Consiglio Risorse

Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) mars 2012

Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 1 - Mars 2012
Salutation ................................................. 1
La Voix du Provincial ................... 2
Nouvelles de Famille .................... 4
Monde Salésien .................... 16
Flash ............................................................. 17
Agenda ................................ 18
Ressources .............................................. 19
Mot du Soir ....................... 20
10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.) - < salesiensafo@gmail.com >
Cléophas BRAGANZA
Salutation
Il est ressuscité, Alléluia ! Il est vivant, Alléluia ! Ce sont
des cris qui ont retentit partout dans le monde pour célébrer
l'événement fondateur de notre foi : la passion, la mort et la
résurrection de notre Seigneur Jésus Christ. Oui, le Christ est
vraiment ressuscité, nous en sommes convaincus, puisque
nous croyons en lui. Et s'il n'est pas vraiment ressuscité,
vaine est notre foi, nous dit l'apôtre Paul.
Christ ressuscité nous interpelle aujourd'hui dans le
contraste que nous vivons dans ce monde. Se savoir sauvé est
une grande joie, mais dans la réalité de ce monde
d'aujourd'hui, beaucoup se demandent si Dieu existe encore,
si le Christ est vraiment venu nous sauver ? Confronté à
diverses situations de guerres, de crises interminables,
d'assassinats, de scandales, de catastrophes naturelles etc.,
l'homme se demande s'il est vraiment sauvé par le Christ. La
Syrie, le Mali, la Guinée-Bissau, la Nigeria, l'Afghanistan… des
vies humaines sont perdues et continuent de se perdre.
Pourquoi ? N'est-ce pas assez ?
En chrétien, l'espérance est notre pierre fondatrice.
Espérer en tout, espérer partout, espérer en tout temps et
même contre toute espérance, selon l'Apôtre, nous porte vers
l'avant et nous place au dessus des contingences. L'espérance
nous ramène à l'essentiel : la confiance en Dieu, Maître de
l'histoire. Elle nous ramène à ce Dieu qui fait notre
histoire sans se situer dans notre temps, à ce Dieu qui
conduit le monde sans être limité dans l'espace. C'est cette
espérance que le Christ ressuscité nous a apporté et qu'il nous
apporte encore aujourd'hui. Contempler le monde
aujourd'hui en dehors de l'optique de l'espérance réalisée par
le Christ nous conduit droit à une catastrophe spirituelle.
Christ est vraiment ressuscité, il nous attend en Galilée,
marchons résolument pour aller à sa rencontre. Joyeuse
fête de Pâques à vous tous. Abreuvons-nous chaque jour à la
source de l'espérance.
(41)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 2 - Mars 2012
La Voix du Provincial
Faustino GARCÍA
Je vous écris cette « voix » à la fin du mois de avril, quelques jours
avant la célébration de la fête de St Dominique Savio. Dominique est l'un
des fruits du système préventif de Don Bosco, nous le savons, mais d'autres
jeunes comme lui, l'ont aussi été. Tous, à « l'école » de l'oratorio.
Je partage avec vous quelques données des trois « saints » qui ont
vécu avec Don Bosco à l'oratorio :
Moyenne de l'âge d'entrée à l'oratorio : 12 ans et 8 mois
Il peut nous sembler banal, mais je vous invite à bien réfléchir à ces
donnés et tirer vos propres conclusions. En regardant cela, je me pose
certaines questions. Quelques aspects qui me touchent : l'âge moyen
d'entrée dans l'oratorio ; le court séjour fait à l'oratorio ; le travail de
sainteté fait à l'oratorio en peu de temps (en 9 ans, entrée de Savio en „54
et celle de Besucco en „63, Don Bosco a « fait » de l'oratorio une « usine » de
sainteté) ; la précocité, en général.
Il est vrai qu'autant Savio que Besucco étaient déjà assez « initiés » et
« rodés » sur le chemin de la sainteté lorsqu'ils sont arrivés à l'oratorio donc,
Don Bosco n'a pas eu trop de « boulot » à faire, tout simplement les orienter
un peu et les accompagner ; mais ce n'était pas le cas de Magone.
Qu'est-ce qui s'est passé dans la relation de Magone avec Don
Bosco ?, qu'est-ce que Magone a vécu dans l'oratorio pour qu'en peu de
temps (14 mois) un enfant « à risque » soit devenu un enfant « modèle » ? La
grâce de Dieu est là, évidement, mais les médiations et les conditions
convenables lui sont nécessaires.
Regardons maintenant chez-nous, nos foyers, nos centres, nos
paroisses, nos oratorios… regardons nos destinataires, leur âge, leurs
conditions, le temps et les années qu'ils passent auprès de nous, dans nos
ambiances… vérifions la date d'arrivée de chacune de nos communautés, le
début de nos présences… regardons notre action pastorale… et après tout
ça demandons-nous : croyons-nous à la possibilité de pouvoir faire de nos
présences des « usines » de sainteté ? Sans cesser d'être réalistes, est-il encore
possible d'y croire ? Réfléchissons.
Fraternellement
Faus
SAVIO MAGONE BESUCCO
Naissance 02-04-1842 19-09-1845 01-03-1850
Entrée à
l'oratorio
29-10-1854
à 12 ans et 7
mois
17-10-1857
à 12 ans et 2 mois
03-08-1863
à 13 ans et 5 mois
Mort
09-03-1857
à 14 ans et 11
mois
21-01-1859
à 13 ans et 4 mois
09-01-1864
à 13 ans et 10 mois
Séjour à
l'oratorio
28 mois 14 mois 5 mois
« EST- I L E N CO R E P O S S I B L E D ’ Y C R O I R E ? »
(42)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 3 -
MAISON DON BOSCO, LOMÉ
Recollection mensuelle
C'est au vendredi de la quatrième semaine du temps de carême que nous avons eu notre traditionnelle recollection mensuelle. Ainsi dans l'après-midi de ce 23 mars 2011, le prédicateur P. Enrique Franco, a accentué son partage sur notre vécu de l'Eucharistie.
En effet, le thème de la recollection était : « L'Eucharistie. La Fraction du pain ». Suite à sa prédication, un temps de réflexion a été accordé pour un bilan personnel de notre vécu de l'Eucharistie avant la célébration pénitentielle. Cela a été suivi par le chemin de croix auquel sont venus participer quelques fidèles laïcs.
Nouvelles de Famille
Lomé-MDB (Togo)
SALAMI Roméo
Sdb, Postnovice
(43)
AVEC LES JEUNES EN WEEK-END
DE MSJ À ANÉHO
Dans le souci de contribuer à une connaissance approfondie du Mouvement Salésien des Jeunes et en vue de préparer le prochain rencontre MSJ au niveau provincial, un week-end de formation a été organisé à Adido situé dans la ville d'Aného. Ainsi du 30 mars au 1 avril, au collège catholique de la paroisse Coeur Immaculée d'Adido, quelques jeunes de nos secteurs pastoraux, accompa-gnés de quelques salésiens et salésiennes parmi lesquels cinq confrères de la MDB, ont partici-pé à cette rencontre de formation sur le MSJ.
Pendant ce week-end, ces jeunes ont vécu plusieurs expériences. Ainsi, au moyen de quelques ateliers, ils ont découvert plu-sieurs aspects de la spiritualité salésienne des jeunes. Parmi ces ateliers, nous pou-vons noter : l'atelier de la joie, de la citoyenneté responsable…. Il faut noter que dans l'après midi du sa-medi 31 mars, les participants ont effectué une visite à la Pouponnière « Divine Miséricorde » d’Aného, expérience qui a marqué plus d'un. C'est fort de ces expériences que les jeunes ont célébré le dimanche 1 avril la messe des rameaux. Ce wee-kend de formation a revivifié chez les jeunes le désir de mieux connaî-tre le MSJ pour manifester leur ap-partenance réelle à cette spiritualité par leur vécu quotidien.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 4 -
NOUVELLES DE GBODJOMÉ
VISITE PASTORALE DE L’ÉVÊQUE
« Être chrétien c'est posséder la puissance de Dieu en soi et la donner aux autres » - Mgr Isaac Gaglo.
Du mardi 13 au dimanche 18 mars Monseigneur Isaac Kossi Jogues Gaglo a effectué sa première visite pastorale dans la paroisse saint Matthieu de Gbodjomé. Durant ces jours il a rencontré les conseils pastoraux des différentes communautés membres de la paroisse. De Gbodjomé à Dagué, en passant par Togokomé, Agbodan et Amédéhoévé les fidèles lui ont manifesté leurs satisfactions, leurs perspectives et leurs espérances. Il s'est montré sensible à la situation de chaque communauté et à celle de toute la paroisse. Au cours de la messe de clôture qu'il a présidé ce dimanche 18 mars au siège paroissial, il a dit que cette visite lui a permis de se rendre compte de la vrai réalité de la paroisse de Gbodjomé. Cela m'aidera, a-t-il poursuivi, à savoir dans quelles lignes orienter mes actions. Il a aussi rappelé aux fidèles les engagements qui leur incombent en tant que chrétiens, en insistant sur la culture de la responsabilité réciproque au sein de la paroisse. De la table eucharistique, Mgr Gaglo est passé à la table culinaire avec les fidèles enchantés de sa visite. Notons que dans la soirée du samedi, l'Évêque s'est entretenu respectivement avec les bureaux locaux des jeunes de la paroisse et la communauté salésienne du noviciat.
(44)
VISITE PROVINCIALE
« Accueillir la vocation comme don et non comme choix. » - P. Faus
Le Père Faustino Garcia Peña, provincial des salé-siens de Don Bosco de l'AFO s'est fait, du 16 au 20 mars 2012, l’hôte de la communauté du noviciat salésien de Gbodjomé. Durant cette période il s'est entretenu avec l'évêque du diocèse d'Aného, Mgr Isaac Jogues Gaglo, le préfet des Lacs, les groupes de la famille salésienne, les animateurs, le groupe Valdocco, le bureau de la coordina-tion des jeunes et le conseil pastoral paroissial. À chacun il a exprimé sa gratitude pour leur participation active aux différentes organisations tenues dans le cadre de l'accueil de l'urne de Don Bosco par la communauté du noviciat. Aussi il s'est enquit des réalités qui sont les leurs.
Il a également colloqué avec chaque membre de la communauté du noviciat. À la fin de sa visite, il a tenu la traditionnelle rencontre de clôture de la visite avec la communauté. Il s'est réjoui de l'esprit de famille qu'il a pu constater dans la communauté durant son séjour et il a encouragé chaque membre à rivaliser d'ardeur pour que cela continue. Dans les recommandations qu'il a laissées à la communauté, il a demandé aux novices de progresser dans le processus de purification des motivations et à adopter l'attitude du disciple qui se laisse guider. Aussi il a souhaité que la vocation soit accueillie comme un don et non comme un choix personnel, car on ne saurait dé-pouiller la vie religieuse de la croix.
MARCHE PÉNITENTIELLE DE KPOTA
Marcher ensemble dans la sainteté.
L'édition 2012 de la marche de Carême des fidèles de la paroisse saint Matthieu de Gbodjo-mé s'est déroulée ce samedi 17 mars. Partis de Togokomé par groupes de vingt, les pèlerins se sont d'abord confiés à l'intercession de la Vier-ge Marie par la méditation des mysteres joyeux du rosaire. Arrivés à Kpota, le Père Faus a com-menté le message du Pape Benoît XVI sur le Carême. Pratiquer la correction fraternelle, mener les bonnes actions dans la communauté et se stimuler mutuellement à marcher ensemble vers la sainteté sont les attitudes qu'il a proposé. Il a ensuite invité les uns et les autres à prendre conscience de leurs talents et à les mettre au profit de toute la communauté. Ce en luttant contre la tiédeur, en rivalisant d'ardeur dans l'estime réciproque et en étant attentif les uns aux autres. À la suite de cet enseignement, un temps de coeur à coeur avec Jésus Eucharistie et de réconciliation a été offert aux pèlerins à travers l'adoration et la confession. Dans son homélie, le P. Faus est revenu sur les attitudes à adopter par chaque fidèle pour sauver le frère et construire la commu-nauté. Avec cette Eucharistie, l'édition 2012 de la marche pénitentielle s'est conclue effectivement.
Nouvelles de Famille
Gbodjomé (Togo)
Nicolas BIDE
Sdb, novice
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 5 -
Cérémonie de décoration
en guise de reconnaissance du
travail effectué par la communauté salésienne de Duékoué.
Le mardi o3 Avril 2012, sur proposition d'une enquête nationale effectuée par les services de la Grande Chancellerie Nationale, la Communauté salésienne de Duékoué a reçu une distinction en la personne du père Cyprien.
Le but de cette décoration était une reconnaissance pour le travail effectué par les confrères (Vicente et Cyprien) lors de la crise à Duékoué. C'est une reconnaissance aux artisans de paix.
C'est au grade de « Chevalier de l'Ordre du mérite National » que la décoration a été libellée. La cérémonie a été présidée par la Grande chancelière
(45)
en personne : Mme Henriette Dagri Diabaté.
Pour ceux qui l'ignorent la décoration ne comporte aucun avantage financier parce qu'on serait tenté de penser qu'il y a une mane financière qui accompagne la décoration. C'est juste à titre honorifique.
Par contre, elle peut ouvrir des opportunités au niveau national dans l'exercice de notre mission.
Pour nous ce fut une grande joie de savoir que nous sommes appréciés par la société. La mission Catholique de Duékoué porte désormais le sigle de patrimoine mondial de l'Église et des Nations unies au service de la Paix. Et les salésiens de Don Bosco, des religieux aux coeurs d'or.
Nous vous assurons que nous avons été très touchés par la reconnaissance des populations venues d'ailleurs. Celles-ci nous ont dit que l'Eglise sera toujours experte en droits humanitaires.
Aujourd'hui, c'est toute la province et la congrégation qui voit le fruit du travail des enfants de notre père Don Bosco reconnu par les décideurs de ce monde.
Nouvelles de Famille
Duékoué (C.I.)
Cyprien AHOURÉ
Prêtre Sdb
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 6 -
ECHOS DU PASSAGE DE L’URNE
DE DON BOSCO À COTONOU - BÉNIN.
Nouvelles de Famille
Cotonou (Bénin)
François COULIBALY
Sdb, Stagiaire
MERVEILLE ALLABI
(CM2, ÉCOLE CATHOLIQUE PADRE PIO)
A la paroisse, j'ai vu les reliques de Don Bosco et j'ai prié. J'ai demandé à Don Bosco de m'aider à réussir à mon examen, devenir docile et d'accorder la santé à mes parents. Une fois à la maison, j'ai raconté à mes parents que j'ai vu les reliques de Don Bosco et que j'ai prié pour eux. Ils m'ont encouragé et m'ont demandé si j'ai demandé à Don Bosco la grâce de la sagesse. Maman m'a promis d'aller, elle aussi, prier après le service.
MARC-ELIE AGESSI
(CM1, ÉCOLE CATHOLIQUE EMILIE DE VILLENEUVE)
Là-bas, nous avons observé la main droite de Don Bosco et le corps de Don Bosco, on a aussi observé com-ment Don Bosco accueillait les pauvres et les handicapés dans les sketches faits. Nous avons demandé à Don Bosco de nous donner la sagesse, un coeur de paix, de pardon, de respect et de nous accorder l'in-telligence. Nous lui avons demandé aussi de nous ai-der à prier Dieu avec respect. Nous avons dit à nos parents ce que nous avons vu et fait à l'Eglise saint Antoine de Padou de Zogbo ce jeudi 9 février 2012. Papa et maman nous ont dit que Don Bosco est un abbé, une personne sainte. Il nous aime tel que nous sommes, il nous demande de prier et de respecter Dieu pour venir vivre dans la belle et sainte maison de Dieu, notre Père.
Pierre-Marie ZINSOU
(CM2, ÉCOLE CATHOLIQUE EMILIE DE VILLENEUVE)
Nous avons vu à l'Eglise lors de notre visite sur la paroisse Saint Antoine de Padou, les reliques de Saint Jean Bos-co. Nous avons demandé à Don Bosco la grâce de la persévérance et de l'effort continu dans le travail pour atteindre un haut niveau plus tard et peut-être deve-nir saint comme lui.
À la maison j'ai parlé de Don Bosco, car nous ne pouvions pas manquer l'opportunité de discuter avec nos parents sur la vie de ce saint et de recueillir plus d'informations sur ce dernier. Nos parents nous ont expliqué que Don Bosco était un saint qui aimait beaucoup les jeunes et surtout les enfants. Car, com-me la bienheureuse Emilie de Villeneuve, il a accepté de donner sa vie pour celles des autres. Mais, la seule différence entre ces deux religieux, c'est qu'Emilie de Villeneuve vivait dans un château et ses parents étaient immensément riches. Alors que Don Bosco après le triste décès de son papa, il ne lui restait qu'un petit bout de terre.
HENRI-MICHEL KOUTHON
(CM2, ÉCOLE CATHOLIQUE PADRE PIO)
J'ai observé le corps, les reliques de Don Bosco et l'attitude des prêtres. J'ai demandé la sagesse et la joie. J'ai dit à mes parents que j'étais à l'Eglise et que j'ai prié Don Bosco. Mes parents m'ont dit que Don Bosco est un sage qui aimait les enfants et les jeunes.
RAMESS HONVO
(CE2 A, ÉCOLE CATHOLIQUE EMILIE DE VILLENEUVE)
Lorsque nous étions à la paroisse, nous avons vu comment Don Bosco aidait les handicapés et les pauvres. J'ai demande à Don Bosco de protéger toute notre école et nos parents. A la maison, j'ai parlé de Don Bosco à ma mémé, à mes cousins et à mes frères. Ils m'ont conseillé d'être gentil comme lui, car lui, il était très gentil comme Jésus.
ORPHÉE BOCO
(CM2, ÉCOLE CATHOLIQUE PADRE PIO)
J'ai observé les bras et les habits de Don Bosco. Il était habillé comme un prêtre qui célébrait la messe. Je l'ai prié de m'aider à devenir saint. A la maison, j'ai dit aux parents que j'ai vu Don Bosco à l'Eglise. Eux, ils m'ont dit que Don Bosco est sage et aimait beaucoup les jeunes.
(46)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 7 -
Nouvelles de Famille
Bobo (B.F.)
Christophe AMOUSSOUVI
Sdb, Stagiaire
A l'occasion du 20ème anniversaire de l’Union Régionale des Conférences des supérieur(e)s majeur(e)s de l'Afrique de l'Ouest Francophone (U.R.C.A.O), un forum de la vie consacrée a rassemblé divers instituts religieux du Burkina Faso et des autres pays de la sous-région. Ce fut à Ouagadougou – au Centre Cardinal Paul Zoungrana – du 15 au 17 mars dernier. Ce fut l'occasion de contempler la beauté et la diversité de la vie consacrée dans l'Eglise et dans le monde. Comme eux, les salésiens n'ont pas voulu se faire conter l'évènement. Une « puissante » délégation de trois confrères – Antonio, Albert et Christophe – ont pris part aux travaux. Des conférences et des réflexions autour du thème « Les défis des nouvelles technologies de l'information et de la communication et leur impact sur la vie religieuse aujourd'hui » ont fait l'objet de ces journées de la vie consacrée et attendent d'être répercutés dans la vie des communautés.
PRÉNOVICIAT :
RÉCOLLECTION DE CARÊME
Dans l'après-midi du mercredi 21 mars 2012, les prénovices se sont rendus dans la com-munauté des Soeurs Ursulines de Ouezzinville pour leur récollection de carême animée par le frère Larios Idohou. L'animateur a centré la re-collection sur le thème « Priez et faites prier au-tour de vous ». La causerie a été suivie d'une profonde méditation jusqu'à 18h, heure à laquel-le la récollection s'est conclue par les vêpres solen-nelles.
- Hubert Agbatsi, prénovice.
MARCHE PÉNITENTIELLE DE KPOTA
Dans leur cheminement vers Pâques, les pa-roissiens de Saint Dominique Savio de Bobo ont effectué leur marche pénitentielle de carême ce dimanche 25 mars 2012. Plus de 600 fidèles, en-fants, jeunes et adultes, méditant le chemin de la croix, en marche vers la « terre promise » : Pala, le lieu du pèlerinage.
« Enracinés dans la foi au Christ, transforme ton milieu de vie » : c'est le thème de l'enseigne-ment que, arrivés en ce lieu, les pèlerins ont eu l'occasion d'écouter et de partager en CCB. Ils ont reçu le sacrement de la réconciliation et couron-né leur marche par la célébration de l'Eucharis-tie. Après quoi ils ont partagé le repas fraternel pour refaire leurs forces. Ils pourront alors rega-gner leurs milieux de vie pour y être témoins du Christ qu'ils venaient de rencontrer et de célébrer.
FORUM DE LA VIE CONSACRÉE
(47)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 8 -
PRÉNOVICIAT : ESPRIT DE FAMILLE
Dans la soirée du samedi 24 mars dernier, le prénoviciat a « rompu le carême » pour célébrer l'anniversaire de Pascal Mandime et, en différé, la fête patronale des Joseph : José Elegbede, Joseph Ouattara et Joseph Kodjo. Occasion pour découvrir les « bons dons » artistiques de certains prénovices et expérimenter une fois de plus la joie et l'esprit de famille qui caractérisent le salésien.
RÉCOLLECTION DES CATÉCHUMÈNES
Les vendredi 30 et samedi 31 mars 2012, les enfants de la catéchèse préparant les divers sacrements se sont rassemblés au Centre Don Bosco et à la Chapelle Saint Jean du secteur 24 pour la première retraite de cette année. Un peu plus de 300 enfants accompagnés par leurs catéchistes sont ve-nus faire l'expérience du Christ au désert : prière, partage, pénitence.
Au cours de ces journées, les retrai-tants ont vécu des moments forts faits de causeries, partages en groupes, films médita-tifs, chemin de croix, chapelet, sacrement de la réconciliation, adoration du Saint Sacre-ment… Expérience spirituelle qui dispose leurs coeurs à célébrer le Christ ressuscité tou-jours vivant.
(48)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 9 -
Parakou (Bénin)
LYKABOMBA Blaise
Sdb, stagiaire
PAQUES DES JEUNES A LA PAROISSE MARIE
AUXILIATRICE DE PARAKOU - 5ÈME EDITION 2012
Du 6 au 8 d'avril, les jeunes de la Paroisse Marie Auxiliatrice de Parakou en collaboration avec tous les salésiens ont passé deux jours bien accomplis au Collège Don Bosco pour vivre la mort et la résurrection du Christ. Ainsi, comme tous les ans, le chargé de la pastorale des jeunes avec le BCJ (Bureau de Coordination de Jeunes) organisent une telle activité pour permettre à chaque jeune de ressusciter avec le Christ, c'est-à-dire de changer de vie à travers l'engagement chrétien, car la foi est engagement et détermination.
En effet, pour mieux vivre et s'engager davantage au sein de l'Église sans peur et préjugés, les jeunes ont réfléchi cette année sur le thème : « Jeunesse catholique, lève-toi… l'Afrique a besoin de toi », qui se rapporte à l'exhortation post synodale Africae Munus du Pape Benoît XVI sur la justice, réconciliation et paix. Cette exhortation invite en particulier à la jeunesse catholique africaine à devenir annonciateur de l'Evangile, de surcroît de la réconciliation, de la justice, et de la paix pour une Afrique meilleure.
L'animateur du thème a terminé en invitant les jeunes à l'exercice de la lecture de la Bible. Sans la Bible, nul ne peut prétendre se réconcilier véritablement avec Dieu.
Nouvelles de Famille
(49)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 10 -
Arsène BALOGOUN
Sdb, Stagiaire
Porto-Novo (Bénin)
Nouvelles de Famille
« JE VIENS FAIRE CE QUE FONT
LES SALÉSIENS TOUS LES JOURS AVEC MES ONÉSIMES »
- Monseigneur René-Marie
C'est dans une ambiance très fraternelle que les enfants du foyer Don Bosco de Porto-Novo ont accueilli Monseigneur René Marie, Evêque de Porto-Novo qui est venu célébrer les offices du jeudi saint au centre Magone. Malgré qu'il était un peu fatigué, l'évêque était très heureux de venir partager ce moment avec les enfants en situation difficile (enfants de la rue, enfants victimes de maltraitance, enfants trafiqués, enfants en conflit avec la loi). L'évêque a précisé au début de la messe qu'il était venu faire à ses Onésimes ce que les salésiens les font tous les jours, c'est-à-dire les servir en reprenant le geste du Christ, du lavement des pieds. Ainsi pendant la messe, l'Evêque a lavé les pieds de douze enfants en situation difficile, tous parés d'habits juifs et attablés à côté de l'autel.
A travers ce geste, Monseigneur René-Marie nous donne le vrai sens de la vie chrétienne et en particulier de la vie religieuse et sacerdotale : être
PARTONS EN GALILÉE À LA RENCONTRE DU RESSUSCITÉ
« Va dire à mes frères que je les précède en Galilée »
Suite à cet appel du Christ à le rejoindre, nous avons décidé de partir à sa rencontre dans la joie de la résurrection à la ferme agropastora-le « Valdocco » de Sakété le lundi de Pâques.
« servus servorum dei ». En outre, les chants des enfants, les mimiques de l'Evangile par un groupe d'enfants ont agrémenté la célébration eucharistique. Dans son homélie, Monseigneur a exhorté les enfants à servir et à reconnaître le Christ dans leurs frères.
Du tréfonds de notre coeur, nous disons merci à Monseigneur René-Marie non pas d'avoir accepté notre invitation, mais d'avoir choisi notre maison pour célébrer l'office du jeudi saint et de nous avoir rappelé le vrai sens de la vie chrétienne: le don de soi à travers le service par amour aux autres.
(50)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 11 -
Une fois tous arrivés à destination, rien de mieux que de se mettre directement en présence de celui que nous étions partis rejoindre. Ainsi la Sainte Messe pouvait commencer. Durant la Messe présidée par le directeur du foyer, Père Juanjo, plusieurs jeunes et éducateurs ont pu répondre à la question : comment vas-tu mon-trer que le Christ est ressuscité dans ta vie ? Plusieurs réponses ont été données : s'engager à changer de comportement, d'être plus respec-tueux, plus doux, d'avoir la grâce de la patience et de l'humilité.
La messe terminée, tous remplis de la joie débordante de la résurrection, nous avons réali-sé un grand jeu auquel tous les enfants ont parti-cipé. Ainsi donc plusieurs activités ont été pro-posées parmi lesquels : le Platini qui consistait à faire passer le ballon dans une zone étroite en tirant au pied, le jeu du verre plein qui consiste à remplir un verre qui se trouve dans une grande bassine d'eau avec de cailloux. Celui qui fait cou-ler le verre a perdu. Et enfin la course de sac qui ne se présente plus. Le combat fut rude mais à chaque stand on pouvait entendre les hymnes de chaque équipe retentir à plein souffle.
Une fois que tous furent passés dans tous les stands, vint l'heure de compte et au final ce fut l'équipe 3 composé entre autre de Serge, Roland, Chédrac et Rochard, et dont le slogan était : « Galilée, résurrection, qui peut nous ga-gner ? Personne. »
Une fois le grand jeu fini, nous nous som-mes donc préparés à rentrer chacun dans son secteur d'accueil, tout ça dans une bonne am-biance. Ainsi s'est achevée une Journée sous le signe de l'amour fraternel et de la joie de la ré-surrection.
(51)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 12 -
(52)
Nouvelles de Famille
Sikasso (Mali)
Fabrice AZIAWO
Sdb, stagiaire
Le vendredi 09 mars, dans le cadre de la santé pour tous, le centre de Formation Professionnelle Saint Jean Bosco de Sikasso a eu l'honneur de recevoir le Dr. Guido pour la sensibilisation sur le don de sang. Selon le docteur, donner du sang c'est sauver la vie de ceux qui en manqueraient et contribuer à la perpétuité de la vie. Les risques d'accident et de l'anémie exigent la tenue d'une banque de sang. Il est normal que le don de sang ne soit pas un acte contraignant. Il est libre et volontaire a t-il souligné.
Celui qui donne le sang bénéficie de certains avantages: connaissance du résultat des analyses sur le sang prélevé dont le test de VIH/ Sida, l'hépatite et le groupe sanguin… Le donneur régulier peut bénéficier gratuitement, avec les membres proches de sa famille, des services médicaux.
C'est ainsi que généreusement, les élèves se sont mobilisés ce vendredi 16 mars pour la séance de collecte de sang. Une petite collation fut offerte à tous les généreux donneurs. Rappelons que cette activité est à sa quatrième édition dans notre centre.
DON DE SANG
RECOLLECTION DES AGENTS PASTORAUX DE LA PAROISSE NOTRE DAME DE LOURDES DE SIKASSO
Le samedi 10 mars 2012, les agents pastoraux de la paroisse Notre Dame de Lourdes de Sikasso ont eu leur recollection de carême. Prêchée par le Père Dominique, sdb, cette recollection porte sur le thème de « la miséricorde divine ». La miséricorde de Dieu, a-t-il souligné, doit nous amener à regarder nos péchés en face, à en faire un tremplin pour nous rapprocher de la sainteté. Enfin, ne pas abuser de la miséricorde de Dieu mais s'en instruire pour être à notre tour miséricordieux envers nous même et le prochain.
RECOLLECTION DU GROUPE VOCATIONNEL ET DU GROUPE VALDOCCO
Le Dimanche 11 mars 2012, les jeunes du groupe vocationnel de la paroisse avec les jeunes du groupe Valdocco ont fait leur recollection du temps de carême. Après la messe présidée par le Père Carlos au Centre Saint Jean Bosco de Sikasso, la récollection animée par Fabrice Aziawo, a pour thème « Aller au désert ». S'inspirant du passage de l'évangile Mt 4, 1-11 (la tentation de Jésus), il était question de montrer comment les tentations surgissent sur nos chemins et combien avec Jésus nous pouvons les vaincre. Partant de là, les jeunes ont pris l'engagement de vivre ce temps de carême
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 13 -
dans la prière, la lecture de la parole de Dieu et l'attention au prochain, comme le suggère le message du Pape pour le carême de 2012 « Faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les oeuvres bonnes » (Hb 10, 24).
Allons au désert avec Jésus et surmontons les tentations avec lui.
THÉ-DÉBAT
Les jeunes du foyer Dominique Savio de Sikasso ont organisé, comme à l'accoutumé, sous l´égide du Fr. Pépé responsable du foyer un thé-débat sur le thème « Vivre ensemble la convivialité ». Après l’introduction faite par Bagayogo Mamadou, chargé des activités culturelles du foyer, les uns et les autres ont pris la parole en des termes satisfaisants. Pour les uns le foyer est un lieu d'éducation pour la vie : acceptation de l'autre, salubrité, ponctualité, amélioration de niveau d'étude, l'organisation de la journée, sont les valeurs acquises. Pour d'autres l'occasion est de souligner les bienfaits du mot du soir au foyer, moment qu'ils attendent avec impatience et qui les aident à mieux organiser le jour suivant. Si au village ils n'avaient pas de repère
MARCHE DE CARÊME
Ce dimanche 18 mars est le jour retenu par les jeunes chrétiens de la Paroisse Notre Dame de Lourdes de Sikasso pour leur marche de Carême. À 7h 00, autour de leur aumônier Père Carlos Ingunza, ils se sont dirigés dans la prière vers le site de la formation des catéchistes à Zambrala, à quelques 10 km de Sikasso.
Durant la marche, des arrêts ont été prévus pour réfléchir point par point sur les trois aspects du message du Pape Benoit XVI pour le Carême de 2012 « l'attention à l'autre, la réciprocité et la sainteté personnelle ».
Arrivée sur le site au cours de la messe célébrée par le Père Carlos la parole fut donnée aux jeunes de faire le partage de leur réflexion. Il s'en est ressorti qu'ils s'engageront à être attentif aux situations de vie chrétienne, sociale et affective de leur pairs. Le célébrant à son tour les exhorta à être de « bons samaritains » capables de repérer les besoins de leurs proches et de leur porter secours.
C'est après avoir participé à la réflexion, à la prière, et au chemin de croix que les jeunes ont fait le chemin de retour jusqu'à la cathédrale, où le curé leur a donné la bénédiction avant de les renvoyer à la maison.
d'éducation, soulignaient-ils, ici ils ont trouvé des formateurs salésiens qui les aiment, les écoutent et les orientent dans leur option de vie.
Deux anciens du foyer ont aussi apporté leur contribution en disant : grâce à notre passage au foyer, nous avons pu être exemplaires dans nos différents lieux de stage et gagner la confiance des supérieures. Don Bosco a voulu que les jeunes se sentent chez eux dans ses maisons, si les nôtres éprouvent ce sentiment, Dieu soit loué !
(53)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 14 -
SPECIALE MARCHE DE CAREME
Pour clôturer le deuxième trimestre dans une ambiance spirituelle, le Complexe Scolaire Saint Jean Bosco de Touba a organisé ce samedi 24 mars 2012, une marche de carême sur le village de Pèrakuy, distant de Touba de 9 km. Dix groupes de plus de 10 personnes ont été formés et chaque groupe se distinguait par un brassard spécial. Après la bénédiction des pèlerins par le Père Georges Koevi et la présentation de la croix à 8 h 30, le convoi s'ébranla sous un chaud soleil, avec au menu des chants, des danses et la récitation du chapelet.
Le but de cette marche est d'offrir aux élèves et enseignants n'ayant pas pu participer aux différentes tournées de carême organisées dans les villages, de se préparer pour célébrer la Pâque du Seigneur et de faire le point sur la vitalité de notre relation avec Lui. Pour cela, cette marche se veut un temps de révision de notre vie chrétienne depuis notre baptême / première communion jusqu'à l'aujourd'hui de notre vie. Chaque pèlerin avait fabriqué une croix et s'était muni d'une corde avec laquelle à chaque arrêt il était invité à faire des noeuds représentant un péché de sa vie et la résolution à prendre pour le vaincre.
Cette marche fut ponctuée de trois stations d'arrêt avec des enseignements dispensés par les animateurs des différents groupes. Le premier thème portait sur « Comment vivre chaque jour notre foi au Christ et à son Evangile », le deuxième : « Honore ton père et ta mère comme le Seigneur nous l'a ordonné » et le troisième parlait de : « Demain se prépare aujourd'hui ». A chaque arrêt : chant, fait de vie, Parole de Dieu, méditation, thèmes, réflexion, questions a débattre en groupe, résolutions, prière et chant. La participation des élèves à ces différents moments de partage était on ne peut plus effective. Chaque secrétaire de groupe avait consigné les interventions qui plus tard, ont été sujet de la mise en commun lors de l'homélie.
A l'arrivée, il y a eu la célébration pénitentielle suivie de confession, de l'Eucharistie, du repas et de l'adoration du très saint sacrement. Dans l'après-midi, les pèlerins étaient partis à la découverte du village de Pèrakuy. Ce moment de rassemblement fut aussi l'occasion pour les salésiens d'entretenir ces jeunes sur la nécessité de la protection de l'environnement et sur l'attitude à adopter face à l'actuelle crise alimentaire. Le retour à Touba s'effectua dans l'allégresse avec une folle ambiance de chants, de danses et de commentaires sur cette marche.
Nouvelles de Famille
Touba (Mali)
Cyrille AGBOMADJI
Sdb, Stagiaire
(54)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 15 -
P. ALPHONSE OWOUDOU - DOCTEUR
Le jeudi 26 avril 2012 à l'Université Pontificale Salésienne de Rome, le P. Alphonse Owoudou a défendu sa thèse de doctorat en psychologie « Religiosité, Attachement et locus of control des adolescents Africains, une recherche empirique auprès des adolescents de huit pays africains ». La nature des motivations religieuses, la sécurité dans les relations interpersonnelles et la perception des adolescents à être maîtres de leur vie sont autant de sujets abordés dans ce travail basé sur une recherche qui a mobilisé des adolescents chrétiens, musulmans et fidèles de la religion traditionnelle africaine de huit pays africains : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Gabon, Mali, République Centrafricaine, Sénégal et Togo.
Ce fut une grande joie tant pour les autorités académiques de l'UPS tout heureux d'avoir eu tout au long de la formation en psychologie, c'est-à-dire depuis la première année, un étudiant doué de grandes qualités humaines et scientifiques, que pour notre confrère qui conclut ainsi et avec brio son troisième cycle d'études après plusieurs péripéties. A titre d'exemple, le P. Alphonse a dû affronter
durant cette dernière phase des épreuves comme une rupture des ligaments de la cheville, un exil forcé en Grande Bretagne et la mort de sa mère, Maman Thérèse.
Comme l'ont souligné tour à tour l'intéressé et ceux qui l'ont suivi de plus prêt, ce travail n'aurait pas abouti sans la collaboration active et qualifiée des confrères de nos provinces ATE et AFO, des jeunes en Afrique et en Italie. Les interventions du directeur de sa communauté de l'UPS, qui fut jadis consulté par le Provincial afin que le P. Alphonse ait le temps nécessaire pour conclure ce doctorat et celles de son directeur de thèse qui l'a véritablement accompagné sont dignes de louange.
Suivant les prévisions, le P. Alphonse rejoindrait l'ISPSH de Lomé au Togo pour y occuper le poste de Directeur de l'institut en remplacement du P. Francis Gatterre et ferait aussi partie d'une équipe mobile chargée de la formation permanente des confrères salésiens au niveau de la région Afrique- Madagascar. Comme signe de la providence, le lendemain durant la messe d'action de grâce, le P. Alphonse a célébré le 27 avril, anniversaire de l'indépendance du Togo, sa future terre de mission. Il a invité l'assemblée eucharistique à prier pour le Togo et ses habitants.
Il ne reste qu'à lui souhaiter une bonne transformation, de sa qualité de brillant étudiant et chercheur méticuleux à celle d'éminent professeur de psychologie et formateur distingué des jeunes confrères toujours comme éducateur et pasteur des jeunes selon la spiritualité salésienne.
Nouvelles de Famille
UPS (Rome)
Didier EKLOU, Sdb , Prêtre-étudiant
(55)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 16 -
LA TECHNOLOGIE POUR L’INCLUSION SOCIAL
São Paulo, Brésil : Le 29 mars dernier, à l'occasion de la journée inaugurale des cours de Technologie du campus Dom Bosco du Centre Universitaire de São Paulo (UNISAL) d'Americana, Alexandre Garcia Aguado, un ancien élève du centre, a présenté aux étudiants son expérience missionnaire en Angola, où il a mis ses qualités au service des plus nécessiteux.
Licencié en 2007 en “Technologies du Logiciel Libre”, alors qu'il suivait encore un mastère de spécialisation en Technologie et Innovation, le jeune Alexandre a quitté le Brésil en 2011 pour participer à un projet de volontariat développé par les salésiens en Angola. Là-bas, il s'est occupé de coordonner les activités de l'équipe d'informatique et technologie, révisant les instruments électroniques et les programmes de formation offerts aux jeunes étudiants angolais des cours de Formation professionnelle informatique.
Alexandre a parlé de technologie et d'inclusion sociale, de comment ces deux éléments ont marqué son expérience en Angola et de l'enrichissement culturel reçu. L'inclusion social, en particulier, était le thème guide de son intervention et il en a souligné la corrélation avec l'amélioration des conditions humaines.
Le jeune volontaire a également présenté les motivations qui l'ont amené à passer une année de volontariat en Angola. Tout est né de quelques questions – “Qu'est-ce que je fais de bon avec mes connaissances? Quelle signification est-ce que je veux donner à ma profession? Qui est-ce que j'entends aider au moyen des technologies dont je m'occupe?” – auxquelles Alexandre a su donner des réponses.
En dernier, Alexandre a raconté quelques succès obtenus au cours de l'année. Avec l'équipe qui l'a accompagné dans le projet, il a réalisé une cuisine solaire, un bio-digesteur et une installation pour le chauffage solaire et la purification de l'eau; il a suivi la formation des jeunes dans les technologies de l'information et de la communication, ainsi que le développement de manuels et guides sur ce thème; pour finir, il s'est chargé de l'implémentation des logiciels libres et à l'amélioration du réseau Internet des oeuvres salésiennes et du site des salésiens en Angola.
Ciudad Juárez, Mexique : Dans le cadre du projet “Couloir Culturel Don Bosco”, le 31 mars dernier, le “Bosco Cinéma” a été inauguré dans l'un des trois oratoires de l'oeuvre salésienne de Ciudad Juárez. Le but de ces initiatives c'est offrir des attractions culturelles aux jeunes afin de les éloigner des situations de danger malheureusement très répandues dans la ville.
L'année dernière, les salésiens ont fêté le vingtième anniversaire de leur présence en cette oeuvre à la frontière avec les États-Unis, née comme association civile “Desarrollo Juvenil del Norte”. À l'occasion de l'anniversaire, plusieurs programmes ont été développés pour renforcer les activités et donner des nouvelles significations à la présence, devant la réalité de la violence et de la désagrégation du tissu social qui concernent directement de nombreux adolescents et jeunes de la ville.
Dans les zones où travaillent les salésiens, le manque d'endroits significatifs et d'alternatives socioculturelles est tellement grave que la communauté salésienne a voulu lancer parmi les activités de l'oratoire un service ultérieur en faveur des jeunes, un cinéma dans lequel se déroulent plusieurs activités: le soutien éducatif pour les écoles voisines, comme siège de spectacles et de festival du cinéma, et pour le simple divertissement.
Le Bosco Cinéma s'ajoute aux autres initiatives offertes par le “Couloir Culturel Don Bosco”, un projet qui comprend une galerie d'art, un forum ouvert pour des concerts et des activités artistiques et une bibliothèque; ce sont toutes des activités organisées et administrées par les jeunes de l'oratoire.
(source: SSCS News, Bulletin nº32 / avril 2012)
Nouvelles du Monde Salésien
(56)
INAUGURATION DE BOSCO CINÉMA
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 17 - Mars 2012
Flash
Isidore MINOUGOU,
Sdb, Stagiaire
CÔTE D’IVOIRE : OUATTARA SE POSE EN
RASSEMBLEUR DANS L’OUEST DU PAYS
23 avril - Alassane
Ouattara poursuit sa
tournée dans l'ouest
de la Côte d'Ivoire.
Après la ville de
Ma n , s ame d i ,
le président ivoirien
s 'es t rendu ce
dimanche 22 avril à Toulepleu, à Blolequin
et devant plusieurs milliers de personnes,
il a donné un meeting à Guiglo.
CANADA : LANCEMENT D'UN SITE POUR RÉSUMER
LES AVANCÉES DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA
20 avril - Un nouveau site internet
baptisé "viroXchange"
et destiné à informer
r a p i d eme n t l e s
médecins du monde
entier des derniers
progrès dans la lutte
contre le sida grâce
essentiellement à des vidéos, a été lancé jeudi à
Montréal, ont annoncé ses promoteurs.
Financé par les grandes compagnies
pha rma c eu t iqu e s ma i s " tot a l ement
indépendant", le site internet viroXchange.com
sera composé à 95% de vidéos, a indiqué à
l'AFP Guy-Charles Pelletier, le patron de
l'entreprise Neuhauz et principal auteur du
projet.
(57)
GUINÉE-BISSAU : L’ONU MENACE LA
JUNTE DE SANCTIONS SI LE POUVOIR
CIVIL N’EST PAS RÉTABLI
22 avril – Les Nations unies
menacent
de prendre
d e s
s anc t ions
contre la
junte en
G u i n é e -
Bissau si le
p o u v o i r
civil n'est pas rétabli.
Dans une déclaration, le 21 avril,
l'ONU condamne le coup d'Etat du 12
avril, et demande la libération
«immédiate et inconditionnelle» des
dirigeants du pays détenus par les
militaires.
MALI : SITUATION INCERTAINE, UN MOIS
APRÈS LE COUP D’ÉTAT
23 avril - La situation reste
incertaine au Mali, un
mois après le coup
d'Etat militaire qui a
renversé le président
Amadou Toumani
T o u r é , r e f u g i é
désormais au Sénégal.
Mais malgré la nomination d'un
Premier ministre civil de la transition,
les putschistes semblent dominer la
situation.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 18 -
Agenda Avril 2012
Christophe AMOUSSOUVI,
Sdb, stagiaire
(58)
FÊTES DU MOIS
01 Dimanche de Rameaux
08 Dimanche de PÂQUES
15 Dimanche de la Divine Miséricorde
EPHÉMÉRIDES SALÉSIENNES
1er avril 1906 : Constitutions réformées de l'Institut des Filles de Marie Auxiliatrice devenu autonome.
1er avril 1934 : Jour de Pâques, canonisation de Don Bosco par Pie XI.
3 avril 1874 : Le Saint-Siège approuve les Constitutions salésiennes.
6 avril 1910 : Mort de Don Michel Rua. À partir de 1909, Don Rua fut sujet à de douloureuses maladies. Néanmoins, il demeura jusqu'au bout d'une énergie étonnante. Il mourut, laissant 4001 religieux salésiens, dont 303 missionnaires.
8 avril 1965 : Ouverture à Rome du 19ème Chapitre Général.
14 avril 2002 : Jean-Paul II béatifie le coadjuteur Artémide Zatti, don Louis Variara et Soeur Marie Romero Meneses.
18 avril 1869 : Don Bosco fonde à Turin l'Archiconfrérie de Marie Auxiliatrice
20 avril 2002 : Clôture du 25ème Chapitre Général à Rome sur le thème: La Communauté Salésienne aujourd'hui: la vie fraternelle, le témoignage évangélique, la présence animatrice parmi les jeunes.
25 avril 2004 : Jean-Paul II proclame bienheureux Don Augusto Czartoryski, Soeur Eusebia Palomino et Alessandrina da Costa, Coopératrice.
27 avril 1965 : Election de Luigi Ricceri, recteur majeur des salésiens.
29 avril 1990 : Béatification de Don Philippe Rinaldi.
BON ANNIVERSAIRE !!!
6 OUSSOU Célestin
8 HERNANDEZ Fernando
HOUNSANOU Dieudonné
11 DEMBELE Florent
13 DEMBELE Dieudonné
17 SOSSA Didier
21 BERRO Carlos
23 KOEVI Georges
24 ADJANOHOUN Fidélius
MENE Moribo Cristino
25 SALAMI Roméo
26 RUIZ CAYOLA Juan
28 KOVE Jérémie
29 GOSSA Bruno
30 OBAMA Pelayo
OWOUDOU Alphonse
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
Mars 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
- 19 -
Ressources
Enrique FRANCO, Sdb, prêtre
Un Film
Marcel Marx, ex-écrivain et bohème renommé, s'est exilé volontairement dans la ville portuaire du Havre où son métier honorable mais non rémunérateur de cireur de chaussures lui donne le sentiment d'être plus proche du peuple en le servant. Il a fait le deuil de son ambition littéraire et mène une vie satisfaisante dans le triangle constitué par le bistrot du coin, son travail et sa femme Arletty, quand le destin met brusquement sur son chemin un enfant immigré originaire d'Afrique noire.
Quand au même moment, Arletty tombe gravement malade et doit s'aliter, Marcel doit à nouveau combattre le mur froid de l'indifférence humaine avec pour seules armes, son optimisme inné et la solidarité têtue des habitants de son quartier. Il affronte la mécanique aveugle d'un Etat de droit occidental, représenté par l'étau de la police qui se resserre de plus en plus sur le jeune garçon refugié.
Il est temps pour Marcel de cirer ses chaussures et de montrer les dents.
Évaluation éducative et pastorale
Marcel Marx, écrivain vétéran et bohème, a un très bon coeur, optimiste et incapable de découragement. Il y a long temps qui a décidé de s'exiler dans la ville française du Havre. Après avoir oublié son rêve de devenir un célèbre écrivain, il vit heureux entre son bar préféré, son travail et sa femme Arletty.
C'est une délicieuse et néoréaliste tragi-comédie, dans laquelle réalisateur finlandais nous montre, sans complexes, son vitalisme déterminé, délimitée par leur confiance en l'amour, la solidarité communautaire et la providence miséricordieuse de Dieu.
L'amour entre le héros et son épouse, ainsi que les liens d'amitié qui les lient à leurs voisins, sont transmises au spectateur sans exagérations ni artifice, simplement avec quelques interprétations sobres
Titre : LE HAVRE
(59)
et sincères où les silences et les regards jouent un rôle crucial
Et, parmi ces coordonnées suggestives, toutes des concrétisations de l'amour-, le réalisateur développe ses réflexions poignantes sur l'immigration et la nécessité d'établir une culture de la charité et l'hôte sur le plan social.
Kaurismäki expose tout cela avec son habituelle minimaliste de style, sobre mais pleine de couleur, naïf et naturaliste.
Il remplit l'écran d'humanité à travers des interprétations laconiques, mais dotés d'une incroyable capacité émotionnelle et humoristique, interprétations et cette fois en charge d'un casting international qui parle entièrement en français.
Tout les interprètes jouent très bien, mais le protagoniste, plus précisément, André Willms, dans le rôle de Marcel, est simplement sublime. On ne voit pas un acteur qu'interprète mais plutôt le personnage réel.
Utilisation : Le Havre est un film simple, directe et intime, agréable à voir en somme ; ce qui permet au spectateur de quitter le cinéma avec un sourire.
Réalisé par : Aki Kaurismäki
Avec André Wilms (Marcel Marx), Kati Outinen (Arletty), Blondin Miguel (Idrissa)
Sortie : 8 septembre 2011
Durée : 98 minutes
Genre: Comédie dramatique, Finlandais
Thématique: accueil, amour, altruisme, sans papiers, émigration, xénophobie, voisinage, drame sociale, simplicité de vie, valeurs fondamentales
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 20 - Mars 2012
Mot du Soir
Enrique FRANCO, Sdb, prêtre
(60)
PRIÈRE PASCALE
Je désire pour toi...
des Yeux Pascaux capables de regarder
la mort jusqu’à y voir la Vie,
la faute jusqu’à
la manifestation du Pardon,
la division jusqu’à rencontrer l’Unité,
les blessures jusqu’à trouver leur Sens,
l’homme jusqu’à rencontre Dieu,
Dieu jusqu’à découvrir l’Homme
et moi-même jusqu’à trouver le Toi !
Province Salésienne Afrique Occidentale (AFO)
10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.)
< salesiensafo@gmail.com >
Pour nous contacter: sdbafonet@gmail.com
Directeur de publication : Faustino GARCÍA
Administrateur : Hernán CORDERO
Rédacteur en chef : Cléophas BRAGANZA
Montage: Mr. Paulin AKLADJE
Équipe de Rédaction :
Ferdinand ZIGUI
Enrique FRANCO
Isidore MINOUGOU