Dicastères

Cagliero11 et Intention Missionaire Salésienne - Mars 2019

Cagliero11 et Intention Missionaire Salésienne - Fée;vrier 2019

Intencion Misionera  Scarica il file pdf    Cagliero11  Scarica il file pdf    

INTENTION MISSIONNAIRE SALÉSIENNE

À LA LUMIÈRE DE L’INTENTION DE PRIÈRE DU SAINT PÈRE

Pour la reconnaissance des droits des communautés chrétiennes

Afin que les communautés chrétiennes, en particulière celles qui sont persécutées, puissent sentir la proximité du Christ et pour que leurs droits soient reconnus.

 

La Famille Salésienne se trouve au coeur de l’Eglise et réalise sa mission dans les cinq continents, en des contextes divers ; en certains de ces contextes l’Eglise est persécutée, pas seulement par le fonda-mentalisme religieux, mais aussi à cause du sécularisme. Prions pour que les Salésiens continuent à être éducateurs et pasteurs des jeunes et les forment à la fraternité et au courage du témoignage évangélique.


CAGLIERO11_123, MARS 2019

Chers confrères, chers amis.

Alors qu’en ce mois nous entrons dans le Carême 2019, faisons un pas de plus avec le pape François et les Béatitudes:

"Bienheureux les doux, car ils auront la terre en héritage".

"Réagir avec une humble douceur, cest la sainteté" [GE 74].

Et c’est précisément ainsi que réagit habituellement le missionnaire salésien, inspiré par saint François de Sales. Malgré les difficultés de la vie quoti-dienne - distance culturelle, climat inhospitalier, hypocrisie, persécution - le missionnaire, fils de Don Bosco, ne se laisse pas abattre à cause de sa douceur charisma-tique. Et c’est justement ainsi que sa vocation est féconde. Don Shirieda, un salésien japonais de la première heure, a commencé son parcours chrétien et salésien, conduit par ce salésien coadjuteur qui, l’ayant surpris dans notre maison à voler quelques clous pour aider son père à construire leur habitation, - pendant les moments très difficiles de la guerre - ne la pas puni, mais la accueilli avec amitié, a rempli ses poches avec des clous et lui a dit de ne plus voler et de revenir encore, quil laccueillerait volontiers. Réagissez toujours avec une humble douceur, avec la bienveillance de Don Bosco, c’est ainsi qu’on reconnaît le missionnaire salésien.

P. Guillermo Basañes, SDB
Conseiller pour les missions

 

NUOVELLES

Consulte des missions : La "Consulte mondiale des missions" sest tenue du 25 au 27 janvier. Ont participé les coordinateurs régionaux, les membres du Secteur des missions et les confrères de lUPS concernés par le thème des missions. La réflexion s’est portée sur lanimation mission-naire dans les différentes régions de la Congrégation, les bonnes pratiques, les défis. En vue du CG 28, nous avons réfléchi sur ce thème en élaborant des suggestions.

Le 31 janvier, a été présenté le manuel du volontaire dans la mission salésienne : Identité et Orientations du Volontariat Missionnaire Salésien, approuvé pour le Recteur Majeur et son Conseil. Cest un document dune grande aide pour offrir aux provinces des critères, des lignes directrices pour la promotion du volontariat missionnaire parmi nos jeunes.

Du 15 au 17 février, une réunion de zone sest tenue en Autriche (Vienne) avec 15 nouveaux jeunes missionnaires en AUS, FRB, GBR et IME (Albanie, Kosovo). Ce furent des moments riches de partage, de réflexion et d’étude.

Un séminaire sera organisé à lUniversité pontificale salésienne: "Nouveaux chemins pour une église au visage amazonien". Ce sera loccasion de réfléchir à la présence salésienne dans cette région, aux défis à relever et aux chemins à parcourir pour lévangélisation de ces peuples, en particulier de la jeunesse.

Les 26 et 27 mars, un séminaire national sur l’animation mis-sionnaire aura lieu à Madrid: "La mission rénove la pastorale". C’est vraiment une initiative significative de la manière dont l’animation mis-sionnaire se place au coeur des projets provinciaux visant à donner un dyna-misme apostolique. Y participeront des délégués de la pastorale et de lanima-tion missionnaire.

 

JAIME JUSQUAU BOUT: LE PÈRE P. ANTONIO CESAR FERNÁNDEZ

 

I l fait chaud le 15 février 2019 à Nohao, dans la province de Boulgou, au Burkina Faso. Trois salésiens arrivent au bureau de douane en provenance de Lomé (Togo) pour la mission de Ouagadougou. Un groupe de guérilleros armés arrivent également sur le site, et tuent cinq fonctionnaires gouvernementaux. Les agresseurs contrôlent la voiture des salésiens. Il y a un religieux, déjà âgé; ils lont mis de côté. Les terroristes se parlent à voix basse. Ils conduisent le vénérable père dans la forêt. On entend trois coups de feu. Seuls les guérilleros reviennent; ils démarrent leurs motos bruyamment et laissent un nuage de poussière derrière eux.

Et sur la terre du Burkina Faso git le corps du salésien Antonio César Fernández. Cest un vendredi et cest la neuvième heure (15 heures). Cest son vendredi saint. Comme le Sauveur, au lieu de 3 clous, il y a 3 coups ; pas sur les mains et les pieds, mais 2 dans le ventre et un dans la tête. Pour le Christ, le calvaire a été l’aboutissement de son parcours, de son oui au Père et de son dévouement à l’humanité. Le père César a fini son pèlerinage en Afrique, à 72 ans, 55 ans en tant que salésien de Don Bosco, 46 en tant que prêtre et 37 en tant que missionnaire. Cest la fin dun voyage damour pour le Seigneur et pour les jeunes Africains. Don Bosco a déclaré que lorsquun salésien décède au travail, cest un jour de gloire pour la Congrégation ; alors combien plus, s’il succombe en donnant sa vie dans le martyre.

Le 25 février, l’Église célèbre les saints salésiens protomartyrs : Versiglia et Caravario, qui ont aimé leur peuple adoptif en donnant leur vie; ils ont aussi été emmenés dans une forêt et fusillés là. Le père César est le prêtre protomartyr de 2019. En 2018, la violence a coûté la vie à 39 autres prêtres de lÉglise. Il aimait être le premier. Il fut dans le premier groupe de salésiens à implanter la présence florissante de Don Bosco au Togo. Il voulait être le premier, mais avec les yeux de Jésus: premier dans le service, premier à faire le premier pas, premier à être le dernier. "Quiconque veut être le premier devient le serviteur de tous, parce que le Fils de lhomme nest pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude" (Mc 10, 44-45).

La mort du P. César a été profondément ressentie par sa famille et ses compatriotes de Pozoblanco en Espagne. Il est regretté par ses frères salésiens qui ressentent la perte d’un bienaimé frère de référence dans la province qui a su inculturer le charisme de Don Bosco sur ces terres, en étant le maître des novices pendant 10 ans. Les gens simples le pleurent ainsi que les jeunes du Burkina Faso, du Togo, du Bénin, du Sénégal, du Mali, de la Guinée, de la Côte dIvoire et dautres lieux où il est passé en faisant le bien.

Comme la dit le père Faustino: "Cest le point darrivée dune vie offerte par amour et avec amour ... Il a porté tant de fruits dans la vie qu’il continuera après sa mort." Il rappelle les paroles de Jésus: "Si le grain de blé qui tombe sur la terre ne meurt pas, il reste seul, mais sil meurt, il porte beaucoup de fruits" (Jn 12,24). De cette manière, son témoignage sera un évangile permanent annoncé. Sa joyeuse vie salésienne sera un appel aux jeunes pour vivre une vie pleine et heureuse en aimant de tout son coeur.

Son témoignage de consacré, dans cette petite vidéo circu-lant sur le ne, est émotionnant. Mots spontanés, simples et profonds qui résument une vie de don:

« Je suis salésien depuis 50 ans, profès perpétuel. Ce que je peux te dire, cest que vivre la vie salésienne, la vocation salésienne, est une grâce du Seigneur, une série de remerciements enchaînés. La seule chose que je peux dire, cest que jai reçu beaucoup de bienfaits du Seigneur, au contact des jeunes. Ce sont les jeunes des différents endroits où je suis allé qui m’ont appris à être salésien et à être ce que je suis maintenant. Cest une action de grâce car je ne mérite pas cette vocation, une vocation qui me dépasse. Alors, merci beaucoup au Seigneur. J’encourage ceux qui sentent cette vocation à la réaliser réellement. Bien que ce ne soit pas facile, cest une joie de pouvoir servir la Congrégation et les jeunes. Mille mercis ».

Du ciel, il continuera à rendre grâce pour sa vocation salésienne, pour les bienfaits que le Seigneur lui a accordés dans les missions, pour la grâce de vivre avec et pour les jeunes ... et maintenant il va aussi chanter: "Merci de m’avoir donné la palme du martyre". "Merci!"

P. Martín Lasarte, SDB

TÉmoignage SalÉsien de SaintetÉ Missionnaire

P. Pierluigi Cameroni SDB, Postulateur Général pour les Causes des Saints

La bienheureuse Alexandrina Maria da Costa (1904-1955), portugaise, salésienne coopératrice et grande mystique de l’Eucharistie, nous transmet son aspiration vers la sainteté: "Ta résurrection, ô mon Jésus, élève mon âme à cet amour et à cette grâce que mon coeur désire tellement. Je veux être sainte! ... Je vais souffrir pour que disparaissent du monde la vanité, la soif de domination, l’immodestie, le gas-pillage dans l’usage de l’argent. Je souffrirai pour lexpansion des missions afin que puisse se répandre partout la parole de Jésus, la seule vérité ... Mon désir est que tous les hommes soient saints ".