personne humaine communique parce qu'elle est toujours à la recherche d'un sens, d'un moyen d'exprimer sa liberté et ses rêves.

Pour cela, nous devons considérer Internet comme faisant partie de notre vie, comme expression et extension des rituels humains. Je pense qu'à partir de ces rituels, de ces éléments anthropologiques et culturels, on peut approfondir l'évangélisation dans l'habitat numérique.

Nous sommes également invités à accompagner l'évolution de la technologie. La technologie 5G apportera un autre grand changement dans la manière de communiquer, notamment en permettant un accès plus rapide et avec plus de capacité à gérer les données et les informations. L'Internet mobile se développe partout dans le monde.

Le monde de la communication, en lui-même, est simple. Cependant, compte tenu de la rapidité de la transformation numérique, il est toujours important d'accompagner et de donner une réponse pédagogique aux nouveautés qu'il y a et qu'il y aura dans ce domaine.

Par exemple, mieux connaître le fonctionnement du langage des algorithmes dans le monde numérique ; comprendre comment les grandes entreprises utilisent ces langages et leur impact sur la vie des personnes et des communautés. L'enseignement à distance est une nouvelle réalité qui changera considérablement la façon d’enseigner et d’apprendre. 

La communication au service de la création, de la durabilité, de l'inclusion numérique, de l'éducation et de la sécurité sanitaire est très importante pour nous, pour les familles. L'intelligence artificielle est une réalité qui se développe et se développera beaucoup. Le contrôle de l'information au niveau des entreprises et des gouvernements, les aspects éthiques et sécuritaires méritent certainement notre attention, notre étude et notre accompagnement.

 

BS : Quelles sont les lignes programmatiques que vous proposez ?

Nous avons trois grandes priorités pour le Secteur de la Communication: la formation de nos délégués à la communication : l'accompagnement des Salésiens et des laïcs impliqués dans la communication et la communication institutionnelle (communication interne et externe, travail collaboratif et en réseau, qualité des infrastructures numériques à l’intérieur de l’institution, gestion de crise, système de réseaux, création et diffusion d'informations...).

Dans la communication institutionnelle, nous voulons toujours nous occuper du Bulletin Salésien, des Maisons d'Édition, des sites Web et des réseaux sociaux. Tout cela nécessite de dialogue, de sens de la collaboration et beaucoup de travail.

Travailler dans la gestion partagée avec les laïcs est un choix fondamental pour la communication en ce moment.

La numérisation de nos communautés et de nos œuvres et la préparation professionnelle et pastorale des Salésiens et des laïcs sont des étapes importantes que nous voulons partager dans les Provinces et avec la Famille Salésienne.

De plus, nous voulons approfondir la dimension missionnaire de la communication et développer la gestion de manière collaborative, notamment avec les dicastères de la pastorale des jeunes, de la formation, des missions et de la Famille Salésienne.

Gildásio Mendes
Conseiller pour la Communication Sociale
Rome, le 20 mars 2021