Dicastères

La Communication est vitale pour toute société et culture

Brazilia,  Brésil, 21 mai 2020

Chers frères et sœurs,

Je salue chacun de vous, dans l’espérance que nous marcherons ensemble avec enthousiasme, les yeux ouverts sur le présent et le futur. Cette espérance qui nous fait marcher ensemble prend sa source en Jésus-Christ, le Ressuscité, le Communicateur de la vie en abondance (Cf. Jn 10, 10).

En ces temps de crise sanitaire dans le monde entier, à cause du Covid-19, nous remercions chacun de vous pour le courage à communiquer avec créativité, à travers les différents médias, dans la force de l’amour et de la solidarité.

L’Équipe du Dicastère de la Communication Sociale, en union avec le Recteur Majeur et les autres confrères de Rome-Sacré Cœur, a transmis avec zèle et esprit salésien un message d’espérance et de courage en ces temps de grand défi pour l’humanité.

Nous avons reçu de nombreuses nouvelles notamment à propos de certaines initiatives de solidarité de la part de toute la Congrégation !

À travers la communication, nous créons des liens, nous exprimons nos idées, nous partageons nos projets et nous promouvons la liberté humaine et la démocratie.

La communication est sœur de la liberté et de la solidarité. C’est pour ce motif que chaque communication requiert une éthique dans l’engagement par rapport à la personne humaine, sa culture, son histoire et son rôle dans la société.

Je voudrais inviter chaque Délégué provincial à la Communication ainsi que les laïcs, les membres de la Famille Salésienne et les jeunes des groupes de communication de nos présences à réfléchir, à approfondir et à tracer ensemble notre carte de la Communication Sociale au service de l’évangélisation et de l’éducation de nos destinataires d’aujourd’hui.

À cette fin, en continuité avec la réflexion qui s’est déroulée dans les rencontres et les consultations de ces dernières années, pour répondre aux appels de la Congrégation et de l’Église, en ayant comme point de référence le document SSCS (Système Salésien de Communication Sociale), nous voulons continuer à cheminer ensemble dans la mise à jour du projet de Communication pour le Dicastère.

Dans ce processus de refonte de la Communication, considérons d’abord quelques défis et opportunités :

  1. Les appels du CG28 en dialogue avec les orientations du Synode sur les Jeunes.
  2. Les propositions éducatives et pastorales présentées dans Laudato Si’ du point de vue salésien de la communication, en ces temps de crise et d’après crise Covid-19.
  3. Les questions éthiques, politiques et éducatives de la communication dans les différentes régions et différents pays.
  4. La vision de la Communication comme écosystème et communication en réseaux.
  5. Le protagonisme de nos jeunes dans la culture des médias.
  6. La communication missionnaire et solidaire dans nos communautés au service des plus pauvres.
  7. La création de politiques, de processus, d’étapes à franchir et d’actions à travers une méthodologie de discernement comme outil pastoral et vision de la gestion en collaboration.
  8. La promotion de notre Communication inspirée du charisme salésien, basée sur la mission évangélisatrice et pastorale, en synergie avec les Dicastères de la Pastorale des Jeunes, des Missions et de la Formation.
  9. La consolidation du numérique dans la communication au sein de nos communautés et la création de plates-formes de communication.
  10. L’importance du plan de Communication des Provinces, l’articulation dans les Régions et le travail en réseau.
  11. Le dynamisme des différents services à travers les agences de nouvelles, le Bulletin Salésien, les maisons d’édition, les typographies, les sites Web, les radios, les journaux, les réseaux sociaux et autres.
  12. La gestion en collaboration avec les laïcs dans la communication et la collaboration avec les universités salésiennes.

Cette première indication sera envoyée à chacun de vous selon le programme 2020 du Dicastère de la Communication. J’espère vous envoyer, début juillet, le texte traduit.

Dès réception du texte, j’enverrai en même temps quelques lignes directrices pratiques à chaque Délégué à la Communication pour lire, approfondir, partager avec les groupes de pastorale, avec les laïcs et les jeunes, et pour que vous puissiez m’envoyer des suggestions, des questions, des propositions selon les dates que j’indiquerai.

Au début du second semestre 2020, nous effectuerons quelques visioconférences avec les Délégués à la Communication pour écouter, partager et proposer.

Dans les rencontres avec les Délégués à la Communication des Régions, nous travaillerons sur ce texte de manière plus systématique et sur le projet de communication de la Congrégation.

Dans les consultations mondiales sur les communications, nous continuerons ce processus de construction d’une vision de la Communication Sociale, en considérant les nouvelles réalités culturelles et sociales, les exigences et les opportunités des nouvelles technologies et des médias numériques ainsi que notre mission en synergie et collaboration.

Ce travail vise donc à poursuivre, à valoriser et à donner de la visibilité à la mission que chaque Province et chaque communauté réalisent en matière de communication, à développer et à mettre à jour le document SSCS, à répondre aux nouvelles exigences de la culture numérique et du monde des jeunes, et à renforcer notre communication institutionnelle et le travail en collaboration avec les différents Dicastères et Services de la Congrégation.

La Communication est vitale pour toute société et culture. Nous reconnaissons notre privilège et notre responsabilité d’être des communicateurs en des temps de crise et de grands changements sociaux et culturels.

Le Recteur Majeur, dans son message du 16 avril dernier, a très bien exprimé comment, en tant que catholiques, nous pouvons répondre aux défis économiques, sociaux et politiques découlant de la crise sanitaire du coronavirus. Il nous dit : « Avant tout, j'espère que nous tirerons quelque leçon de tout ce que nous sommes en train de vivre. »

Le Recteur Majeur soulève ensuite des questions importantes pour nous tous :

« Recommencerons-nous à vivre une vie effrénée ou aurons-nous des rythmes et des espaces plus humains ?

Voulons-nous rattraper le temps perdu en consommation, ou allons-nous apprendre que nous pouvons vivre heureux avec ce qui est nécessaire ?

Allons-nous continuer de façon effrénée à sévir dans la course à la pollution dans le monde ou allons-nous donner un répit à la planète ? »

Je remercie chacun de vous d’avoir cru à l’importance de la Communication au service du Royaume de Dieu et d’avoir cheminé dans l’espérance avec Don Bosco et nos jeunes.

Puisse la Vierge Marie, communicatrice de vie et d’espérance, nous protéger et nous guider toujours.

Avec mes sentiments fraternels et cordiaux, et en union de prière,

Père Gildásio Mendes dos Santos
Conseiller Général pour la Communication Sociale