Sainteté Salésienne

Ignace Stuchly

Début du Procès: 05-03-1993. Fin du Procès: 20-01-2001

Décide de façon impulsive pour les Salésiens

Après ses études secondaires en Silésie autrichienne, il alla en Moravie à Velehrad pour se faire accepter par les Jésuites. Il rencontra dans le train un prêtre connu qui lui parla de Don Bosco et des Salésiens. Il décida alors d’aller à Turin : là, à Valsalice, il fut reçu comme fils de Marie.

"Ta mission est dans le Nord!"

Après son noviciat, il fit sa philosophie à Ivrea et étudia l’agronomie, en obtenant le diplôme. Il demanda de partir dans les Missions, mais Don Rua lui répondit : "Ta mission est dans le Nord!". Le Père Stuchly fut envoyé en 1921 à Ljubljana (Yougoslavie) pour diriger les travaux de construction du sanctuaire de Marie Auxiliatrice, qui fut terminé et consacré en 1924.

Il fut envoyé en 1927 en Tchécoslovaquie pour y ouvrir la première maison à Frystak

Les supérieurs le destinèrent ensuite à la maison de Perosa Argentina (Italie), où l’on recevaient depuis quelques années les jeunes slovaques qui se préparaient à transplanter l`œuvre salésienne chez eux. Il fut envoyé en 1927 en Tchécoslovaquie pour y ouvrir la première maison à Frystak, dont il fut directeur de 1928 à 1934.

Provincial de Tchécoslovaquie

Il passa ensuite comme directeur à la nouvelle maison de Moravska Ostrava (1934-35), et fut alors nommé provincial de Tchécoslovaquie (1935-48). Sous sa direction surgirent en Tchécoslovaquie douze maisons salésiennes avec 270 religieux, tous bohêmes et moraves, en plus de vingt autres salésiens qui travaillaient dans les Missions. Ce succès extraordinaire de l`œuvre salésienne est dû à son esprit de travail soutenu par une piété simple et par sa bonté envers tous.

Dernières années à Frystak

Il retournera dans la maison de Frystak comme confesseur en 1948. La tourmente de la persécution se déchaîna alors sur la Tchécoslovaquie et le Père Stuchly a pu voir la fin de l`œuvre salésienne qu’il avait créée.