RM Ressources

2005

« Le Christ a aimé l’Église et s’est livré lui-même pour elle;...

 

il a voulu se la présenter à lui-même, splendide, sans tache ni ride, ni aucun défaut; il a voulu son Église sainte et irréprochable » (Éph. 5, 25.27, TOB)

À l’occasion du 40ème anniversaire de la conclusion du Concile Vatican II;

— à la lumière des Constitutions conciliaires Lumen Gentium et Gaudium et Spes qui nous ont rappelé que l’Église est le Peuple de Dieu, le Corps du Christ, la Mère des croyants, au service du monde;

— conscients qu’ «il est du devoir de l’Église de réfléchir la lumière du Christ à toute époque de l’histoire, de faire resplendir le visage du Christ aux yeux des générations du nouveau millénaire » (NMI 16);

— en tant que Famille Salésienne, nous nous engageons à

Rajeunir le visage de l’Église,
notre Mère dans la foi.


Il ne s’agit pas de procéder à un simple «lifting » ou à une opération de chirurgie esthétique. Il faut s’engager à lui insuffler une énergie nouvelle, à la rendre plus belle et plus attrayante, à l’aimer et à nous dévouer pour elle. La beauté du visage de l’Église réside dans le fait qu’elle est le reflet de la beauté du visage de son Seigneur. La Nouvelle Jérusalem n’est pas seulement un projet d’avenir; elle doit être préfigurée et anticipée ici et maintenant.

Notre engagement est non seulement d’être dans l’Église, mais d’être l’Église, de travailler avec et pour l’Église.

Le défi est à proprement parler d’amener les gens, surtout les jeunes, à aimer l’Église, en faisant en sorte qu’à travers elle on voie le Christ et qu’elle ressemble à la «Jérusalem céleste » (Ap. 21, 10-23); qu’elle soit:

< une communauté de croyants renouvelée par le souffle de l’Esprit, qui l’anime;
< une communauté riche de vocations, charismes et ministères multiples;
< une communauté ouverte et accueillante, surtout à l’égard des pauvres;
< une communauté passionnée pour la vie, la justice et la solidarité;
< une communauté qui soit levain d’espérance pour une société digne de l’homme et pour une culture riche de valeurs éthiques et spirituelles;
< une église jeune, dans laquelle les jeunes se trouvent comme chez eux, en famille.

«Prenez votre place dans l’Église, non pas seulement celle de bénéficiaires des activités pastorales, mais celle d’acteurs dans l’exercice de sa mission (Cfr Christi fideles laici, 46). L’Église est à vous, mieux même, l’Église, c’est vous! » (Jean-Paul II, Message pour à 5ème Journée Mondiale de la Jeunesse, 1990).

1 - Rajeunir l’Église: c’est la faire retourner à ses débuts, retrouver sa jeunesse, pour qu’elle puisse restaurer sa crédibilité et sa capacité d’écoute. Elle devrait être une Église caractérisée par les mots: martiria, euangelia, leitourgia, diakonia, telle qu’elle est décrite dans les Actes des Apôtres.

2 - Rajeunir l’Église: c’est en faire une maison des Jeunes, en les guidant dans leur parcours vers les mystères sacrés qu’elle contient. On pourrait, à cet effet, utiliser une ICONE, par exemple celle des disciples d’Emmaüs, pour faire comprendre que l’Église est la maison de ceux qui croient en Jésus et veulent vivre et témoigner ensemble de leur foi .

C’est une exhortation à rendre l’Église jeune et faire que les jeunes soient l’Église.

Année
Images
Titres et Contenus
Visites
Téléchargement
2005
Etrenne 2005 - comentaire
Data | 16-02-2017
18741