Dicastères

Cagliero11 et Intention Missionaire Salésienne, Novembre 2021

Scarica il pdf

Les personnes qui souffrent de dépression
Pour les membres du CEP aux États-Unis souffrant d'épuisement professionnel, d'anxiété ou de dépression.
Prions pour que les personnes qui souffrent de dépression ou de burn-out trouvent un soutien et une lumière qui les ouvrent à la vie. [Intention de prière du pape François]

CAGLIERO11_155, NOVEMBRE 2021

Chers confréres et amis, « Burnout » peut être traduit par « entièrement brûlé », en référence aux énergies d'une personne. Ceux qui n'en peuvent
plus sont en burn-out, ceux qui ont dépensé toutes leurs forces et sont incapables de les régénérer. Les agents pastoraux peuvent également souffrir de ce syndrome:
épuisement émotion-ne\, dépersonnalisation et manque de satisfaction personnelle. Nous parlons de personnes normales qui ont commencé leur service avec générosité et dévouement et qui ont été ébouillantés ou brûlés. Écouter leur malaise et les aider à lire leur situation interne et externe de manière réaliste les aidera à prendre des décisions qui maintien-nent la "flamme" du dévouement. Assurément, c'est une flamme qui doit être alimentée par la pnère et d'autres aides spirituelles. mais il est juste de reconnaître que parfois les conditions concrètes dans lesquel-les se déroule le service pastoral sont telles qu'elles brûlent les ressources des évangélisateurs, du moins de certains. ,

Don Miguel Ángel García, SDB
Conseiller général pour la pastorale des jeunes

Force et la faiblesse vont ensemble


En voyant les 23 nouveaux missionnaires qui font partie de la 152e expédition missionnaire, nous éprouvons une grande joie et nous remercions le Seigneur pour ce grand don. Nous savons qu'il n'est pas du tout facile, surtout ces deux dernières années, de décider de partir comme missionnaire ad gentes et de devoir souvent attendre plusieurs mois avant de pouvoir vraiment partir. Nous ne sommes pas surpris que le missionnaire doive être fort et robuste. Et aussi humble car il y a de grandes attentes de la part de beaucoup. Et si, malgré un discernement sincère et une préparation honnête, il n'était pas à la hauteur des attentes, s'il ne le pouvait pas? Que faisons-nous? L'intention de prière du pape François ce mois-ci s'adresse aux personnes souffrant de dépression ou de bum-out. Nous devons être sensibles à ces personnes qui peut-être nous sont proches, voire parmi nous. Non seulement pour les respecter dans leur fragilité mais aussi pour nous laisser déranger par elles. L'apôtre et missionnaire Paul de Tarse écrit que quand je suis faible, c'est alors que je suis fort » (2 Co 12, 10) Si nous regardons le Christ dans l'Evangile. nous voyons que ce n'est pas seulement sa grande puissance avec laquelle il a agi pour le bien du peuple mais que c'est, en fin de compte, sa faiblesse et son incapacité sur la croix qui nous ont conduits au salut. Nous sommes une congrégation active et forte, nous faisons beaucoup de bonnes choses, beaucoup d'oeuvres. Grâce aussi à nos missionnaires. Sans leur courage, leur détermination et leur énergie, nous ne serions jamais ce que nous sommes appelés à être, nous ne serions pas les fils fidèles de Don Bosco Mais nous ne devons pas avoir peur de reconnaître et d'accepter nos limites , de présenter nos mains vides à Dieu. Bien sûr, grâce à la foi et à la confiance en l' Esprit du Christ, nous pouvons faire beaucoup plus que nous ne le pensons Mais avec le théologien contemporain Tomas Halik et avec les architectes de gratte-ciel, on peut admettre. en même temps, que « ce qui ne tremble pas n'est pas solide )).

Don Pavel Ženíšek, SDB
membre du Secteur pour les Missions

152e EXPÉDITION MISSONAIRE

POUR LA RÉFLEXION E LE PARTAGE
▀ Est-ce que je connais mes forces et mes limites personnelles ?
▀ Suis-je disposé/e à trouver et à rencontrer le Christ même dans mes faiblesses, mes fragilités et mes limites ?