Sainteté Salésienne

Rodolfo Lunkenbein et Simão Bororo

 
 
ARCHIVES:

 

Serviteurs de Dieu Rodolfo Lunkenbein et Simão Bororo

 

Rodolfo Lunkenbein est né le 1er avril 1939 à Döringstadt, Allemagne. La lecture des publications salésiennes suscita en lui le désir d’être missionnaire. Il fut envoyé au Brésil et il fit le stage pratique dans la mission de Meruri, où il resta jusqu’en 1965. Il a été ordonné prêtre le 29 juin 1969 en Allemagne, choisissant comme devise : « je suis venu pour servir et donner la vie ». Il rentra à Meruri, accueilli avec amour par les Bororo qui lui donnèrent le nom de « Koge Ekureu » (poisson doré). En 1972 il participa à la fondation du ‘Conseil Missionnaire Indigène’ (CIMI) et il lutta pour la défense de la réserve indigène. Le 15 juillet 1976 il a été tué dans la cour de la mission salésienne.

Simão Bororo est né à Meruri le 27 octobre 1937 et fut baptisé le 7 novembre successif. Membre du groupe de Bororo qui accompagnaient les missionnaires salésiens dans la première résidence missionnaire parmi les Xavantes, dans la mission de Santa Teresina (1957-58), il participa à la construction des premières maisons en briques pour les familles Bororo de Meruri (1962-64), devenant expert maçon et dédiant sa vie à ce métier. Il fut mortellement blessé dans la tentative de protéger la vie du P. Lunkenbein , le 15 juillet 1976. Avant de mourir il pardonna ses assassins.

La devise sacerdotale que le P. Rodolfo avait choisi pour l’ordination était « Je suis venu pour servir et donner la vie ».  Au cours de sa dernière visite en Allemagne, en 1974, sa maman le suppliait de faire attention, car on l’avait informée des risques de son fils. Il lui répondit : « Maman, pourquoi es-tu préoccupée ? Il n’y a rien de plus beau que de mourir pour la cause de Dieu. Voilà mon rêve ».

Avec leur sacrifice, le P. Lunkenbein et Simão Bororo ont témoigné que, au milieu de nous il y a Quelqu’un plus fort que le mal, plus fort de ceux qui gagnent sur la peau des désespérés, de ceux qui écrasent les autres avec la violence… Les martyrs ne vivent pas pour eux-mêmes, ne luttent pas pour imposer leurs idées, et ils acceptent la mort seulement pour la fidélité à l’Evangile. On est étonné devant la force avec laquelle ils ont affronté l’épreuve. Cette force est le signe de la grande espérance qui les animaient : espérance que rien et personne ne pouvaient les séparer de l‘amour de Dieu qui nous a été donné en Jésus-Christ.

 

Prière

Dieu de la vie et de l'amour,
en union avec tous les martyrs de l'Église,
nous te louons et nous te remercions
pour la force, que tu as insufflée dans leurs cœurs,
de donner leur vie en versant leur sang,
comme ton Fils Jésus, témoin fidèle, qui a dit à ses disciples :
« Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime» (Jn 15, 13)
Glorifie de la couronne du martyre tes serviteurs,
le Père Rodolfo Lunkenbein et Simão Bororo.
Ils ont donné leur vie comme preuve du plus grand amour ;
et en suivant radicalement Jésus, ils sont restés fidèles jusqu'au bout !
Répands aussi sur nous ton Saint-Esprit,
afin qu'à leur exemple, nous puissions suivre la route du bien  et de la justice.
Par leur intercession, accorde-nous la grâce que nous te demandons.
Amen!

 
Pour information et merci

Rivolgersi alla Postulazione
Sacro Cuore, via Marsala 42
ROME
postulatore@sdb.org

 

Prières
Rodolfo Lunkenbein et Simão Bororo - Novena e Preghiera per beatificazione
( kB)

 

Neuvième
Rodolfo Lunkenbein et Simão Bororo Neuvième
( kB)

 

Memoires
Rodolfo Lunkenbein et Simão Bororo sue Memoires
( MB)

 

Documents
Rodolfo Lunkenbein et Simão Bororo vita
( kB)

 

Photos
Photos de Rodolfo Lunkenbein et Simão Bororo
(2 MB)
Scarica il file