RM Ressources

2010

ETRENNE 2010 - PRÉSENTATION


PORTONS L’EVANGILE AUX JEUNES

 


Commentaire du Recteur Majeur
Strenna 2010 (zip, 23,7 MB)  
Don Bosco Titiritero (ppt, 3MB)  

Présentation de l’Etrenne 2010

« Vraiment il n’y a rien de plus beau que de rencontrer et de communiquer à tous le Christ. »[1]

A l’occasion du centenaire de la mort de Don Michel Rua, qui fut très fidèle à Don Bosco et à son charisme, je voudrais inviter toute la Famille Salésienne à agir comme un véritable mouvement de disciples et d’apôtres de Jésus et à s’engager dans l’évangélisation des jeunes. 

L’engagement pour évangéliser est le fruit et la conséquence de l’identité du disciple du Seigneur Jésus qui, en Le suivant, devient son ardent missionnaire. Nous voulons ainsi assumer le défi d’aider les jeunes « à regarder les autres non plus seulement avec nos propres yeux et avec nos propres sentiments, mais selon la perspective de Jésus Christ. »[2]

L’Etrenne 2010 saisit l’occasion de l’année de Saint Paul, à peine terminée, et du Synode sur la Parole de Dieu, au cours duquel j’ai fait une intervention sur le passage de Luc des disciples d’Emmaüs, considéré comme un modèle d’évangélisation des jeunes, tant pour le contenu que pour la méthode.

«Seigneur, nous voulons voir Jésus »

A l’imitation de Don Rua,
en disciples authentiques
et en apôtres passionnés,
portons l’Evangile aux jeunes

Déjà de nombreux groupes de la Famille Salésienne se trouvent en pleine harmonie avec cet engagement. A titre d’exemple, je vous signale deux textes, l’un du Chapitre général des SDB, l’autre du Chapitre général des FMA. 

Le XXVIème Chapitre général des Salésiens est conscient de l’urgence d’évangéliser et de la place centrale de la proposition de Jésus Christ : « Nous percevons l’évangélisation comme l’urgence principale de notre mission, conscients que les jeunes ont le droit d’entendre l’annonce de la personne de Jésus comme source de vie et promesse de bonheur dans le temps présent et dans l’éternité. »[3] Notre « tâche fondamentale s’avère être de proposer à tous de vivre l’existence humaine comme Jésus l’a vécue. […] Doivent être au centre de [l’] action apostolique l’annonce de Jésus Christ et de son Evangile, ainsi que l’appel à la conversion, à l’accueil de la foi et à l’insertion dans l’Eglise ; de là ensuite naissent les chemins de foi et de catéchèse, la vie liturgique, le témoignage de la charité active. »[4] 

Le XXIIème Chapitre général des Filles de Marie Auxiliatrice reconnaît d’autre part que c’est l’Amour de Dieu qui nous pousse : « Le cénacle, le lieu où les apôtres se trouvent tous ensemble, n’est pas une demeure stable, mais une base de lancement. L’Esprit les transforme d’hommes peureux en ardents missionnaires qui, pleins de courage, portent sur les chemins du monde l’annonce joyeuse de Jésus Ressuscité. L’amour pousse à l’exode et à sortir de soi vers les nouveaux fronts d’action pour pratiquer le don de soi : l’amour grandit par l’amour.[5] Marie, qui enseigne depuis le cénacle à ouvrir en grand les portes, a été la première à vivre l’expérience de l’exode et à se mettre en route. La première évangélisée est devenue la première évangélisatrice. En portant Jésus aux autres, elle offre son service, apporte la joie, aide à faire l’expérience de l’amour. »[6]

Suggestions pour la réalisation de l’Etrenne 

Voici quelques paragraphes utiles pour faire en sorte que les groupes de la Famille Salésienne s’engagent ensemble à porter l’Evangile aux jeunes. C’est là une proposition faite à chacun des groupes, mais aussi aux Consultes locales et provinciales de la Famille Salésienne.

  1. Approfondir dans les Consultes locales et provinciales, avec une réflexion appropriée, tout ce qui permet de repenser la pastorale, de manière que s’avèrent opérationnels les choix concernant la place centrale de la proposition de Jésus Christ, le témoignage personnel et le témoignage communautaire, l’apport réciproque d’éducation et d’évangélisation, l’attention à la diversité des contextes, l’implication des familles.
  2. Déterminer dans les Consultes locales et provinciales, à partir de la “Charte de la mission de la Famille Salésienne”, les modalités pour faire ensemble des expériences d’évangélisation des jeunes.
  3. En particulier, susciter la collaboration opérée en Famille Salésienne, au niveau provincial et au niveau local, pour réaliser la mission en faveur des jeunes, en considérant cette collaboration comme une forme actuelle de l’annonce et de la catéchèse, sans omettre d’impliquer les jeunes eux-mêmes en tant qu’évangélisateurs de leurs copains du même âge.
  4. Mettre en valeur les Exhortations apostoliques publiées en conclusion des Synodes continentaux, pour déterminer les priorités et les formes spécifiques du propre contexte en vue de l’évangélisation des jeunes. Dans le cas de l’Amérique Latine, adhérer à la “Mission continentale” programmée par l’Assemblée des évêques qui a eu lieu à Aparecida ; dans le cas de la Région Afrique-Madagascar, suivre les indications du prochain Synode des Evêques.

Rome, 2 juin 2009 

Père Pascual Chávez Villanueva
Recteur majeur

 

[1] Cf. BENOÎT XVI, Sacramentum Caritatis, n. 84. 

[2] Cf. BENOÎT XVI, Deus caritas est, n. 18.

[3] CG26 (Documents capitulaires SDB), n. 24.

[4] BENOÎT XVI, Lettre au P. Pascual Chávez Villanueva, Recteur majeur des Salésiens, à l’occasion du 26ème Chapitre général, 1er mars 2008, n. 4. [Cf. CG26 (Documents capitulaires SDB), n. 24].

[5] Cf. BENOÎT XVI, Deus caritas est, n. 18. 

[6] CG22 (Documents capitulaires FMA), Plus grand que tout est l’amour, n. 33. 

Année
Images
Titres et Contenus
Visites
Téléchargement
2010
Etrenne 2010 - commentaire
Data | 15-05-2015
20765