SDB Ressources

BonneNuit Ispettore ICP 28 Feb 2014

Mot du soir du Provincial de ICP
"Valeur charismatique des lieux  salésiens"

 

La Province ICP en chiffres

Les communautés de la IPC sont 38, dont 2 communautés missionnaires en Lituanie et 4 communautés de formation. Voilà le travail éducatif et pastoral  que nous effectuons:
Écoles maternelles: 6
Écoles primaires: 2
Écoles secondaires de 1ère année: 13
Les écoles secondaires de 2e année: 8
Centres de formation professionnelle: 12
Oratoires et centres de jeunesse: 27
Centres pour mineurs: 2
Maisons pour enfants à risque: 1
Paroisses: 24
Paroisses "ad personam": 20
Églises publiques: 7
Sanctuaires: 2
Centres de spiritualité: 1
Collèges: 2
Résidences pour universitaes: 4
Internats: 2
Maisons d’accueil: 6
Maisons pour vacances d'été: 15
Procure des Missions: 1
Maison d’èdition: 1
Radio: 1
Aumôneries FMA stable: 6
Centres Salésiens Coopérateurs: 32
Centres Anciens élèves: 37
Associations ADMA: 12
Le nombre des confrères est de 506 et nous travaillons avec environ 1600 personnes pour collaborer en co-responsabilité de la mission. La Famille salésienne est représentée de manière riche et vivante, dans pratiquement toutes les branches de la Famille Salésienne elle-même, une bénédiction unique! C'est  la dimension de la Province dans son ensemble. Une Province normale qui vit dans la complexité de son propre territoire, dans le multiculturalisme et dans les défis qu’entraîne  être «serviteurs des jeunes". La Province a en soi un coffret qui garde le trésor de la naissance et de la croissance de la Congrégation.
Les lieux salésiens.
Un cadeau qui nous est donné, qu’on  nous demande d'animer, dans la conscience que  c’est un don de tout le monde qui nous est confié en «garde»  pour la richesse de toute la Famille Salésienne : la richesse d'une maison qui préserve la mémoire de son père, l'énergie de Dieu au début du charisme,  la richesse de la foi et du courage apostolique du développement de toute la Congrégation.
La carte de visite de Valdocco et de tous les lieux salésiens est l'inscription qui accueille toute personne qui vient à Valdocco: "Valdocco pays de Don Bosco: Ne vous laissez pas distraire. Regardez-le comme le champ qui a été semé, comme  la maison où votre père a vécu. Écoutez! "(E.Renoglio)
Rien n'exprime mieux le sens de l'émerveillement qui accompagne le don immense des endroits qui sont le coeur de la Congrégation salésienne, la maison de tous. Ces lieux sont Valdocco, Colle Don Bosco, sont Chieri, le Saint-Jean-Baptiste de Turin, San Benigno, et bien d'autres ... il y a un nombre infini d'edroits physiques qui sont importants pour l'esprit qu'ils transmettent.
Le “Colle” et Chieri nous racontent la croissance dans la foi de la vocation. Ils nous disent le sens de Dieu  appris tout d'abord de Maman Marguerite, et la construction sous l'inspiration du rêve des neuf ans d'une réponse vocationnelle qui aboutit à la vie sacerdotale.
Valdocco nous parle de la pauvreté et de la foi des débuts:  "Le gazon Pinardi : vieux livre avec tant de souvenirs, raconte ce qui s'est passé ce matin d’un printemps lointain. Gazon Pinardi, herbe verte de notre espérance, la dernière destination d'un grand amour, nous étions quelques-uns, nous étions pauvres, mais il y avait Lui ... et sonnaient les cloches de Pâques "(E. Renoglio).
Mais Valdocco nous parle aussi  de la naissance du système éducatif de Don Bosco, de  la fondation de la Congrégation,  des chemins de foi que Don Bosco fit faire à ses garçons ... jusqu’à la  sainteté.
Valdocco nous parle de la dévotion mariale qui  naît Consolata, grandit Immaculée  et se développe Auxiliatrice, avec la claire perception de la présence de Marie que  Don Bosco proposait à tout le monde en disant "rappelez-vous que si vous venez ici, c'est parce que la Vierge  vous a amené ici!"
Et puis l'autre premier Oratoire de Saint-Louis, avec l'église de San Giovanni Evangelista, San Benigno Lanzo, Foglizzo, Mirabello Borgo San Martino ... qui nous racontent  le premier développement  de la Congrégation, les pas toujours plus sûrs de Don Bosco qui met la main à l’oeuvre  de Dieu, d’abord au masculin  et puis au féminin.
Il est de notre responsabilité de les faire «parler» de savoir comment puiser et répandre  la richesse de  foi et de passion éducative que chaque pierre et chaque espace nous transmettent. Ces lieux sont une grande richesse pour les jeunes générations de Salésiens qui se forment, et en effet, dans les maisons de formation qui se trouvent dans notre Province  passent et grandissent beaucoup de jeunes salésiens de vos Provinces.
L'esprit des lieux salésiens me permet de dire avec force qu'ils contiennent un grand potentiel de  foi, au nom et dans l'esprit de Dieu à travers la dévotion à Marie Auxiliatrice et le témoignage de la sainteté éducative de Don Bosco. Ils sont d'une incroyable richesse vocationnelle, qui parle et attire ... sont le patrimoine de tous. À moi la tâche de mettre en évidence ce cadeau de Dieu qui est de tous et pour tous. À nous  tous la résponsabilité de rendre ces lieux "parlants"  dans les personnes qui doivent se dédier à cela. À bon entedeur, salut!  Seul le Seigneur chauffe les coeurs!
Tout ceci c’est faire croître notre être mystiques, fraternels e seviteurs des jeunes, parce que dans l'histoire du salut des sites salésiens  se trouve une Sagesse profonde

 

Don Stefano Martoglio
Provincial ICP