Rada Zasoby

Afonet n.119 avril-mai 2012





















Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 1 - @fo.net (sdbafonet@gmail.com) Avril - Mai 2012
Salutation ................................................. 1
La Voix du Provincial ................... 2
Nouvelles de Famille ..................... 3
Flash ............................................................. 16
Agenda ................................ 17
Ressources .............................................. 19
Mot du Soir ....................... 20
10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.) - < salesiensafo@gmail.com >
Cléophas BRAGANZA
Salutation
Pentecôte – un temps de renouvellement
50 jours après la Résurrection, l’Esprit Saint est
descendu sur les apôtres réunis en prière avec quelques
femmes, dont Marie mère de Jésus, et avec ses frères (cf. Ac
1,13-14 ; 2,1-4). C’était un moment décisif pour la vie de
l’église en naissance. L’Esprit a transformé des hommes faibles
et peureux en des vrais envoyés et annonciateurs de
l’évangile. Sous son impulsion, ils sont devenus des
rassembleurs d’une nouvelle communauté qui dépassait des
limites de naissance, d’origine, de religion, de genre ou de
statut social. Plus étonnant encore, ils ont su avec sagesse aller
au-delà des traditions juives auxquelles ils étaient
farouchement attachés auparavant.
En cette année où nous célébrons 50 ans du début du
Concile Vatican II, il est temps de réfléchir sérieusement sur
l’état de nos vies personnelles, de nos communautés
religieuses, et de nos églises locales. Sommes-nous ouverts à
l’action de l’Esprit qui veut nous mener de nos « chambres
hautes refermées » à la plénitude de l’amour, de la vérité et de
la liberté ? Ne préférons-nous pas parfois rester cantonnés
dans nos idées étroites et dans nos préjugés ? Sommes-nous
capables d’être en relation avec tous avec un esprit
d’ouverture et de réciprocité ? Ou préférons-nous nos
privilèges et nos statuts acquis qui nous donnent un faux sens
de sécurité et de supériorité morale ? Laissons-nous emportés
par le vent de l’Esprit pour faire de nouvelles expériences,
pour apprendre un peu plus et pour sortir du confort de nos
recoins protégés ?
Que le Seigneur nous aide à mieux accueillir son
Souffle… pour nous renouveler sans fatigue, et pour donner
un nouvel élan à notre charisme et mission pour ainsi mieux
répondre aux défis et aux jeunes de notre temps.
(61)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 2 - @fo.net (sdbafonet@gmail.com) Avril - Mai 2012
La Voix du Provincial
Faustino GARCÍA
Je vous écris ces mots, tout juste le jour où nous célébrons le
150ème anniversaire d’un fameux rêve de Don Bosco : « le rêve des
deux colonnes ». C’était juste un 30 mai 1862.
Nous savons bien combien ce rêve est connu et significatif pour
nous, salésiens et membres de la Famille salésienne. Nous avons la
chance dans notre Province de l’avoir très bien peint dans la paroisse
Maria Auxiliadora de Lomé. Dès qu’on y entre, Don Bosco nous
raconte à nouveau son rêve et nous encourage à bien nous attacher à
ces deux colonnes qui nous aideront à tenir fort dans la foi, quelques
soient les intempéries.
Je voudrais bien vous transcrire ici, le petit commentaire que le
P. Pierluigi Cameroni - salésien animateur spirituel de l’ADMA
mondial – fait dans le bulletin ADMA-online de ce mois de mai :
« Le songe prophétique de Don Bosco nous rappelle que nous
pourrions actualiser dans notre temps la passion apostolique du « Da
mihi animas coetera tolle » seulement en nous appuyant aux grandes
colonnes de la spiritualité et de la pédagogie salésienne: l’Eucharistie
et la Très Sainte Vierge Marie. À partir d’une dévotion renouvelée à
Jésus Eucharistie et à la Madone Auxiliatrice, se construiront des
relations fraternelles nouvelles capables de développer l’esprit du
discernement et une action éducative et vocationnelle. Un vrai retour
à Don Bosco ne peut faire abstraction de la dévotion à Marie
Auxiliatrice qui était chère à son coeur apostolique et aux coeurs de
ses successeurs.
C’est un héritage charismatique de Don Bosco à découvrir et à
promouvoir surtout aujourd’hui, quand la lutte entre Dieu et son
ennemi devient toujours plus rageuse dans le monde englouti
terriblement par un sécularisme intense à créer une humanité sans
Dieu, à un relativisme qui étouffe les valeurs permanentes et
immuables de l’Évangile et d’une indifférence religieuse qui reste
imperturbable en face des biens supérieurs et aux choses qui
regardent Dieu et l’Église. Cette bataille fait d’innombrables victimes
dans nos familles et parmi nos jeunes. La Vierge Marie est en train de
tisser un immense filet pour ses fils et ses filles spirituels contre les
forces du Malin dans le monde entier, et prépare la victoire du Fils,
Jésus Christ ».
Que l’Auxiliatrice ne cesse pas d’être une présence accueillie
dans nos coeurs et contemplée par nos yeux.
Fraternellement
Faus
« UN RÊVE DE 150 ANS »
(62)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 3 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
SORTIE COMMUNAUTAIRE A NOTSE
Le lundi 09 avril 2012, lundi de Pâques, nous avons effectué une sortie à Notsé, chef lieu de la préfecture de Haho. Ayant pris le départ de Lomé vers 07h30, nous nous sommes rendus directement au séminaire propédeutique saint Paul de Notsé, où nous avons été bien accueillis par le Recteur du séminaire en la personne du Père Gilbert ADJASSOU. Aussitôt arrivés, nous avons célébré l’eucharistie. Comme l’exprimait, le président de la célébration, le P. Aurélien, nous sommes venus à Notsé pour rencontrer le Ressuscité comme les disciples à Galilée.
Après la célébration, nous avons effectué une visite découverte du séminaire. La visite effectuée, nous nous sommes retrouvés au réfectoire des séminaristes, partis pour la plupart en congés, pour le déjeuner. Le déjeuner terminé, nous avons bénéficié d’un agréable moment d’animation.
En début d’après-midi, nous nous sommes rendus à l’école primaire de Dakpodji pour la découverte de l’histoire des Ewe. En effet, grâce aux explications de notre guide, nous avons pu prendre connaissance de l’histoire des Ewe qui
Nouvelles de Famille
Lomé-MDB (Togo)
SALAMI Roméo
sdb, postnovice
(63)
venus depuis l’Egypte passant par le Soudan, se sont installés dans cette localité de Notsé. Au cours de cette fascinante découverte historique, nous avons eu la possibilité de nous tenir debout sur une « dalle du 16ème siècle », fruit du génie de ces hommes d’alors. Continuant la visite avec notre guide, nous nous sommes rendus au sanctuaire des Ewe d’AGBOGBODZI pour découvrir d’autres éléments historiques importants sur les Ewe. Cet après-midi de découverte historique pris fin lorsque, remontés dans notre bus, nous avons pris la route du retour, destination Lomé.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 4 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
« Soyez toujours dans la joie du Seigneur ! »
À l’instar des paroisses du diocèse d’Aného, la jeunesse de la paroisse saint Matthieu de Gbodjomé a participé à la 17ème édition des journées diocésaines des jeunes (JDJ). Tenues à Attitogon les 13 et 14 avril 2012, ces journées ont, comme l’a souligné Mgr Isaac Jogues GAGLO au cours de la cérémonie d’ouverture, pour fondement la résurrection du Christ et elles nous aident à méditer profondément le mystère de la Mort – Résurrection. Ceci justifie l’appel lancé à la jeunesse à aimer et à étudier les Saintes Écritures, lieu de rencontre avec le Christ vivant.
Au cours de la soirée populaire traditionnelle les différentes paroisses ont exprimé leur savoir faire artistique à travers différentes prestations. Cette soirée a aussi révélé l’engouement des jeunes pour les JDJ, particulièrement ceux de Gbodjomé au nombre 218.
Au matin du samedi, les finales des tournois masculine et féminine ont rendu plus expressive la joie juvénile. Chez les filles, la paroisse de Vogan a dominé celle … sur la marque de 1 but contre 0. Chez les garçons Anfoin s’est imposé face à Kouvé sur la marque de 2 buts contre 1.
Le Père Komlan VOSSA au cours de la conférence sur le thème « Implication de la jeunesse dans le plan pastoral diocésain » à inviter les jeunes
(64)
SORTIE-DÉTENTE DES ORATORIENS DE DAGUÉ
Faisant échos au message du Pape Benoît XVI pour les JMJ 2012 les orato-riens de Dagué ont placé leur sortie-détente de ce dimanche 22 avril 2012 sous le signe de la joie du Seigneur que nul ne pourra leur ravir. C’est par l’Eucha-ristie présidée par le Père Paul K. WOGO-MEBOU à la chapelle de la communauté de Dagué qu’a démarrée cette journée. Avant la bénédiction d’envoie il a rappelé aux parents le cadre éducatif et catéchéti-que dans lequel s’inscrivent les activités de l’oratoire. La journée s’est poursuivie à l’espace Rio Beach où l’endurance dans la joie, l’esprit de famille et l’expression des talents ont été conjugués au présent. L’é-quipe de jeu Dominique Savio est sorti vainqueur du gymkhana avec un total de 238points. La chasse au trésor a été rem-portée par l’équipe de jeu Michel Mago-ne. Avant le retour à la maison, ils ont dévoilé leur savoir-faire artistique à tra-vers des pas de danse et des interpréta-tions.
Nouvelles de Famille
Gbodjomé (Togo)
Joseph NABO
sdb, novice
17ÈME ÉDITION DES JDJ
à prendre au sérieux tous les secteurs et occasions de formation car, a-t-il poursuivi, la formation a pour but d’armer et d’outiller pour la vie future, elle ouvre les horizons. Au cours de la messe de clôture, Mgr GAGLO est revenu sur son invitation de le veille en rappelant que celui qui n’a pas rencontré personnellement le Christ dans le pain rompu ne peut pas témoigner.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 5 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
SORTIE DES ORATOIRES D’AGBODAN ET DE GBODJOMÉ
Ce dimanche 15 avril 2012, les enfants des oratoires d’Agbodan et de Gbodjomé ont effectué une sortie détente d’amitié et de convivialité à Aného. En effet, après la messe et la catéchèse, nous nous sommes retrouvés au noviciat où nous attendaient les voitures. Après le rassemblement et quelques consignes, nous avons quittés le noviciat à 10 h 30min en compagnie du frère Pelayo pour rejoindre ceux d’Agbodan qui nous attendaient au bort de la route. Notre point de chute était la paroisse d’Adjido en passant par la cathédrale. À la cathédrale, nous avons rencontrés avec la grâce de Dieu le vicaire générale qui nous a fait non seulement un peu l’historique de l’implantation de la cathédrale d’Aného mais aussi il nous a donné la bénédiction. Ensuite nous nous sommes rendu à Adjido où nous avons passé le reste du temps avec le partage du repas ; les divers jeux (foot, basket, volley, scrabble, crack, balançoire, Jacques où es-tu, cartes…). Nous avons eu la chance de voir et de contempler avec enthousiasme la belle embouchure de la mer et du lac Togo. À 16 h 30min rassemblement, aménagement des lieux, mot du soir, prière puis départ d’Adjido pour le noviciat ; histoires, chants et danses ont meublés le chemin de retour aux bercails.
(65)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 6 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
PELE JEUNE 2012
Ils étaient plus de 2000 jeunes venus de tous les coins et recoins du diocèse de Grand-Bassam ayant répondu au grand Appel du Ressuscité.
Organisé par le P. Denis Soro, aumônier diocésain pour la pastorale du diocèse, ce pèlerinage qui est à sa toute première édition a connu une grande participation des jeunes.
Tenu du 20 au 22 Avril au centre technique Don Orione de Bonoua autour du thème « Que tous soient un », le pèlerinage a commencé la nuit à 22 h par l’accueil
(66)
de l’Evêque et la procession sur 7km avec les lampes allumées au site réservé aux activités.
Moment intense de prière, de joie, de rencontre et de réconciliation, les jeunes n’ont pas manqué de jouir des grâces de la confession pendant ce pèlerinage.
La messe de clôture présidée par l’évêque le dimanche 22 avril fut l’apothéose de ces moments ; très ému, l’ordinaire du lieu lui-même réalisait davantage combien important son diocèse avait soif de spiritualité juvénile.
Les jeunes à leur tour marqué fortement par cette expérience manifestaient à leur aumônier leur joie ; le retour en paroisse fut difficile mais nécessaire pour annoncer la Bonne Nouvelle.
Nouvelles de Famille
Abidjan (C.I.)
Fidélius ADJANOHOUN
sdb, stagiaire
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 7 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
COTONOU : PÂQUES DES JEUNES
Nouvelles de Famille
Cotonou (Bénin)
François COULIBALY
sdb, stagiaire
Les jeunes ont sacrifié à la tradition de la Pâques en organisant la réjouissance pascale ce dimanche 15 avril 2012. C’est une journée démarrée sous une pluie fine qui n’a point émoussé la volonté des jeunes de se réunir pour célébrer la résurrection du Christ.
Cette journée de réjouissance, traditionnellement organisée par les jeunes de Saint Antoine de Padoue depuis 2007, a pris une dimension décanale en regroupant cette fois-ci en plus, les jeunes des paroisses Saint Jean Bosco et Marie Auxiliatrice. Habillés tous en t-shirt blanc marqué d’images qui repeignent les mystères pascaux, les uns transportés par des bus, les autres par leurs propres moyens de transport, les jeunes se sont retrouvés sur la plage de Togbin, une localité à l’Est de Cotonou. Dès leur arrivée à 11h, la communauté jeune a récité un chapelet à la Vierge Marie afin de favoriser une meilleure installation du choeur pour la
célébration eucharistique. La messe dirigée par le Père Bernard a été marquée par plusieurs innovations pour signifier le sens de la réjouissance pascale. Le célébrant a aussi profité de l’homélie, pour offrir à chacun un cadeau constitué de verset biblique pour approfondir notre foi en Jésus Ressuscité.
Une réjouissance sans repas fraternel serait certainement de l’utopie. Animés d’un esprit sympathique et amusant, les jeunes se sont donnés au partage de leurs mets sous les sons de la musique qui leur donnait la gaieté nécessaire à la résurrection du Christ. Chants, danses et divers jeux de société ont ensuite occupé les jeunes jusqu’à 18h.
La journée fut clôturée par la célébration de la nature. Ce fut un moment de contemplation des merveilles du Seigneur, de remerciement et d’invitation au respect de la création.
Les jeunes prirent le chemin du retour aux environs de 19h remplis de joie et convaincus d’avoir célébré le Christ ressuscité.
- Tiburce BOCO, jeune de la paroisse,( ADS-ALAVI)
(67)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 8 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
Nouvelles de Famille
Bobo (B.F.)
Christophe AMOUZOUVI
sdb, stagiaire
Prénoviciat : le dernier-né de la pro-vince. Le vendredi 20 avril 2012, à l’occasion de la première visite provinciale au prénovi-ciat AFO, le P. Faustino Garcia, a inauguré la nouvelle maison d’accueil du prénoviciat, un bâtiment construit avec l’aide financière de la conférence ibérique. Que Dieu soit béni ! Les prénovices et leurs formateurs expriment leur sincère merci aux généreux donateurs et à toutes les personnes qui, de diverses ma-nières, ont contribué à la construction de cette maison.
Tout a commencé à 18h30 par la salu-tation du responsable des prénovices, le P. José Elegbede et le mot de bienvenue du directeur de la communauté salésienne, le P. Lorenzo Campillo. Ensuite, après avoir salué les invités, le provincial a procédé à la cou-pure du ruban ; et, recevant les clés des mains du constructeur, il a officiellement ouvert la maison et y a fait son entrée – et les invités avec lui – pendant que les préno-vices chantent « Laisse-nous, Seigneur entrer dans ta maison ».
Conduits par le P. José Elegbede, les
témoins de cette cérémonie ont eu droit à une visite de la maison. Ils ont ensuite suivi une vidéo présentant les images de la construction de ce beau bâtiment. Après quoi, le provincial a présidé la prière des vêpres puis la bénédic-tion de la maison. Un moment de réjouissance a fait suite à cette belle cérémonie.
Après le mot du soir où le provincial a invité les prénovices à faire de cette maison de Bobo-Dioulasso la « maison Pinardi » de leur vie salésienne, nous avons chanté le Salve Re-gina pour que cette maison soit de tout temps sous la protection de la Vierge Auxiliatrice.
BOBO DIOULASSO : INAUGURATION DU PRÉNOVICIAT
(68)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 9 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
C’est vrai que cela fait un bon moment que Conakry ne donne pas de ses nouvelles. Voilà donc que pour ce mois d’avril nous voulons être au rendez-vous. Comme par tout dans le monde, nous avons fêté la Pâque du Seigneur avec beaucoup de joie et d’espérance. Signifié surtout par les quelques douze jeunes et cinq adultes qui ont reçu le sacrement du baptême la Nuit des nuits.
D’autres sacrements ont suivi, notamment trois mariages de couples bien rodées.
Comme des prêtres ont en charge plusieurs paroisses, nous sommes sollicités lors des grandes fêtés pour leur venir en aide et pouvoir assurer à toutes les communautés chrétiennes la célébration des solennités pascales. Un service qui nous permet de connaître d’autres communautés et réaliser la chance de nos paroissiens d’avoir trois prêtes à leur service et résidant sur la paroisse.
En même temps, les travaux se poursuivent au niveau de l’église et du Centre des Jeunes. Les deux chantiers sont en phase de finition ; une étape qui s’avère délicate et lente à exécuter. L’envie d’en finir est grande et chez les uns et chez les autres.
Les activités du Centre des Jeunes vont bon train dans sa modestie, une douzaine de jeunes apprentis/es en alphabétisation et l’incontournable activité sportive et d’accueil de tous dans notre cour. Plusieurs écoles du quartier ont signé des accords de mise à disposition de notre terrain de foot car dans ces établissements la cour est trop petite pour l’éducation physique.
(69)
Nouvelles de Famille
Conakry (Guinée Conakry)
Xec MARQUÈS
sdb, prêtre
Un événement majeur de l’année pastorale dans notre diocèse est le pèlerinage annuel au Sanctuaire de Boffa, village de la première implantation de l’évangélisation en Guinée. Tout commence le quatrième dimanche de Pâques par le rendez-vous à Kagbélé, un village dans la grande banlieue de Conakry. Des centaines de jeunes de toutes les paroisses du diocèse commencent alors une marche de cinq jours pour atteindre Boffa le jeudi suivant. A leur tête, il marche l’Archevêque et cette année SE le Cardinal Sarah. Ciscu est avec eux pour sa deuxième année. Le jeudi, ils seront rejoints par une multitude de chrétiens pour participer à des conférences, prières et la grande messe de clôture le cinquième dimanche de Pâques.
Imaginez-vous les efforts et les sacrifices consentis pour assurer aux marcheurs au moins un repas par jour. Certaines paroisses transportent tout le nécessaire pour préparer sur place ; d’autres, comme la notre, font la navette chaque jour avec le repas de midi. Arrivés sur place, il faut aussi accueillir tout le monde. Il faut dire que les infrastructures sont presque inexistantes et que le rendez-vous coïncide chaque année avec le débout de la saison des pluies. C’est toute une machine logistique qui se met en marche quelques semaines avant le départ et qui sollicite beaucoup de générosité. Pour que tout cet effort ne soit pas vain, nous avons organisé quelque séance de formation et de sensibilisation sur le sens spirituel du pèlerin. Nous avons perdu en nombre de pèlerins mais nous croyons que nous y gagnerons en fruits de maturité chrétienne.
Le gouvernement vient d’approuver une subvention de 21 milliards de nos francs pour faire avancer les travaux des infrastructures d’accueil et du sanctuaire lui-même. L’objectif est atteindre l’année prochain, 25ème anniversaire du pèlerinage un site bien aménagé et capable d’accueillir la foule annuelle et des groupes pendant toute l’année.
Malgré les promesses, la vie de chaque jour est toujours compliqué, seulement qu’avec le temps on s’y habitue et on comprend mieux que jusqu’aux jeunes de 25 ans qui n’ont pas connu d’autre chose, le manque de courant électrique et d’eau ne fait pas de grand problème et on continue à recevoir avec des cris de joie l’arrivé du courant pour quelques heures.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 10 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
Parakou (Bénin)
LYKABOMBA Blaise
sdb, stagiaire
FETE DE MARIE AUXILIATRICE
Commencé par un triduum pour que chaque fidèle s’imprègne de la douceur et de la tendresse de Marie Auxiliatrice, la fête de Marie Auxiliatrice a été pour cette année d’une marque sans précédente. Après le match de football qui opposa tous les jeunes fidèles de la paroisse Marie Auxiliatrice à ceux de Banikani, le génie en herbe en suite avec ceux de Guéma, il y a eu un festival des chorales pour exprimer la joie de vivre sous la protection de Marie Auxiliatrice. Ce festival dénommé « Festival Marie Auxiliatrice » a été magnifique en couleurs et en diversité culturelle. Ainsi, l’apothéose faite à la Vierge Marie était également de grande taille. Cette apothéose s’exprima par la procession qui a commencé depuis le collège Don Bosco jusqu’à la paroisse. Les chants d’ovation, la prière du chapelet, la fanfare n’étaient pas du reste. A la suite de cette grande procession, tous les fidèles ont fait leur action de grâce (zindo) au cours de la messe. Il faut noter que la fête de Marie Auxiliatrice est une fête traditionnelle salésienne que nous a laissée notre père don Bosco. C’est également une
Nouvelles de Famille
(70)
fierté pour tout salésien d’avoir Marie comme secours et inspiratrice de notre congrégation. En effet, dans l’homélie, le P. Angel curé de la paroisse Marie Auxiliatrice a recommandé à tous les fidèles la dévotion à Marie Auxiliatrice. ELLE est présente et secourt chaque chrétien qui l’invoque. La Vierge Auxiliatrice a beaucoup intervenu dans la vie de don Bosco. La preuve, à la fin de sa vie, il dira c’est « ELLE qui a tout fait », parce que don Bosco s’était rendu compte à un moment donné de sa vie que n’eut été l’intervention de Marie Auxiliatrice, son oeuvre n’aurait pas de sens. Par conséquent, confions-nous à Marie Auxiliatrice pour qu’ELLE nous obtienne des grâces dont nous avons besoin pour notre vie chrétienne.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 11 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
(71)
Nouvelles de Famille
Dimanche 13 mai fête de Marie Dominique Mazzarello, a eu lieu à la paroisse sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Duékoué la sortie officielle des ADS-ALAVI.
Il faut dire que c’est une première depuis l’arrivée de nos premiers confrères à Duékoué. Ce fut très laborieux, après trois ans de formation. Ce sont trente trois (33) garçons et filles de 09 à 16 ans qui ont fait leurs promesses devant la communauté chrétienne à la première messe du dimanche.
Pour nous salésiens ce fut une très grande joie de voir ce groupe salésien voir le jour à Duékoué. La présence des mouvements comme les « coeurs vaillants-âmes vaillantes » qui sont des mouvements forts d’enfants rendaient la tâche très difficile, aujourd’hui c’est chose faite. Les Amis de Dominique Savio et de Laura Vicuna sont bels et bien présents dans notre oeuvre. Leur formation a été assurée par les soeurs Géraldine d’alors, soeur Yvette et
ADS-ALAVI A DUEKOUE
le père Cyprien avec le soutien des autres confrères et consoeurs.
Désormais le mouvement compte à Duékoué, des serviteurs, des frères et des témoins. En prononçant leur promesse devant toute la communauté chrétienne, c’est un signal fort qu’ils ont envoyé à d’autres adolescents qui veulent s’engager et surtout démontrer aux yeux de tous le sérieux de leur engagement.
Nous retenons de cette journée riche en symboles et actes que le temps appartient à Dieu, il n’est jamais tard pour mieux faire. En ce triennat du bicentenaire de la naissance de saint Jean Bosco, nous avons demandé à notre fondateur de nous aider à donner un visage salésien à toutes nos activités.
Duékoué (C.I.)
Cyprien AHOURÉ
sdb, prêtre
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 12 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
(72)
Nouvelles de Famille
ROME : LA RENCONTRE DES DIRECTEURS DE BULLETIN SALÉSIEN
Du 16 au 20 mai 2012 s’est tenue à Rome la rencontre des directeurs du Bulletin Salésien (BS) dans le monde.
Les communications et les travaux en groupe étaient centrés sur la nécessité de garantir l’identité particulière du BS selon le désir de Don Bosco dans un monde qui s’oriente progressivement vers le digital.
Il s’agit donc pour toutes les éditions du BS dans le monde d’assurer une communication de qualité comme un regard sur le monde salésien et un regard salésien sur le monde. Ceci exige une attention à la qualité du contenu des articles et des illustrations graphiques. Il revient aux directeurs et aux équipes de rédactions du BS de favoriser la participation des membres de la Famille Salésienne en présentant le plus que possible les oeuvres salésiennes avec une attention particulière au modèle éducatif de Don Bosco et à la nouvelle évangélisation. Mais il est à noter que l’essentiel des travaux était consacré à la marche vers le BS en ligne. Considérant les changements profonds qui se produisent dans le monde de la communication, il est important pour toutes les éditions de BS de s’engager résolument dans le développement des sites internet, des applications sur i-phone et tablette afin de permettre aux destinataires un accès plus immédiat et l’interaction que ce soit avec les rédacteurs qu’entre les lecteurs. Certaines provinces comme le Brésil sont des pionniers en la matière. Il a été constamment rappelé qu’en matière de communication, Don Bosco était à la pointe de la technologie. C’est pourquoi chaque province doit trouver les moyens pour atteindre le plus de destinataires possible en étudiant les formes habituelles de communication de masse dans son contexte.
Pour les prochaines années, la couverture des chapitres provinciaux, la participation de tout le monde salésien au Projet Europe et la préparation au bicentenaire de la naissance de Don Bosco seront les principaux sujets de publication du BS.
Les 54 participants, SDB et laïcs hommes et femmes, venus d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe ont travaillé dans une ambiance cordiale et fraternelle. J’ai représenté notre province AFO, au nom du P. Ferdinand Zigui, le directeur du Bulletin Salésien.
UPS (Rome)
Didier EKLOU, sdb , prêtre-étudiant
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 13 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
(73)
Arsène BALOGOUN
sdb, stagiaire
Porto-Novo (Bénin)
Nouvelles de Famille
Bien formés durant toute l'année pastorale par le père Santos, les premiers membres du Groupe ADMA ont fait leur promesse le dimanche 29 avril, dimanche de bon pasteur. Par cet acte simple mais plein de signification, les quatre ont exprimé leur volonté de vulgariser la dévotion mariale et de collaborer avec les salésiens. Ce groupe est ainsi le premier de la famille salésienne dans notre présence de Tokpota à Porto-Novo. C'est aussi un signe de l'ouverture cette communauté salésienne à la collaboration dans la mission avec les laïcs.
Ce mardi 15 mai, premier jour de la neuvaine à Marie Auxiliatrice a été marqué par un acte très significatif au centre Magone: il s'agit de la bénédiction d'une statue de Marie Auxiliatrice placée dans la cour du centre. Présidée par le provincial des salésiens de don Bosco de l'AFO en la personne du Père Faustino GARCIA, cette cérémonie qui a commencé à 20h 30 a connu la participation de tous les enfants du centre Magone, des éducateurs, des membres d'ADMA et des fidèles du quartier de Tokpota.
Dans son homélie, le Père Faustino, après avoir demandé aux enfants s'ils sont contents de la présence de Marie Auxiliatrice au centre les a invités à faire un signe de révérence devant la statue chaque fois qu'ils passeront devant elle. cela sera leur signe d'attachement à la Vierge Marie. Ensuite le père Faustino a demandé aux enfants de regarder la Vierge Marie qui est entrain de sourire; ce sourire de Marie signifie qu'elle est contente de voir ses enfants l'entourer, et si nous voulons qu'elle garde toujours ce sourire, nous devons l'honorer en changeant nos comportements et en grandissant en tant que bonnes personnes, bons et dignes fils de don Bosco. Après la bénédiction de la statue, la cérémonie a été clôturée par l'hymne à Marie Auxiliatrice qui a été chantée à vive voix et avec beaucoup d'émotion par toute l'assemblée.
NAISSANCE DU GROUPE ADMA AU CENTRE MAGONE
BÉNÉDICTION DE LA STATUE DE MARIE AUXILIATRICE
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 14 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
(74)
Dans la vie d'une personne, d'un groupe social, d'une organisation, d'une institution, il y a des moments très importants et significatifs qui ne peuvent passer sous silence. Dans le foyer don Bosco de Porto-Novo il en va de même pour la libération de fin d'apprentissage de trois jeunes apprentis. Après des années de rééducation et de l'apprentissage, trois de nos jeunes (Arthur, Didier et Mohamed) ont été jugés dignes par la CEP d'être réintégrés dans la vie socioprofessionnelle ce samedi 26 mai.
Ces trois jeunes ont fini leur apprentissage dans les domaine suivant : couture, Peinture-auto et menuiserie. La dite cérémonie de libération qui a commencé par la messe, a eu lieu dans l'enceinte du centre Magone. A la fin de la messe le Père Juanjo après avoir donné la parole aux patrons, a procédé à la bénédiction et à la remise des diplômes. Après cela les jeunes libérés s’en sont allé avec leur famille dans le but de devenir à leur tour patron et ainsi commencer leur vie professionnelle.
Dans l'après midi, il y a eu le traditionnel match entre éducateurs et enfants, deux belles équipes bien organisées, beaucoup de supporters pour les enfants et moins pour les éducateurs; mais le score final est soldé par la victoire des éducateurs deux buts à zéro. Un match plein de fair-play et de
bonne humeur qui a permis à chaque équipe de montrer sa capacité « footbalistique ».
Puisse la grâce de Dieu accompagner ces jeunes dans leur nouvelle vie, et soutenir aussi l'effort quotidien de tous ceux qui travaillent pour le meilleur avenir des enfants en situation difficile au foyer Don Bosco.
Enfants, éducateurs, membres d'ADMA, d'autres personnes du quartier Tokpota et salé-siens se sont réunis le Jeudi 24 mai à 19h30 pour célébrer la solennité de Marie Auxiliatrice, après la neuvaine de prière à la Vierge Marie. C'était une célébration hors du commun, on dirait que les anges se sont joint à nous pour louer Dieu à travers la vierge. Juanjo, le directeur de la com-munauté, dans son homélie a invité l’assemblée à avoir une dévotion à la Vierge. Il a rappelé le rôle de Marie dans la vie de Don Bosco et de Jésus. Marie a été un secours pour les époux lors des noces de cana. Elle a demandé à son fils une grâce et elle l’a obtenue. Elle en fait pareil pour tous ceux qui font recours à elle. Marie n’a ja-mais été indifférente à l’un de ses enfants qui l’invoque. Le célébrant pour finir son homélie à confier à la vierge tous les enfants en situation difficile et a invité les enfants à prier trois fois « je vous salue Marie » tous les jours.
La cérémonie a été marquée par un acte significa-tif: le Frère Didier SOSSA (Sdb) a officiellement remis sa lettre de demande de re-nouvellement des voeux. Dans un élan d’allégres-se, il fut accompagné par dix enfants de la mai-son d’accueil vers l’autel où il remettra la lettre au père directeur. La messe qui a été animée par la chorale du centre a été clôturée par l'hymne à Marie Auxiliatrice. Juste après la messe, toute l’assemblée s’est dirigée vers la grande salle poly-valente pour le repas de fête. Comme il est beau de vivre ensemble aux côtés de Marie et de Don Bosco.
RÉINTÉGRATION SOCIO-PROFESSIONNELLE DE TROIS APPRENTIS DU FOYER DON BOSCO
FÊTE DE MARIE AUXILIATRICE
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 15 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
Depuis deux mois Le Foyer Don Bosco travaille sur un nouveau pro-jet en partena-riat avec Inter-vida, une ONG espagnole dans le but d'intensifier ses ac-tions et sa présence en milieu ouvert afin de pré-venir de plus en plus le phénomène des enfants de la rue, de la maltraitance des enfants et aussi de la déscolarisation des enfants.
Ce projet comporte plusieurs points. Le premier point est l’amélioration de notre travail auprès des enfants de la rue en milieu ouvert dans les baraques de Ouando (Porto Novo), Dantokpa (Cotonou) et Sémé. Ceci implique des travaux de rénovation des baraques, achat de matériel, etc. La deuxième branche de ce projet vise à sensibiliser l’ensemble de la population sur différents thèmes qui tournent autour des Droits de l’Enfant.
Pour ce faire, nous l’avons divisée en deux : d’une part la sensi-bilisation dans les vil-lages (dans les marchés et dans les écoles) et d’autre part, la sensibilisation des patrons. Ainsi nous tou-chons les parents et patrons dans les marchés le matin, les enfants l’après-midi, dans les écoles et enfin les patrons dans des rencontres que nous organisons spécialement une fois par trimestre.
En ce qui concerne la sensibilisation tri-mestrielle des patrons, nous proposons des ren-contres en demandant à un intervenant d’expo-ser un thème. Nous prévoyons un temps de par-tage ensuite, où l’intervenant accueille les réac-tions des participants et où un dialogue s’installe.
(75)
La matinée finit par un déjeuner partagé où les échanges peuvent se prolonger.
En ce qui concerne la sensibilisation dans les villages, une équipe de moniteurs et de vo-lontaires va avec une fourgonnette dans 12 villa-ges différents de l’Ouémé- Plateau (Dangbo, Azowlissé, Pobè, Ketou, Adjarra, Avrankou, Ifangni, Sakété, Takon, Ita Djebou, Sémé). Au long du mois cette équipe visite le marché et les écoles de ces villages, un par un, en proposant de différents thèmes tous les mois.
Jusqu’à pré-sent les thè-mes que nous avons traités sont l’exode rural précoce des enfants des villages vers la ville et la traite des enfants. Nous comptons aborder des thèmes tels que l’exploitation économiques des enfants, les abus que subissent les enfants (autant sexuels que violents), l’éducation sanitaire, etc. Nous pensons que la sensibilisation est importan-te car cela semble primordial pour la prévention du départ des enfants vers les villes et vers la rue qu'ils ont tendance à idéaliser.
Ce que nous voulons c'est apporter et répandre un maximum d'information concernant l'ensemble des dangers et des risques de l'exode précoce, la traite et les violences dont les enfants et jeunes peuvent être victimes; susciter chez l'ensemble de la population une prise de cons-cience et un engagement à trouver des solutions; et dévelop-per certains réflexes de méfiance ainsi qu’ inciter à la prudence.
LA PRÉVENTION DU PHÉNOMÈNE DES ENFANTS DE LA RUE
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 16 - @fo.net (sdbafonet@gmail.com) Avril - Mai 2012
Flash
Isidore MINOUGOU,
sdb, stagiaire
MALI : BONI YAYI FAVORABLE À UNE «FORCE»
AFRICAINE
D'INTERVENTION AVEC
L'APPUI DE L'ONU
Le président béninois
Boni Yayi est pour la
création d'une force
d'intervention africaine
au nord du Mali, sur le
modèle de l'Amisom, en Somalie. En visite à
Paris, le chef de l'Etat béninois, président en
exercice de l'Union africaine a plaidé pour une
saisine du Conseil de sécurité de l'ONU en vue
de la création d'une telle force.
RDC : KINSHASA PRÉPARE ACTIVEMENT LE
PROCHAIN SOMMET DE LA FRANCOPHONIE
A Kinshasa, on
prépare le sommet
de la Francophonie
prévu en octobre
2012. C’ e s t la
première fois qu’un
é v é n e m e n t
international d’une telle ampleur aura lieu en
RDC. Une quarantaine de chefs d’Etat est
attendue dans la capitale.
(76)
RWANDA : LE RWANDA S'INDIGNE APRÈS LE
RAPPORT DE LA MONUSCO SUR LA RÉBELLION
M23
Le rapport de la Monusco
(Mission de l'organisation
des Nations unies pour la
stabilisation en République
démocratique du Congo),
dévoilant la présence de
ressortissants rwandais dans
la nouvelle rébellion appelée M23, continue de
faire des vagues.
MALI : BAMAKO ATTEND TOUJOURS LE
RETOUR DU PRÉSIDENT
TRAORÉ
A Bamako, on est
toujours dans l'attente
d'un retour du président
par intérim. Dioncounda
Traoré est en France
depuis le 23 mai pour
des examens médicaux. Il ne s'est pas exprimé
depuis et on ne sait pas quand il rentrera au
pays. Le chef de l'ex-junte, le capitaine Sanogo,
lui aussi a opté pour le silence depuis dix jours.
ITALIE : ROME ANNONCE DES MESURES EN
FAVEUR DES SINISTRÉS DU SÉISME
Plus de 50 secousses ont
été enregistrées dans le
nord-est de l'Italie depuis
la nuit du 30 mai. Elles
ont touché la région
d'Emilie Romagne, où le
b i l a n d e s d e u x
tremblements de terre importants des derniers
jours, est désormais de 23 morts, 350 blessés et
14 000 personnes sans toit.
PAYS-BAS : CHARLES TAYLOR CONDAMNÉ
À 50 ANS DE PRISON
L’ancien président du
L ibe r i a Cha r l e s
Taylor, 64 ans,
reconnu coupable de
c r ime s c o n t r e
l’humanité et de
crimes de guerre en
Sierra Leone, a été condamné mercredi à 50
ans de prison par le Tribunal spécial pour la
Sierra Leone (TSSL).
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 17 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
Agenda Mai-Juin 2012
Christophe AMOUSSOUVI,
sdb, stagiaire
(77)
MAI
06 St Dominique Savio
13 Ste Marie Dominique Mazzarello
16 St Louis Orione
17 ASCENSION du SEIGNEUR
18 St Leonard Murialdo
24 Marie Auxiliatrice
27 PENTECÔTE
29 Bx Joseph Kowalski
JUIN
03 SAINTE TRINITÉ
10 SAINT SACREMENT
12 Bx François Kesy et compagnons
15 SACRÉ COEUR de JÉSUS
16 Le Coeur Immaculé de Marie
23 St Joseph Cafasso
24 Nativité de St Jean Baptiste
29 St Pierre et St Paul
MAI
1 APARICIO Felipe
2 TOGBE Boris
ZINSOU M. Jean Paul
3 PEÑA José Javier
4 HOUNTONDJI Wilfrid
5 AZIAWO Fabrice
HERRERA Antonio
6 BERMEJO Antonio
MARTINEZ Emiliano
TUO Thomas
12 ASSOGBA Elie
13 AHIANDIPE Roland
14 KOÏTA Grégoire
16 N’TSOUKPOE Frédéric
SORO Denis
18 GOUSSIKINDE Eric
21 RODRIGUEZ Francisco
23 EKLOU Didier
MEBA Didier
24 ADAMAVI Donatien
27 ESSINDI Martial Aristide
29 AGBEGNINOU Samuel
29 AGBOMADJI Cyrille
DE la Fuente José Luís
LOIZAGA Guillermo
LYKABOMBA Blaise
ZOBINOU Hubert
30 AKODEGNON Félicien
31 PLAKOO-MLAPA Germain
GABIAM Ferdinand
JUIN
4 DIAZ Marco Porfirio
6 BALOGOUN Arsène
ASSE ZOUNON Fricia
7 ADJOR Norbert
AKONO Alexandre Filbert
9 MEDAH Oscar
11 MARTINEZ José Antonio
13 FUENTES Antonio
ISSENE Levy Brad
14 KADJAKADE Joël
24 TARNAGDA Jean Baptiste
25 CAMINO Lucas
BON ANNIVERSAIRE !!!
FÊTES DU MOIS
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 18 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
EPHÉMÉRIDES SALÉSIENNES
03 mai 1940 : Approbation des trois premières facultés du Pontificio Ateneo Salesiano
08 mai 1901 : Naissance de Luigi Ricceri, qui sera le 6ème successeur de Don Bosco.
09 mai 1837 : Naissance à Mornese de Marie Dominique Mazzarello, cofondatrice des FMA
09 mai 1876 : Le Saint-Siège approuve l’Association des Salésiens Coopérateurs
14 mai 1862 : Les 22 premiers salésiens émettent leurs voeux en présence de Don Bosco
14 mai 1881 : Mort de Mère Marie Mazzarello
14 mai 1887 : Consécration de la Basilique du Sacré Coeur à Rome
14 mai 1988 : Les Salésiens du monde entier renouvellent leur déclaration de fidélité au Fondateur.
15 mai 1983 : Béatification de Mgr Louis Versiglia et de Don Calliste Caravario
17 mai 1932 : Election de Don Pietro Ricaldone, recteur majeur des salésiens, 4ème successeur de Don Bosco
24 mai 1922 : Election de Don Filippo Rinaldi, recteur majeur des salésiens, 3ème successeur de Don Bosco
24 mai 1946 : Don Bosco est déclaré patron des éditeurs catholiques
24 mai 1998 : Reconnaissance ecclésiale des "Volontaires avec Don Bosco" dans l’Archidiocèse de Caracas - Venezuela
2 juin 1929 : Béatification de Don Bosco
5 juin 1841 : Jean Bosco est ordonné prêtre à Turin
9 juin 1868 : Consécration de la basilique Marie Auxiliatrice à Turin.
10 juin 1971 : Ouverture du chapitre général spécial des Salésiens de Don Bosco.
12 juin 1860 : 26 salésiens adoptent les Règles de la Congrégation
12 juin 1954 : Canonisation de Dominique Savio
13 juin 1999 : Le Pape Jean-Paul II béatifie à Varsovie 108 Martyrs, parmi lesquels le prêtre salésien Joseph Kowalski et cinq jeunes de l’Oratoire salésien de Poznan
19 juin 2005 : A Varsovie, le Cardinal-Primat Jozef Glemp, au nom du pape Benoît XVI, a proclamé bienheureux Don Bronisław Markiewicz, ancien salésien, fondateur de la Congrégation de Saint-Michel Archange
24 juin 1951 : Canonisation de Mère Marie Mazzarello
Juin 1870 : Création au Valdocco de la « Société des Anciens Élèves de l’Oratoire Salésien », qui deviendra plus tard l’Association des Anciens Élèves de Don Bosco.
(78)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 19 -
Avril - Mai 2012
@fo.net (sdbafonet@gmail.com)
Ressources
Enrique FRANCO, sdb, prêtre
Un Film
Paris, après la première guerre mondiale... Le petit Hugo Cabret est resté orphelin ; il a hérité de son père le goût pourr les inventions. Il a vecu un temps avec son vieil oncle Poivrot qui s'occupait du maintien de l'horloge de la gare de train. Après le décès de l’oncle, Hugo vit seul dans la tour de l’horloge, avec les machines compliquées qui aident à marquer les heures, sans que personne ne le sache.
Il rêve de mettre en marche un automate, héritage de son père, et qu’il croit l'aidera à donner un sens à sa vie.
Isabelle, qui se trouve sous la tutelle de ses parrains Georges et Jeanne a toujours souhaité vivre une aventure et l’aidera. Le vieux Georges est aigri par un certain événement indéterminé du passé et il gère un magasin de jouets mécaniques, dont de temps à l’autre Hugo fauche quelque pièce.
En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure…
Évaluation éducative et pastorale
C’est un film atypique dans la filmographie de Martin Scorsese, qui nous montre à nouveau qu’il est un très bon directeur avec son métier bien appris.
Même si c’est un film familial, Hugo Cabret n’est pas une production mineure comme quelques uns pensent
Titre : HUGO CABRET
(79)
L’Académie de Hollywood, l’ont nommé pour onze catégories, entre lesquelles celle de meilleur film de l'année.
L’accompagnement technique du film est brillant et parvient à communiquer un aspect magique capable de créer des illusions et de matérialiser les rêves.
Les personnages sont bien définis et les émotions que l'histoire suscite sont véritables et significatives. On aborde de sujets comme la recherche d'un lieu dans le monde, la valeur de l'illusion et le passage du temps, l’importance de conserver le sens de but… parce que comme dit Hugo à Isabelle à un moment de l'histoire: "si un perd son but, c’est comme s'il était cassé".
La morale est de trouver son propre emplacement dans le monde, en arrangeant ce qui est cassé, est parfaitement servie et détache des véritables émotions, il a de la magie et l'enchantement d'une histoire de Charles Dickens.
Utilisation:
C’est un film que tout le monde peut regarder, très bon pour regarder en famille avec les enfants. On peut le projeter dans de séances ordinaires et il peut servir pour de débats éducatifs à l’école ou avec des groupes sur le sens de la vie au tour de la question qu’il présente.
Réalisé par : Martin Scorsese
Avec Asa Butterfield, Chloe Moretz, Ben Kingsley,Sacha Baron Cohen
Sortie : 14 décembre 2011
Duréeb : 128 minutes
Musique : Howard Shore
Genre USA, Aventure, Drame, Thriller
Thématique Sur le roman de Brian Selznick , « L’invention d’Hugo Cabret ». Créativité, Amitié, Famille, Sens de la Vocation, Fidélité pour obtenir le buts proposés...
Les Roues de la Vie
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
- 20 - @fo.net (sdbafonet@gmail.com) Avril - Mai 2012
Mot du Soir
Enrique FRANCO, sdb, prêtre
(80)
Seigneur,
Tu connais mieux que moi,
Que je suis en train de vieillir.
Et qu’un jour je serai définitivement vieux
Seigneur,
Ne permets pas que je devienne un bavard
Et surtout que j’acquière l'habitude de penser
Que je dois dire quelque chose sur tous les sujets,
Et en toute occasion, parce que je connais …
Seigneur,
Libère-moi de l’anxiété de vouloir régler la vie des autres,
Parce qu’avec la large expérience et sagesse des années,
Il serait dommage de ne pas les utiliser.
Mais j’aimerais bien, Seigneur,
Qu’à la fin de mes jours,
Quelques amis me restent encore.
Seigneur,
Que je devienne pensif mais pas taciturne,
Maintiens mon esprit libre
De raconter les infinis détails des choses
Et donne-moi les ailes pour aller droit au grain.
Scelle mes lèvres pour que je ne parle plus de ma santé,
Parce que mes douleurs et fatigues augmentent
avec le passage des années,
Et aussi le plaisir de les expliquer aux autres.
Et je demande également la grâce
d’écouter avec patience,
le récit des fatigues et des maux des autres.
Enseigne-moi la leçon glorieuse d’accepter
Que je me suis parfois trompé
Maintiens en moi une douceur raisonnable
Je ne veux pas être parfait.
C’est difficile de vivre avec certains d'eux;
Mais un vieux aigri est une des oeuvres suprêmes du diable
Aide-moi à extraire de la vie
Tout le sourire et la joie possible.
Tellement de choses amusantes nous entourent
Que je ne veux perdre aucune. Amen.
Province Salésienne Afrique Occidentale (AFO)
10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.)
< salesiensafo@gmail.com >
Pour nous contacter: sdbafonet@gmail.com
Directeur de publication : Faustino GARCÍA
Administrateur : Hernán CORDERO
Rédacteur en chef : Cléophas BRAGANZA
Montage: Mr. Paulin AKLADJE
Équipe de Rédaction :
Ferdinand ZIGUI
Enrique FRANCO
Isidore MINOUGOU
PRIÈRE D’UNE PERSONNE AGÉE