Dicastères

SYMDONBOSCO forum – JMJ Cracovie 2016

SYMDONBOSCO FORUM – JMJ CRACOVIE 2016

     

Nous, jeunes représentants du Mouvement Salésien des Jeunes, réunis à Cracovie pour le SYMDONBOSCO FORUM, nous voudrions partager avec toutes les personnes de bonne volonté notre renouvelé engagement de foi. Unis au Pape François, en cette ANNEE JUBILAIRE DE LA MISERICORDE, nous sommes déterminés à renforcer les racines de notre foi, fondées sur l’Evangile de Jésus-Christ. Le charisme de Don Bosco exprime la modalité à travers laquelle ces racines fleurissent et bourgeonnent dans nos vie.
RECONNAISSONS LES SIGNES DE LA MISERICORDE DE DIEU QUI TOUCHENT CONSTAMMENT NOS VIES

Nous expérimentons la miséricorde dans nos familles et à travers ces personnes qui prennent soin de nous avec amour ; quand nous célébrons les sacrements, spécialement l’Eucharistie et la Confession ; quand on nous prête attention et nous sommes guidés pour nos vies ; quand nous vivons et partageons notre route avec les frères et les sœurs d’autres religions ou convictions.
Nous percevons la présence bénissante de la miséricorde de Dieu aussi quand beaucoup de personnes nous accompagnent avec leurs prières ; quand les personnes qui nous entourent sont patientes vis-à-vis de nos erreurs ; quand tant de personnes, de tout âge, nous accueillent chez elles et dans leurs cœurs.

ALORS QUE NOUS RECONNAISSONS TOUT CELA, REGARDONS AUX DEFIS QUE NOUS DEVONS AFFRONTER

Dans de nombreuses sociétés où nous vivons, marquées toujours davantage par l’individualisme et la sécularisation, où la recherche du succès, de la richesse et du pouvoir est considérée comme l’idéal suprême, nous sommes défiés à soutenir et à témoigner les valeurs chrétiennes de l’amour, du pardon et de la miséricorde.
Nous sommes conscients que l’appel à être miséricordieux et capables de pardon est défié par les préjugés, par la négativité, par l’injustice et par les critiques que nous recevons de la société en général, et parfois aussi de la part des jeunes eux-mêmes. La violence, spécialement celle réalisée au nom de la religion, affaiblie encore plus la prophétie de la charité et de la miséricorde, tout en rendant difficile la proclamation du message évangélique du pardon et de la compassion.

Nous sentons et nous sommes convaincus du besoin de laisser que l’esprit du pardon grandisse en nos cœurs, surmontant les obstacles, favorisant la culture de la rencontre et de l’espérance. Tout cela doit être enraciné et nourri par une renouvelée espérance de Jésus-Christ dans nos vie.

Seulement à partir d’une expérience centrée dans le Christ, nous pouvons embrasser totalement le défi de sortir de nos confortables refuges, en agissant selon une nouvelle mentalité inspirée par l’Evangile, construisant des ponts de paix et de fraternité. Seulement à partir de cet espace sacré riche de signification, nous pouvons vaincre le pouvoir de la peur et le manque de courage.
Ce cheminement est un défi qui, une fois accepté, nous aidera vraiment à partager avec les autres ce que nous avons laissé fleurir dans nos cœurs.

C’EST POURQUOI, EN TANT QUE JEUNES DU MOUVEMENT SALESIEN DES JEUNES, GUIDES PAR LA SPIRITUALITE SALESIENNE DES JEUNES, NOUS NOUS ENGAGEONS A REPONDRE AU DEFI DE L’EVANGILE QUI NOUS EST REPROPOSE AUJOURD’HUI A TRAVERS L’APPEL DU PAPE FRANCOIS.

Nous nous engageons à recevoir la miséricorde de Dieu pour chacun de nous comme un don, en la vivant dans le quotidien avec joie et optimisme. Jour après jour la Miséricorde de Dieu devient la source de notre espérance et une expérience partagée avec d’autres jeunes.

Nous engageons nos groupes et associations à renforcer les moments de croissance spirituelle qui nous aideront à voir les autres avec les yeux de Dieu. Les moments spirituels, comme la prière, la contemplation de la Parole, l’adoration silencieuse, sont la raison de notre foi, ils nous offrent une vision pour dépasser les peurs, et nous donnent créativité pastorale pour donner voix aux jeunes.

Nous nous engageons à vivre les œuvres de miséricorde dans nos activités pastorales, spécialement dans l’accueil des étrangers et en aidant les jeunes les plus besogneux. Nous offrons compassion et patience dans nos expériences éducatives et pastorales envers tout le monde, en laissant de côté la couleur, la religion, les crédos politiques de chacun.

Nous nous engageons à renforcer dans nos maisons et présences l’ « esprit de famille », si cher à la vision charismatique de Don Bosco, qui devient une réalité vivante à Mornese avec Mère Mazzarello, et tellement centrale dans notre Spiritualité Salésienne des Jeunes. ‘L’esprit salésien de famille’ nous aidera à être des vrais constructeurs de ponts, authentiques acteurs de fraternité, exemples vivants et croyables d’espérance pour un monde meilleur, à partir d’aujourd’hui.

En 1884, dans sa Lettre de Rome, Don Bosco écrivait : « Que les jeunes ne soient pas seulement aimés, mais que eux-mêmes sachent d’être aimés ». Ecoutons encore aujourd’hui ces paroles pleines d’amour à la lumière de l’Année Jubilaire de la Miséricorde. Prions et promettons que nos paroles et nos actions aideront les jeunes à expérimenter un amour miséricordieux – un amour riche en miséricorde.