Sainteté Salésienne

François Convertini

 
 
ARCHIVES:

 

 

 

Introduction du processus: 12-12-1997; Il est toujours en cours

Après la Première Guerre mondiale, il se confessa à la basilique de Valdocco

Francesco Convertini est né le 29 août 1898 dans le district de Marinelli, près de Cisternino, dans la province de Brindisi. Sa famille était très pauvre et il fut forcé de travailler très jeune. À dix-huit ans à peine, il est appelé à se battre pour la Première Guerre mondiale. Il a été capturé par les Autrichiens et interné dans un camp de concentration. À la fin de la guerre, il fut libéré. Après avoir récupéré de la méningite, il a décidé de rejoindre la Guardia di Finanza. Il a suivi le capitaine, dont il était le "gardien", à Turin et, très dévoué envers la Madone, il est allé se confesser dans la basilique de Maria Ausiliatrice.

Don Angelo Amadei devient son guide spirituel

La Providence voulait que le confesseur soit Don Angelo Amadei, le deuxième grand biographe de Don Bosco. Don Angelo était son guide spirituel. Après l'avoir invité à participer à la livraison du crucifix à onze missionnaires qui partaient pour l'Inde, il dit: "Pourquoi ne devenez-vous pas aussi un missionnaire?" Francis entreprit difficilement ses études à l'Institut missionnaire salésien d'Ivrea et, après avoir reçu le crucifix de Don Rinaldi, le 7 décembre 1927, il s'embarqua pour l'Inde.

Missionnaire en Inde

Il a été formé par des saints salésiens. Il a fait son noviciat à Shillong avec Don Ferrando et était un disciple de Don Costantino Vendrame. Francis a appris la vie de Don Bosco à Don Amadei et a appris en Inde à incarner son esprit apostolique missionnaire. Avec don Vendrame, il s'est rapproché des gens: ils ont parcouru des kilomètres pour visiter les villages, ils sont entrés dans les maisons pour raconter la grande et petite vie de Jésus, réussissant difficilement à mener à bien des études philosophiques et théologiques.

Envoyé à Krishnagar

Il a été ordonné prêtre en juin 1935. Le nouvel évêque, Mgr. Ferrando l'a envoyé à la mission salésienne à Krishnagar. Bien qu'il n'ait jamais réussi à atteindre une connaissance optimale de la langue bengali, personne à Krishnagar n'avait autant d'amis, autant d'enfants spirituels entre ignorants et sages, entre riches et pauvres. Il était l’un des rares missionnaires à pouvoir entrer dans une maison hindoue et aller au-delà de la première chambre d’entrée..

La bonté d'amour ouvre les cœurs

Il se déplaçait constamment de village en village. Don Francesco était bon, sa gentillesse salésienne lui a ouvert le cœur, il a su être père, frère et ami. Il s'est donné indistinctement à tout le monde: musulmans, hindous, chrétiens ... et était aimé et révéré par tous comme un maître de la vie intérieure, qui possédait abondamment la "sapientia cordis". Il jouissait déjà d'une réputation de sainteté dans la vie, non seulement pour son dévouement héroïque envers les âmes, mais aussi pour ses épisodes mystérieux qui avaient été racontés à son sujet.

Apôtre de Marie Auxiliatrice

Il était un apôtre de Marie Auxiliatrice. Il mourut le 11 février 1976 en murmurant: "Ma mère, je ne t'ai jamais déplu de la vie. Aide-moi maintenant!" Son corps était exposé dans la cathédrale et il y avait un flux continu de personnes de toutes les races et de toutes les religions. Maintenant, il repose dans le jardin adjacent à la cathédrale de Krishnagar.

 

Ressources en général
SDL
Scarica il file

 

Musique
Hymne aux serviteurs de Dieu
IT(1.6 MB)
Scarica il file

 

Links
Site Web Père Francesco Convertini
Scarica il file