Dicastères

Cagliero11 et Intention Missionaire Salésienne - Décembre 2018

Cagliero11 et Intention Missionaire Salésienne - Décembre 2018

Intencion Misionera  Scarica il file pdf    Cagliero11  Scarica il file pdf    

INTENTION MISSIONNAIRE SALÉSIENNE

Pour les SALESIENS en de contexte de GUERRE

Afin que les Salésiens et la Famille Salésienne aient l’élan évangélisateur et la créativité communicative dans le grand aréopage de la Communication Sociale.

 

Aujourd’hui, plus que jamais, les réseaux sociaux et la Communication Sociale en générale, sont artisans de culture. Prions afin que – avec créativité, professionnalité et intelligence – nous puissions influencer la culture avec l’Evangile et nos valeurs éducatives.


CAGLIERO11_120, Décembre 2018

La contemplation du mystère de lIncarnation remplit les yeux et lâme du missionnaire: "à lexemple du Fils de Dieu qui sest fait en tout pareil à ses frères, le missionnaire salésien assume les valeurs du peuple non encore évangélisé et partage leurs angoisses et leurs espoirs "(Constitutions 30). Que la compagnie de Jésus, de Joseph et de Marie forge et fortifie encore le missionnaire qui habite dans le coeur de chaque salésien! C’est le meilleur souhait de Noël du Secteur des Missions, chers confrères et chers amis.

Ce temps de préparation de Noël peut également devenir un temps de prière missionnaire intense. Les exhortations du pape Benoît XV dans sa lettre apostolique Maximum Illud pour une plus grande prise de conscience et pour une prière efficace envers les missions et les missionnaires sont nettes : "Tous les chrétiens doivent, en priant, aider les serviteurs de lÉvangile tandis qu’ils travaillent dans la vigne du Seigneur". La Congrégation le fait particulièrement à travers les intentions de prière missionnaire de chaque mois et également à travers la prière missionnaire des confrères âgés et malades.

Marie, reine des apôtres et Vierge de Bethléem, prie pour nous!

P. Guillermo Basañes, SDB
Conseiller pour les missions

SEMINAIRE DE LA FS sur LA PREMIERE ANNONCE (PA) EN ASIE DU SUD

Saint Paul VI dans Evangelii Nuntiandi (EN) nous dit que lÉglise existe pour évangéliser (EN 14). Le séminaire pour la famille salésienne dAsie du Sud, qui sest tenu à la basilique de Bandel les 7 et 8 novembre 2018, a été consacré à la première annonce faite aujourdhui. Quarante-cinq participants de la famille salésienne (SDB, FMA, MSMHC, SMI, Disciples). Lobjectif principal de ce séminaire était la diffusion de la PA et les fruits des cinq années détude SDB-FMA (2010-15) dans toutes les régions salésiennes, afin de préparer les animateurs pour la PA dans la Famille Salésienne. Le groupe a présenté des propositions visant à faire de la PA une contribution plus féconde à lévangélisation en Asie du Sud.

Faisons un résumé qui n’épuise pas les divers aspects des riches propositions

  1. La PA sur un plan personnel de croissance spirituelle Cultiver une vie de prière personnelle plus profonde, la Parole de Dieu, lEucharistie Cultiver la dévotion et limitation mariales, la lecture et la réflexion.
  2. La PA à travers le témoignage dynamique et joyeux Être compatissant, accueillant comme Jésus dans notre approche des gens. Cultiver une amitié sincère avec tout le monde, en particulier avec les personnes dautres religions.
  3. Formation à la PA Inclure dans le curriculum l’art de la PA. Fournir une expérience pratique de PA.
  4. Diffusion de la PA dans les provinces Organiser des sessions détude, des séminaires, sur la PA dans les provinces. Utiliser les réunions existantes organisées au niveau provincial pour diffuser la PA Préparer les laïcs, en particulier les jeunes, aux moyens innovants de la PA
  5. PA dans tous les secteurs de lapostolat Dans toutes les formes dapostolat (écoles, collèges, centres de formation, pensions, paroisses, centres de jeunesse, etc.), la PA devrait être une priorité sur le plan de léducation pastorale. Avoir des contacts personnels avec les étudiants et leurs parents – rendre visite à leur famille, en parti-culier dans des situations de maladie, de difficultés ou de décès. Revitaliser la pratique salésienne du " mot à loreille".
  6. PA aux membres dautres religions Organiser la célébration des fêtes chrétiennes comme Noël avec des personnes dautres confessions. Encourager les pèlerinages, les dévotions populaires et les retraites. Faire des visites amicales aux familles surtout pendant la souffrance Promouvoir le dialogue interreligieux.
  7. PA dans la famille Rendre les familles missionnaires et acteurs de la PA Aider à faire revivre la foi aux catholiques décédés. Encourager la prière en famille.
  8. PA dans la famille salésienne Présenter la PA également aux salésiens coopérateurs, anciens étudiants, qui souhaitent intégrer la perspective laïque. Promouvoir la mise en réseau et la collaboration entre les groupes membres de la FS pour la PA. Organiser des séminaires sur la PA, attentifs aux moyens novateurs dattirer les gens vers le Christ. Commencer des groupes de missionnaires dans le but d’évangéliser, en y introduisant la PA.

Dieu peut nous surprendre et nous donner plus que nous ne pouvons jamais imaginer

I l y a des années, je naurais jamais pensé être missionnaire en Mongolie. Il était clair pour moi que je devais être ingénieur ou plus tard missionnaire en République tchèque, considérée comme lun des pays athées dEurope. A l’école primaire et secondaire, jétais le seul catholique de ma classe. Ce nétait pas facile de témoigner de notre foi devant mes camarades de classe.

Jai rencontré les salésiens au début des études techniques uni-versitaires à Prague, à lépoque du communisme. Bien vite, je rejoignis les activités souterraines salésiennes : petits camps d’été « chaloupky », formation d’animateurs et groupes de partage de la Bible. Je découvrais pas à pas lappel de Dieu à quitter les études d’ingénieur et à le suivre, étant un personnage aussi invisible mais beaucoup plus puissant que lélectricité.

En 1993, je suis devenu salésien et en 2002, prêtre. Après 3 ans de service dans la paroisse salésienne de Zlin, jai reçu de nouvelles responsabilités: commencer le service de volontariat missionnaire dans notre province tchèque, lécole pour animateurs, lanimation vocationnelle et le Mouvement salésien des jeunes en Europe. J’ai consacré onze années de service sous la protection et la direction de Marie Auxiliatrice à la découverte du monde salésien qui est plus grand que ce que je naurais jamais pu imaginer.

De manière inattendue en 2014, le pape François ma clairement montré la voie dans sa première encyclique Evangelii Gaudium: "Allons de lavant, alors, allons de lavant pour offrir à tous la vie de Jésus-Christ". (EG 49). J’ai été beaucoup touché par le thème de la Journée missionnaire salésienne 2015 "Seigneur, envoie-moi". Lorsque je lai traduit en tchèque, jai commencé à enrendre une nouvelle vocation: "Donne-moi toujours plus". Jai partagé cela avec notre provincial et après 6 mois de discernement, jai écrit une lettre au recteur majeur.

Il y a tellement de défis dans la vie missionnaire en Mongolie ! Je voudrais nen mentionner que quatre: le climat, la culture nomade, la langue et les limites personnelles. Premièrement, je connaissais l’Europe, l’hiver avec la neige et la glace. Mais vivre et travailler à des températures qui tombent souvent en dessous de 40° a été une nouvelle expé-rience pour moi.

Deuxièmement, le mode de vie traditionnel des Mongols est la vie nomade. Ils se déplacent avec leurs animaux et leurs yourtes plusieurs fois par an en raison de la fertilité limitée des pâturages. Même ceux établis dans les villes continuent à penser et à agir de manière nomade. Les comprendre est vraiment un défi.

Après cela, la langue mongole est l’une des langues les plus difficiles au monde. Le cours de langue de base dure 2 ans. Et nous cherchons toujours comment exprimer de manière compréhensible les termes fondamentaux de notre foi dans une société de tradition chamanique et bouddhiste.

Enfin, devenir missionnaire dans ce pays signifie être à nouveau comme un bambin et apprendre les bases dès le début. Combien de fois il a fallu toucher mes limites et apprendre à grandir dans lhumilité et lamour.

Lune des plus grandes joies pour moi est de voir les gens grandir. Cela narrive pas tous les jours, mais il y a des moments où nous pouvons avoir le sentiment de mieux comprendre dans la communauté que certains enfants ont été touchés par notre service envers Dieu: le Seigneur a sa façon de travailler et son temps est adapté à chaque personne. C’était chouette quand des étudiants sont devenus animateurs dans l’oratoire et que beaucoup de nouveaux enfants sont venus nous rejoindre au centre Don Bosco. Mais la plus grande joie est d’être dans la mission de Dieu, d’être le porteur du trésor que je découvre encore chaque jour davantage.

"Aujourdhui, si vous entendez sa voix, nendurcissez pas vos coeurs ..." (Heb 3: 7-8). Je voudrais que nous soyons tous ouverts chaque jour à lappel de Dieu, à approfondir notre relation avec lui. Il peut nous surprendre et nous donner plus que ce que nous n’aurions jamais pu imaginer.

P. Jaroslav Vracovský
Missionnaire de la République tchèque en Mongolie

Témoignage Salésien de Sainteté Missionnaire

P. Pierluigi Cameroni SDB, Postulateur Général pour les Causes des Saints

Le Bienheureux Artémide Zatti (1880-1951), coadjuteur salésien, embrasse la mission de Don Bosco grâce au sérieux de son engagement spirituel, à son chemin de discernement sincère et à son désir de servir Dieu et le prochain. Sa vocation découle de la lecture de la vie de Don Bosco et de ses relations avec un salésien "attirant", à linstar du curé Don Cavalli qui le suivit tout au long de sa vie. Quand il est atteint de tuberculose, ses supérieurs lui proposent de faire profession de coad-juteur salésien. Zatti na pas besoin de réfléchir longtemps pour comprendre que prêtre ou non, il a lintention de rester avec Don Bosco. Et il resta, vivant pleinement la vocation originale du "coadjuteur".


 

 

-->