Dicastères

Cagliero11 et Intention Missionaire Salésienne - Janvier 2019

Cagliero11 et Intention Missionaire Salésienne - Janvier 2019

Intencion Misionera  Scarica il file pdf    Cagliero11  Scarica il file pdf    

INTENTION MISSIONNAIRE SALÉSIENNE

À LA LUMIÈRE DE L’INTENTION DE PRIÈRE DU SAINT PÈRE

Pour les personnes réfugiées et déplacées en Afrique

Pour nos frères et soeurs qui, à cause des con-flits, doivent abandonner leur maison, afin quils trouvent un accueil et la possibilité de reconstruire leur vie dans la dignité.

 

Le thème de la JMS 2019 porte sur la Première Annonce parmi les personnes réfugiées et déplacées en Afrique qui sont 24 millions environ. Les Salésiens restent présents dans ces lieux extrêmes avec différentes propositions pastorales, éducatives et de promotion humaine. Nous prions pour que la paix et la justice arrivent dans les pays qui provoquent ces situations, et pour que les réfugiés, particulièrement les enfants et les jeunes, comme la Famille de Nazareth, trouvent la sérénité, la sécurité et l’opportunité de réaliser leur avenir et pour qu’ils expérimentent dans cet "exode" la présence prévenante et rassurante du Seigneur.


CAGLIERO11_121, JANVIER 2019

APPEL MISSIONNAIRE DU RECTEUR MAJEUR

À l’occasion de la solennité de l’Immaculée Conception 2018

Bien chers Confrères

Je vous salue affectueusement en cette solennité de l’Immaculée Conception de Marie, jour que j’ai choisi, il y a trois ans, pour adresser une instante invitation missionnaire à tous les confrères des Provinces du monde. Je renouvelle cet appel aussi cette année, en l’accompagnant d’une vidéo de quelque cinq minutes.

Le Pape François a déclaré le mois d’octobre de la prochaine année 2019 mois missionnaire extraordinaire, à l’occasion du centenaire de la Lettre Apostolique Maximum Illud que le Pape Benoît XV a écrite à la fin de la Première Guerre Mondiale.

Les temps difficiles sont toujours des temps opportuns. En ce cas, des temps pour un « bon commerce », un « grand commerce » comme disait Dominique Savio en lisant, dans le bureau de Don Bosco, la phrase « DA MIHI ANIMAS COETERA TOLLE ». C’était une affaire de la plus haute importance, et c’est ainsi que nous considérons l’évangélisation des peuples, passion permanente et profonde du coeur de notre Père Don Bosco : une affaire de la plus haute importance.

Mes bien chers Confrères qu’est-ce que j’entends vous proposer ? À quoi suis-je en train de vous inviter ? Je vous invite à célébrer et à vous rappeler la générosité missionnaire des fils de Don Bosco.

La prochaine étape appel missionnaire de colo-ris fils était le moindre bruit de signer nommer les Expédition Missionnaire sera la 150ème et elle se déroulera le dimanche 29 septembre 2019 dans la basilique Notre Dame Auxiliatrice du Valdocco, comme cela se fait depuis Don Bosco. Je souhaite fortement que la réponse à l’appel missionnaire soit le plus beau cadeau que la Société de Saint François de Sales, nous autres Salésiens, puissions offrir au Seigneur, au Pape François, à l’Église et, surtout, à nos chers jeunes de toutes nos présences du monde.

Je rêve que, cette année, chaque Province puisse mettre à la disposition du Recteur Majeur au moins un confrère pour la missio ad gentes, ad exteros, ad vitam.

Est-ce trop demander et rêver ?

Même des Provinces numériquement plus pauvres en confrères sont en mesure de le faire.

Il y a déjà une Province où six confrères ont mûri leur vocation missionnaire salésienne et se sont mis à la disposition du Recteur Majeur pour la 150ème Expédition de l’année prochaine.

Je vous encourage, mes chers Provinciaux, à être les premiers à aider les confrères à cultiver dans leur vie ces désirs missionnaires et à faciliter leur discernement, en les invitant, après un dialogue personnel avec vous, à se mettre en contact avec le Recteur Majeur.

N’oublions pas que Dieu ne se laisse pas vaincre en générosité ni notre Congrégation elle-même quand elle pense aux besoins de chaque Province, en particulier celles qui donnent généreusement, comme la veuve de l’Évangile avec son obole au temple.

Le dialogue avec le Dicastère pour les Missions et la réflexion partagée, ces derniers mois, en Conseil Général, me permettent de préciser quelques urgences répertoriées pour 2019 et où je voudrais qu’un nombre significatif de confrères puisse être envoyé :

  • dans nos présences d’Amazonie et dans la nouvelle présence à Colón au Panama ;
  • au Soudan et dans d’autres présences salésiennes au service des réfugiés dans différentes régions d’Afrique ;
  • en Lituanie, Albanie et Kosovo, Bulgarie et dans d’autres nouvelles frontières du Projet Europe ;
  • en Mongolie, Laos, Népal, Yakoutie ;
  • dans nos nombreuses présences des îles de l’Océanie ;
  • dans certaines frontières missionnaires d’Amérique Latine si les forces s’avéraient suffisantes.

Naturellement, tout dépendra de la réponse généreuse à l’appel.

Les Chapitres Provinciaux, dans leur cheminement de préparation au CG 28, sont en plein et fécond discernement sur le thème central : « Quels Salésiens pour les jeunes d’aujourd’hui ? ». Avant que les réponses claires et inspirées soient bien rédigées et formulées, laissons parler, avec éloquence, les visages heureux, généreux et précis des confrères jeunes et mûrs qui sentent devoir entendre l’appel missionnaire que le Seigneur leur adresse.

Mes chers Confrères, je prie à cette intention que je confie à l’intercession de notre Mère Immaculée et Auxiliatrice, en demandant à Don Bosco de continuer à nourrir chez ses Salésiens le zèle missionnaire qu’il a lui-même vécu.

Je vous salue bien affectueusement.

P. Ángel Fernández Artime, SDB
Rector Mayor

 

JMS 2019

Voici le thème de la Journée Missionnaire Salésienne ( JMS) 2019, qui est officiellement lancé le jour de lÉpiphanie, le 6 janvier 2019 : "Sans le savoir, ils ont accueilli les anges" (Hébreux 13: 2). Laffiche représente deux jeunes filles.

Lune accueille lautre. Cest un symbole de la valeur de lhospi-talité africaine: une Afrique qui accueille lAfrique. La plus grande migration de nos jours est la migration intra-africaine, où des millions de personnes sont forcées de s’exiler.

En arrière-plan, vous pouvez voir la réalité des camps ou des zones dinstallation des réfugiés ; les activités pastorales et éducatives, en particulier la formation professionnelle; la présence des salésiens auprès des réfugiés et des personnes déplacées et partageant leur vie.

Ce thème attire notre attention sur le défi de cette frontière pleine de jeunes gens qui attendent l’amitié des salésiens, leurs oratoires, leurs écoles, leur formation professionnelle ... et la Bonne Nouvelle de Jésus.

Mais le thème est aussi une occasion de vivre et de promouvoir la vertu évangélique de l’hospitalité, cette capacité à accueil-lir, à ouvrir nos maisons, nos mains, notre coeur aux autres, en particulier à ceux qui se trouvent le plus dans le besoin. Ce faisant, nous accueillons les anges, le Seigneur lui-même.