SDB Ressources

Cher Pape François, merci pour ce temps de rencontre

1
DIREZIONE  GENERALE  OPERE  DON BOSCO

Via della Pisana 1111 -  00163 Roma

Le Recteur Majeur

Cher Pape François,
Très Cher Père,

Nous sommes vraiment très heureux d’être ici avec vous. Merci pour ce temps de rencontre. C’est pour nous un don précieux et une occasion unique qui nous permet de vous dire les sentiments qui remplissent notre cœur. Nous vous aimons, Père ! Nous apprécions votre courage et votre témoignage. Nous constatons avec joie votre grand amour pour le Seigneur Jésus, pour l’Église, et votre désir de renouvellement profond de toute la communauté chrétienne que vous présidez dans le service et dans la charité.

Nous nous rappelons bien que, pour Don Bosco, l’amour envers le Pape signifiait l’amour pour l’Église et l’amour pour la Mission. Et cette rencontre d’aujourd’hui n’aurait aucun sens si elle n’était pas en même temps accompagnée du désir de vous exprimer, Cher Père, la volonté de renouveler notre engagement charismatique et missionnaire en faveur de l’Église et du monde, avec une attention particulière pour les jeunes, surtout les plus pauvres et abandonnés. Nous accueillons donc votre invitation à ouvrir les portes de nos maisons et de notre cœur pour être des annonciateurs de la joie de l’Évangile, croyant fortement en un Dieu qui aime l’homme et désire son salut. Selon les mots de « Gaudium et Spes », nous voulons partager les joies et les peines du monde d’aujourd’hui, et des jeunes qui l’habitent, en nous impliquant pleinement dans la construction du Royaume de Dieu.

Au cours de ce Chapitre Général, qui a comme thème : être « témoins de la radicalité évangélique », nous nous sommes sentis en profonde harmonie avec votre Exhortation Apostolique « Evangelii Gaudium ». Ce texte a éclairé et guidé notre réflexion.

Il nous a fourni l’occasion de réfléchir profondément sur notre identité charismatique salésienne en tenant compte, en même temps, de la nécessité d’interpréter d’une manière actuelle tout ce que Don Bosco a vécu et nous a transmis. Nous avons déterminé un chemin de renouvellement où nous nous engageons à vivre la dimension mystique de personnes consacrées qui entendent donner le primat absolu à Dieu, Seigneur de notre vie. Mus par l’Esprit de Jésus, nous voulons donc être « des chercheurs et des témoins de Dieu », en accompagnant avec joie les jeunes sur un chemin de croissance humaine et chrétienne.

Nous nous sommes proposé de renouveler le témoignage prophétique de notre vie fraternelle. Dans un monde souvent déchiré par des situations conflictuelles à tous les niveaux, il nous semble que notre vie religieuse ait comme l’un de ses principaux devoirs de témoigner de la joie d’une communion entre frères qui se sentent tous disciples du Seigneur. C’est une fraternité qui implique notre vie quotidienne, notre travail, notre prière, et qui devient elle-même annonciatrice d’une vie qui s’exprime en des relations nouvelles inspirées par la parole de l’Évangile et capables d’attirer les jeunes vers l’expérience précieuse d’une vie donnée aux autres selon le charisme de Don Bosco.

Dans notre mission, nous désirons réaffirmer notre désir d’être serviteurs des jeunes, à travers une proposition éducative inspirée des valeurs évangéliques et avec un engagement généreux pour la transformation du monde. Nous désirons confirmer le critère du choix de Don Bosco : celui d’une disponibilité préférentielle pour les jeunes les plus pauvres, les populations les plus défavorisées et des périphéries, dans les contextes missionnaires traditionnels et dans les contextes des sociétés les plus sécularisées.

Nous accueillons, Cher Pape François, votre parole et vos recommandations pour un choix ecclésial des grandes lignes qui nous guideront au cours du prochain sexennat.

Je saisis l’occasion pour vous remercier, avec toute la Famille Salésienne, d’avoir accepté de venir à Turin à l’occasion du second centenaire de la naissance de Don Bosco. Avec notre affection filiale, nous vous assurons de notre prière, confiant votre mission à la Vierge Auxiliatrice, Mère de l’Église, et nous demandons votre paternelle bénédiction.  

Cité du Vatican, 31 mars 2014

Père Ángel Fernández Artime
Recteur Majeur