Sainteté Salésienne

Auguste Hlond

 
 
ARCHIVE:

 

 

Début du procès: le 9 janvier 1992. Conclusion du procès: le 21 octobre 1996

Il reçut la soutane des mains de Michel Rua, en 1896

Auguste HLOND naquit à Brzeckowice (Pologne) le 5 juillet 1881. A 12 ans, attiré par la renommée de don Bosco, il suivit en Italie son frère aîné Ignace pour se consacrer au Seigneur dans la Société Salésienne; il y attira très vite deux autres frères. Admis au noviciat, il reçut la soutane des mains de Michel Rua, en 1896.

Un chemin distingué de direction

Après avoir suivi des études à l'Université Grégorienne à Rome, il retourna en Pologne, à Oswiecim (Auschwitz), pour y faire son stage pratique. Il fut ordonné prêtre le 23 septembre 1905. En 1907, il fut directeur de la nouvelle maison de Przmysl (1907-09), et puis à Vienne (1909-19). En 1919, après le partage de la province d'Autriche-Hongrie, il fut nommé provincial (1919-22). En deux ans, le jeune provincial ouvrit dans la province une dizaine d'oeuvres nouvelles.

Évêque de Katowice ; le Saint Père l'éleva au cardinalat

Après un mandat d'Administrateur Apostolique, il fut consacré évêque de Katowice le 3 janvier 1926. Le 24 mai de cette même année, il devenait Primat de Pologne. L'année suivante, le 20 mai, le Saint Père l'éleva au cardinalat. Le Saint-Siège lui confia également la responsabilité pastorale des Polonais de la diaspora, répandue un peu partout dans le monde. Pour assurer ce service, il fonda la congrégation dite du « Christ-Roi ». La seconde guerre mondiale le contraignit à l'exil pour toute sa durée. Il séjourna d'abord à Rome où il entreprit une courageuse campagne de défense de sa patrie; il la continua en France où il la confia à N-D de Lourdes.

Rattrapé par la police pro-nazie

Rattrapé par la police pro-nazie, il fut amené à Paris pour le faire participer à un gouvernement polonais pro-nazi. Le Cardinal refusa catégoriquement. Les nazis l'internèrent alors, d'abord en Lorraine, puis en Westphalie. Libéré par les troupes alliées, il retourna en Pologne, où il fut nommé Archevêque de Varsovie. Comme il l'avait déjà fait du temps des nazis, il prit la défense de son peuple contre les bolcheviques athées, par des messages pastoraux courageux.

Les funérailles furent une apothéose

La divine Providence le fit échapper à plusieurs attentats. A sa mort, les funérailles furent une apothéose. Pour la première fois dans l'histoire de la Pologne, l'inhumation fut faite dans la cathédrale même.

 

Ressources
SDL
dans toutes les langues
Scarica il file

 

Animations
Preghiera a Gesù in onore del Servo di Dio Augusto Hlond
IT
Scarica il file Scarica il file
Modlitwa ku czci Sl. Bolego Augusta kard. Hlonda
PL
Scarica il file Scarica il file
Gebet zu Ehren des Dieners Gottes August Hlond
DE
Scarica il file Scarica il file

 

Documents
HLOND-Profile (Zimniak)
EN
Scarica il file
HLOND-Fondatore della Società di Cristo (Zimniak)
IT
Scarica il file
HLOND-Profilo (Stanislaw Zimniak, SDB)
IT
Scarica il file
HLOND-Profilo (Stanislaw Zimniak, SDB)
DE
Scarica il file