Rada Zasoby

Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.) fevrier 2012

Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 1 - Février 2012
Salutation ..................................... 1
La Voix du Provincial .............. 2
Nouvelles de Famille ................3
Flash .............................................. 16
Agenda............................. 18
Ressources...................................19
Mot du Soir .....................20
10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.) - < salesiensafo@gmail.com >
Cléophas BRAGANZA
Salutation
Un mois de grâce...
Le mois de février 2012 fut un mois de grâce et un
mois pleinement salésien pour nos communautés.
Nous avons vécu avec joie un grand évènement
que nous attendions depuis longtemps – la visite de
l’insigne relique de St. Jean Bosco du 1er au 15 février.
Cela nous a permis de mobiliser nos collaborateurs, nos
destinataires, les membres de la famille salésienne et les
fidèles chrétiens venus de partout. Nous avons pu
organiser diverses célébrations autour de cette visite de
Don Bosco, pour faire connaître sa vie et son héritage
spirituel, et pour renouveler notre consécration à Dieu
comme salésiens.
Juste après cette visite, nous avons eu la visite
d’ensemble de la région Afrique-Madagascar, du 19 à 25
février à Nairobi - Kenya. Les conseils de toutes les
circonscriptions de notre région se sont retrouvés autour
du Recteur Majeur et des conseillers généraux, pour
évaluer la réalisation des orientations du CG 26 et pour
décider des lignes d’action pour l’avenir de la région.
Enfin, c’était pendant cette visite d’ensemble que
le Carême est venu nous trouver. Nous avons débuté
cette saison de renouvellement spirituel le 21 février,
avec l’imposition des cendres. Que le Seigneur nous aide
à vivre ce temps avec reconnaissance pour toutes les
grâces reçues, et en s’engageant aux démarches
communautaires pour consolider le charisme salésien
dans nos coeurs et dans nos oeuvres.
(21)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 2 - Février 2012
La Voix du Provincial
Faustino GARCÍA
Le mois de février est déjà passé et je voudrais
partager avec vous quelques « photos » significatives
de ce mois qui restent dans ma mémoire :
1e février : « L’urne de Don Bosco arrive à l’aéroport
de Bamako » ;
2 février : « Les griots de Touba font les honneurs à
Don Bosco dans la Cathédrale de Sikasso » ;
3 février : « Don Bosco est escorté par les jeunes dans la ville de Bobo-
Dioulasso » ;
4 février : « La queue de ceux qui attendent pour vénérer les reliques de
Don Bosco à la cathédrale de Ouagadougou, s’étends sur la cour » ;
« La messe en honneur de Don Bosco, plein de gens et des enfants à
Cinkassé. Il fait déjà nuit » ;
5 février : « Les enfants handicapés du Centre Don Orione de Bombouaka,
poussant l’urne de Don Bosco » ;
« Les milliers de jeunes au Palais du Congrès de Kara, accueillant Don Bosco » ;
6 février : « La haie des apprentis du Centre Don Bosco de Parakou,
accueillant leur saint patron » ;
7 février : « La procession par la ville de Porto-Novo, accompagnant Don
Bosco vers la paroisse St François Xavier » ;
8 février : « Les enfants des Foyers Magone et Don Bosco avec leurs oreilles
collées à l’urne, écoutant ce que Don Bosco leur disait » ;
« Tous les élèves de l’école Don Bosco de Cotonou, présents à la
Cathédrale » ;
9 février : « L’accueil offert à la paroisse St Antoine de Padoue, à l’école
Don Bosco et à la paroisse St Michel » ;
10 février : « Les jeunes et les enfants chantant à Don Bosco à la messe de
clôture à Cotonou »
11 février : « La messe en famille, dans la communauté du Noviciat » ;
« La caravane pleine de jeunes dans la ville de Lomé »
12 février : « La multitude des gens venus vénérer Don Bosco à la paroisse
Maria Auxiliadora » ;
13 février : « L’accueil et l’eucharistie chez les FMA au Centre Laura Vicuña
d’Ablogamé » ;
14 février : « Les apprentis du CAMA, tous joyeux par la présence de leur
patron et la messe multitudinaire de clôture, le soir » ;
15 février : « La communauté du postnoviciat autour de Don Bosco » et
« les étudiants de l’ISPSH » vénérant Don Bosco ;
21 février : « Nairobi : Le Recteur Majeur annonce l’érection canonique de
deux nouvelles Provinces de la Région : l’AFO et l’AFW » ;
24 février : « Nairobi : le Conseil provincial d’AFO, célébrant l’érection de
la Province en ce jour ».
Février 2012 : un mois difficile à oublier.
Fraternellement,
Faus.
« MON ALBUM DE PHOTOS »
(22)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 3 - Février 2012
PÈLERINAGE DES JEUNES D’ATAKPAMÉ
AUX RELIQUES DE DON BOSCO
Quand une Volontaire de Don Bosco
entendit que les reliques de St. Jean Bosco
arriveraient au Togo, mais qu’elles ne
passeraient pas par Atakpamé, elle s’est
rappelée du vieux dicton « Si la montagne ne
vient pas à Mahomet, Mahomet ira à la
montagne... » C’est ainsi qu’elle s’est rendu au
près du Mgr Nicodème Anani Barrigah-
Benissan, Evêque d’Atakpamé, qui l’a autorisé
de mobiliser la Commission Diocésaine de la
Jeunesse pour organiser un pèlerinage à Lomé
les 11 et 12 février 2012.
Au total 70 personnes se sont déplacés à
Lomé pour ce pèlerinage, dont 63 jeunes
venant de 14 paroisses et 2 communautés
chrétiennes. Ils ont été encadrés par 7
accompagnateurs (2 curés de paroisses, 2
religieuses -dont une ancienne oratorienne, 1
consacrée séculière, 2 laïcs).
Arrivée à Lomé, la délégation s’est
rendue à la cathédrale pour y suivre l’accueil
et la messe présidée par l’archevêque de Lomé.
Le soir, elle a participé à la veillée des jeunes
autour de l’urne de Don Bosco à la Paroisse
Maria Auxiliadora. Les jeunes se sont préparés
à cette veillée par la confession sacramentelle
en vue de bénéficier de l’indulgence plénière.
Nouvelles de Famille
Atakpamé (Togo)
Philomène ESSI-DIGO
Vdb
(23)
Durant la veillée, la délégation a fait une
prestation de danse chorégraphique suivie des
chants de louange et d’adoration. La deuxième
prestation était autour de 3h du matin, avec les
groupes et association de la PMA, après laquelle
elle s’est retiré au CAMA pour un petit repos.
Les jeunes se sont rendus de nouveau à la
PMA pour la messe de 8h30 présidée par le P.
Faus. Celui-ci a présenté lors de la messe, la
délégation aux fidèles. Il l’a félicité pour son
effort qui montre que Don Bosco n’appartient
pas aux salésiens, ni à la Famille Salésienne mais
aux jeunes de tous les horizons. A la fin de la
messe, la délégation a été saluée et félicitée par
le provincial et le curé de la PMA qui sont venus
s’entretenir un peu avec elle.
Après le déjeuner au CAMA, la délégation
a pris le chemin du retour en faisant un crochet à
la plage autour de 13h, pour permettre aux
jeunes de découvrir la plage de Lomé, avant de
rentrer.
Cette activité ouvre la voix aux réflexions
sur le camp des jeunes puisque les jeunes ont
souhaité qu’il y a ait des activités qui les
réunissent ainsi. Il a été noté l’esprit de piété qui
a animé certains jeunes qui spontanément se
mettent à prier.
[adapté du rapport présenté par
Philomène Essi-Digo à l’évêque d’Atakpamé]
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 4 - Février 2012
SEMAINE CULTURELLE A L’ISPSH
« DON BOSCO »
Du 06 au 10 février, s’est déroulée à
l’Institut Supérieur de Philosophie et de
Sciences Humaines (ISPSH) « Don Bosco » la
semaine culturelle de l’année 2012. Organisée
dans le sillage de la fête de saint Jean Bosco,
Cette semaine a connu la participation d’autres
institutions comme le centre professionnel
Agatha Garelli, l’Ecole Adonaï et le grand
Séminaire Jean Paul II de Lomé. Plusieurs
activités se sont déroulées au cours de cette
semaine : conférence - débat, jeux divers,
concours génie en herbe, tournoi de football…
Ainsi, le lundi 06 Février eu lieu le
débat entre professeurs et étudiants ; ce débat
donnait le top pour les activités de la semaine.
Le thème du débat était : « Engagement pour
une Afrique réconciliée dans un processus de
paix ». Dans l’après-midi de ce même jour, ce
fut le début du tournoi de football qui mettait
en compétition les différentes années d’étude
du parcours Licence (DEUGI, DEUGII, Licence
Philo, Licence Sciences Educ.). Les 07 et 08
février ont été les journées consacrées
respectivement aux premières phases du
concours de génie en herbe et à la matinée
traditionnelle. Mais, Il faut remarquer que
dans l’après-midi du 08 Février l’ISPSH a
gagné son match amical avec le grand
Nouvelles de Famille
Lomé-MDB (Togo)
SALAMI Roméo
Sdb, postnovice
(24)
séminaire Jean Paul II par un score de 2 buts à 1.
Quant à la journée du jeudi, elle a été celle de la
finale du tournoi de football où l’équipe de la
DEUGI a remporté la victoire face à la DEUG II.
C’est dans cette ambiance de détente, de jeux,
d’échange fraternel que nous avons clôturé la
semaine en la journée du vendredi 10 Février
2012.
En effet, ce vendredi c’est avec la
célébration eucharistique présidée par Mgr
AGBOBLI, Vicaire Général de l’Archidiocèse de
Lomé que nous avons commencé la journée.
Suite à la messe, eu lieu la finale du concours
génie en herbe où l’équipe d’Adonaï l’emporta
sur celle de l’ISPSH. Vers 12 h30, nous avons
partagé un repas fraternel. La dernière activité
de la journée et donc celle de la semaine a été la
soirée culturelle avec de très belles prestations
musicales des étudiants, étudiantes mais aussi de
quelques artistes. C’était la semaine culturelle
version 2012 à l’ISPSH « Don Bosco » !!!
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 5 - Février 2012
Ces activités ont été clôturées par le Bosco-marathon qui a
eu lieu le samedi 04 février à 5h 30 GMT, sur une distance
de 15 km et qui a connu la participation de près 200
jeunes et enfants. A la fin des activités les meilleurs
participants, ont reçu de gros lots de prix hors pair.
LES ACTIVITÉS PRÉPARATOIRES À L'ACCUEIL
DE L'URNE DE DON BOSCO À L'ORATORIO ET AU
CENTRE DES JEUNES DU CENTRE MAGONE
Dans le cadre de l'accueil des reliques de notre saint
Père don Bosco, la communauté Saint Jean Bosco de
Porto-Novo en collaboration avec les éducateurs a
organisé plusieurs activités tout au long de ce mois de
janvier. Ces diverses activités avaient pour objectif de
sensibiliser les jeunes du quartier Tokpota et de ses
environs à l'évènement de l'arrivée des reliques de Saint
Jean Bosco, et profiter pour leur faire connaitre sa
personne. Comme activités, il y avait les tournois de
football, de babyfoot, de ludo, de dame..., le concours
de dessein de don Bosco et de la connaissance de sa vie.
Lancées le 04 janvier, les activités ont connu la
participation de plus de 300 enfants et jeunes.
Nouvelles de Famille
Porto-Novo (Bénin)
BALOGOUN Arsène
Sdb, stagiaire
(25)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 6 - Février 2012
ce projet a été effective grâce à l'appuie financier de Enrique
Castillo et de ses amis. Ainsi, ce projet d'appuie financier
comprenant l'octroie de 143 motos et une somme de
9.000.000 FCFA aux familles pauvres vient renforcer les
actions du gouvernement et se situe dans le cadre de l'atteinte
du bien être des populations du Bénin. La cérémonie de ce
jeudi 02 février 2012, permettra de doter 143 familles de
motos. Ladite cérémonie a été ouverte par la présentation des
autorités présentes. Après la présentation des invités, le
Directeur du Foyer Don Bosco en la personne du Père Juan
José GOMEZ a expliqué au public le projet, son objectif et ses
destinataires. Suite à l'intervention du Père Juan José GOMEZ,
il y a eu d'autres interventions. Enfin, cette cérémonie a été
clôturée par la bénédiction et la remise des motos.
CÉRÉMONIE DE REMISE DES MOTOS AU FOYER DON BOSCO
DE PORTO-NOVO DANS LE CADRE D'UN PROJET D'APPUI
FINANCIER AUX FAMILLES PAUVRES.
Le jeudi 02 février à 10h, il y a eu dans les locaux du
foyer Don Bosco de Porto-Novo la cérémonie de remise des
motos, dans le cadre d'un projet d'appuie financier aux familles
pauvres. En effet, après quinze ans de service en faveur des
enfants en situation difficile au Bénin, le foyer Don Bosco se
rend compte de plus en plus qu'il urge de lutter contre la
pauvreté à laquelle sont soumises beaucoup de familles,
d'accroitre leurs revenues et d'accompagner les parents dans un
processus de création et de pérennisation de richesse.
Brièvement, c'est pour prévenir donc le phénomène des enfants
de la rue, et la délinquance juvénile que le Foyer Don Bosco a
mis en place le dit projet aux familles démunies. En outre, ce
projet vient appuyer les actions des centres de promotion
sociale dans le cadre de la réinsertion des enfants en situation
difficile et de l'assistance aux plus vulnérables. La réalisation de
(26)
FORMATION DES PROFESSEURS
ENTRAINEURS DE SPORT PAR LA
FONDATION REAL MADRID
Le mardi 14 et le mercredi
15 février a eu lieu au centre
Magone une session de formation
d'une vingtaine de professeurs
entraineurs appartenant aux oeuvres
salésiennes de Porto-Novo et de
Cotonou par la « Fondation Real
Madrid ». En réalité, la dite
formation, loin d'être une
instruction des tactiques pour
gagner les matchs, a beaucoup plus
porté sur les thèmes du
développement physique et
comportemental des enfants et des
jeunes à travers le sport, la
philosophie et la pédagogie propres
à la fondation Real Madrid. Dans
ce sens, le frère Didier (Sdb) qui a
aussi suivi la formation a souligné
un parallélisme entre la pédagogie
de la Fondation Real Madrid qui
promeut le développement intégral
du jeune et le système préventif de
don Bosco. Les matinées ont été
consacrées à l'étude de la théorie et
à l'apprentissage de la préparation
des séances d'entrainements. Les
ap rès -midi o nt ét é p lus
particulièrement consacrés à la
pratique sur le terrain avec les
enfants.
La remise des diplômes a eu
lieu le soir du mercredi 15 février
devant la statue de don Bosco,
alliant ainsi sa figure aux couleurs
du fameux club espagnol. A la
charge des nouveaux entraineurs de
se montrer dignes d'un signe
prestigieux partenariat.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 7 - Février 2012
A l’entrée du Centre Magone, a été célébrée l’accueil solennelle en
présence de Monseigneur Michael Blume, Nonce Apostolique près
le Bénin et le Togo et du Père Faus, provincial des salésiens de
l'AFO. Aux sons du gong, un enfant annonça de l’intérieur de la
maison à l’extérieur l’arrivée de leur père Don Bosco. Ainsi tous les
enfants scandaient en gun des slogans pour souhaiter la bienvenue
à Don Bosco. Il y avait dans la cour du Centre Magone une marée
humaine. Tout juste après la cérémonie d’accueil, a commencé la
messe qui a été diffusée en direct par la Radio Immaculée. Cette
messe était célébrée à l’intention de tous les enfants béninois en
situation difficile. Il y avait donc présents à la messe les enfants des
autres structures qui travaillent en faveur des enfants en situation
difficile. En plus de ces enfants, il y avait des autorités de la ville, la
directrice départementale de la famille, les juges des mineurs et
l’ambassadrice de Venezuela. Cette messe présidée par
Monseigneur le Nonce apostolique et concélébrée par une dizaine
de prêtre, a été préparée et animée par les enfants eux-mêmes. Au
cours de son homélie, Monseigneur le Nonce Apostolique, en
LES RELIQUES DE SAINT JEAN BOSCO DANS LES LOCAUX
DU FOYER DON BOSCO DE PORTO-NOVO
Les enfants du foyer don Bosco de Porto-Novo, tout comme
plusieurs jeunes et enfants de notre province AFO ont eu la chance
d'être visités par Don Bosco dans la matinée du mercredi 08 février
2012. A 7h GMT tous les enfants du foyer don Bosco, les anciens de
Don Bosco, les patrons d’ateliers de la ville de Porto et leurs apprentis,
tous habillés en tee-shirt blanc attendaient déjà l’urne au carrefour Ave
Maria, à 300m du Centre Magone. L’urne y arriva à 8h30. Sous le son
de la fanfare et du chant des enfants, et du cirque, l’urne a été conduite
au Centre Magone. Ici l’émotion était grande quand on voit Don
Bosco visiter les enfants par lesquels il a commencé son oeuvre.
(27)
faisant recours à la lettre de Saint
Paul aux Philippiens et à la visite
du Pape au Bénin, a souligné que
nous devons être toujours en joie,
car la joie est d’une grande valeur
à Don Bosco a-t-il ajouté. Cette
messe s’est achevée par l’action
de grâce des enfants du foyer
Don Bosco. C’était aussi un
moment émouvant; tous les
enfants du foyer Don Bosco
entourant l’urne ont chanté à
voix vive l’hymne à Saint Jean
Bosco. Suite à cela le Provincial a
pris la parole pour communiquer
aux enfants avec assez d’humour
le message de Don Bosco: « Mes
enfants, je suis très content de
vous car vous êtes mes préférés…
Mes enfants, Jésus et Marie sont
mes amis… » Après la messe,
entourant l’urne, les salésiens
présents ont renouvelé dans la
chapelle du Centre Magone leur
profession religieuse. A leur suite
sont passés plusieurs autres
groupes pour vénérer Saint Jean
Bosco. Au même moment où les
groupes passaient pour la
vénération, les enfants du foyer
ont offert des prestations
culturelles au grand public
présent. Sketches sur la vie de
Don Bosco, ballet, chants à Don
Bosco et déclamation poétique se
sont entremêlés pour donner une
ambiance « valdoccoise » à la
matinée. L’urne est restée à la
chapelle du Centre Magone
e n t o u r é e d ’ e n f a n t s e t
d’adultes jusqu’à 16h30, heure de
son départ pour Cotonou. Que
par l’intercession de Saint Jean
Bosco le Seigneur comble ces
enfants de ses grâces afin qu’ils
grandissent en intelligence et en
sagesse !
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 8 - Février 2012 (28)
Nouvelles de Famille
Thiès (Sénégal)
Théophile KPABA
Sdb, stagiaire
Durant tout le mois de janvier, les élèves du
centre professionnel Saint Jean Bosco de Thiès ont
découvert la vie et l’oeuvre de Don Bosco à travers
différentes préparations et manifestations. Pour
permettre une bonne préparation de cette fête,
diverses activités ont été organisées parmi lesquelles
on peut noter les tournois: de football, de
basketball, de volleyball, de lutte et de concours sur
la vie de Don Bosco. Ces différentes activités ont
permis aux élèves d’avoir une profonde et
approfondie connaissance de Don Bosco.
Cette fête tant préparée a eu lieu le vendredi
27 janvier dans une ambiance détendue, joyeuse et
sereine. Elle a commencé à 8h 42 min par la montée
des couleurs (drapeau sénégalais et italien) et la
procession avec le tableau de Don Bosco vers l’église
Marie Auxiliatrice. Notons que tous les élèves
presque étaient là au début des cérémonies. A la
messe, présidée par le Père Antonio, directeur de
l’oeuvre salésienne de Thiès, on note la présence
effective de tous les élèves chrétiens du centre. Le
prédicateur dans son homélie, nous a rappelé
l’essentiel de l’histoire de la vie de Don Bosco. Cette
histoire retrace et met en exergue les cinquante-huit
(58) questions qui ont constitués le concours génie
en herbe sur Don Bosco.
Soulignons qu’avant le jour de la fête, les
différentes finales de lutte ont commencé le 23
janvier avec la lutte ‘’poids léger’’ et se sont
poursuivies jusqu’au 25 avec la lutte ‘’poids lourd’’
sous le haut patronage de monsieur Keïta, ancien
élève du centre. Ce même 25 janvier, c’est la
finale d’un match mais cette fois-ci, un match pas
comme les autres. Il s’agit du match de football
des huit filles que compte le centre. Le 26 janvier
ont eu lieu respectivement les matches de football
et de basketball, veille de la fête.
En cette première année de la préparation
du bicentenaire de Don Bosco, l’imminente
invitation du Recteur Majeur est caractérisée par
l’invitation à la connaissance profonde de
l’histoire de notre fondateur. C’est pour donner
une bonne suite à cette invitation que le centre
Don Bosco de Thiès a organisé cette année le
concours génie en herbe sur l’histoire de Don
Bosco.
Par ailleurs, les élèves par le Père Paco au
cours des formations chrétiennes de chaque
mercredi, ont bien appris et perçu la manière dont
Jean Bosco rencontrait les jeunes pour faire d’eux
des amis, les aider à trouver un sens à leur vie,
comment les insérer dans le monde du travail.
La finale du concours sur l’histoire de Saint
Jean Bosco s’est déroulée ce 27 janvier, jour de
fête, tout juste après la messe. Huit concurrents,
tous de la mécanique se sont affrontés pour non
seulement discuter le prix du meilleur mais aussi
pour savoir qui connaît mieux l’histoire de Don
Bosco. Parmi ces concurrents finalistes, nous
pouvons soulignons la participation de quatre
élèves musulmans. En vérité et dans la vérité,
après la finale de ce concours, un des musulmans
concurrents demande s’il est possible qu’un
musulman se fasse salésien. Il a été séduit et sévit
par l’esprit salésien.
Aussi, l’après-midi de ce jour s’est-elle
démarrée avec la rétrospection des éléments forts
de l’année 2010-2011 et la présentation des
différents talents des jeunes dans la salle
polyvalente sous le regard bienveillant du bureau
LE CENTRE PROFESSIONNEL DE THIÈS
FÊTE DON BOSCO 2012
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 9 - Février 2012 (29)
des parents d’élèves, de quelques parents
d’élèves et anciens élèves. Cette rétrospection
en power-point présentée par le Frère
Théophile, a permis aux élèves de ré-découvrir
et de partager les joies de l’année académique
écoulée. Cette dans une ambiance festive que
l’élève Alioune de la première année
mécanique a poursuivi la soirée avec son
groupe folklorique ‘’Djim bé’’. Après le
passage de ce groupe, c’est la danse
traditionnelle sérère qui a pris place. A la fin
des danses et quelque moment de comédie,
c’est la remise des prix aux différents lauréats
qui a clôturé la fête de ce jour.
L’esprit salésien est un héritage à
connaître, à partager, à faire davantage
fructifier dans nos milieux qui a tant besoin de
valeurs, de témoignage pour son
épanouissement.
Don Bosco n’a-t-il pas souhaité que la
présence de ses fils dans un milieu soit comme
des maisons qui accueillent les élèves, les
préparent à la vie, les évangélisent et leur
propose des activités de détente ? A tous les
élèves, éducateurs et collaborateurs de la
mission salésienne, nous leur présentons nos
sincères et cordiales gratitudes pour la réussite
de cette fête.
Parakou (Bénin)
LYKABOMBA Blaise
Sdb, stagiaire
Ce matin à près l’imposition des cendres qui
marque le début du Carême, toute la communauté
salésienne de Marie Auxiliatrice a effectué sa sortie
mensuelle pour visiter le P. Dembélé Dieudonné.
Ainsi, le voyage de Parakou à l’hôpital de Tanguiéta
a été un peu pénible à cause de l’état de la route qui
est un peu impraticable. Il faut dire que le « frère
des frères » Fr. Xtophe BALI maîtrisant la route nous
a conduit dans le calme et la sérénité. A l’hôpital,
nous avons trouvé notre confrère le P. Dieudonné
Dembélé dans la joie et l’optimisme dans son lit
d’hôpital. Alors toute la communauté a entouré son
confrère d’affection et d’encouragement. En effet, le
P. Dieudonné espère toujours malgré sa souffrance.
Dans la causerie avec le Père, nous avons senti qu’il
n’est pas inquiet dans cet état.
Quelques frères hospitaliers de St Jean de
Dieu, en nous voyant entourer notre confrère de
soutien moral, nous ont rassurés de son rétablissement
prochain. Et nous même confiants dans le Seigneur,
nous croyons que le P. Dieudonné Dembélé
va recouvrer sa santé très bientôt. Il faut ajouter
que le P.D.D. participe toujours à l’Eucharistie avec
ferveur. Ainsi, les frères hospitaliers ont été contents
du P. Dieudonné D. de son prêche qui part toujours
d’une histoire pour renchérir l’homélie.
Enfin, cette sortie communautaire a été pour
nous une bonne découverte d’un grand hôpital où
tous les frères de Saint Jean de Dieu sont acharnés
pour les soins des milliers de malades de toute sorte.
Prions pour nos confrères malades et pour tous
ceux qui souffrent de diverses maladies.
SORTIE COMMUNAUTAIRE POUR LA VISITE
DE NOTRE CONFRERE LE P.DIEUDONNE DEMBELE
A L’HOPITAL DE TANGUIETA (BENIN)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 10 - Février 2012 (30)
MARCHE PENITENTIELLE (2EME EDITION)
POUR LES JEUNES DE
LA PAROISSE MARIE AUXILIATRICE
DE PARAKOU
Les jeunes de la Paroisse Marie Auxiliatrice
de Parakou en compagnie de tous
les salésiens ont effectué une marche dénommée
« marche pénitentielle » en vue de
la préparation de la pâque prochaine.
En effet, après le rassemblement à 7
heures précises, la bénédiction du curé, tous
les jeunes sont appelés à se mettre en petits
groupes pour la marche de la Paroisse à
Sokounon, un village situé à 4km de Parakou.
Ainsi, le thème de réflexion de cette
marche de ce dimanche deuxième du
temps de Carême est le message du Pape
sur le Carême 2012. «Faisons attention les
uns aux autres pour nous stimuler dans la
charité et les oeuvres bonnes» (He 10, 24).
D’abord, à mi-chemin de la marche,
ce message du Pape a été discuté en petits
groupes par les jeunes en fonction des questionnaires
qui leur ont été proposé par le P.
Franck, animateur du thème.
Les jeunes, dans leur compréhension
du message ont exprimé en toute sincérité
ce qu’il vive aujourd’hui à cause de la mondialisation.
Le manque d’attention à l’autre
pousse à l’individualisme, au relativisme
moral, à l’indifférence. Le message du Pape
sur le Carême, invite chacun d’exercer la
charité envers son prochain, d’éviter l’égoïsme,
de regarder les souffrances autour de
nous et d’agir.
Ensuite, à travers ce message, le Pape
nous rappelle que parmi les trois piliers du
Carême à savoir : le jeûne, la prière et le
partage ; la charité est l’élément le plus essentiel,
car la charité, vertu théologale résume
tout le Carême.
Enfin, quarante jours de marche vers
Pâque est un moment où chacun de nous
doit faire le point de ce qu’il doit changer
pour la vie bonne et les oeuvres bonnes.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 11 - Février 2012
LA VISITE D’ENSEMBLE DE LA
RÉGION AFRIQUE-MADAGASCAR
Le samedi passé, 25 février 2012, la Visite
d’Ensemble de la Région Afrique-Madagascar a
pris fin à Nairobi, Kenya. Les membres du Conseil
Général, réunis avec les Conseils des
circonscriptions salésiennes de la Région, ont
étudié ensemble l’application du CG26 et ont
fourni quelques orientations pour l’avenir.
Après la bienvenue joyeuse accordée par la
province accueillante le lundi 20 février, les
travaux de cette rencontre commencèrent le
matin du mardi 21. Pour commencer le P.
Guillermo Basañes, Conseilleur Régional pour
l’Afrique-Madagascar, donna des indications
pratiques pour les travaux, tandis que le Recteur
Majeur, le P. Pascual Chávez, parla sur la
signification et les objectives de la Visite
d’Ensemble. Une vidéo sur les présences
salésiennes dans la région fut présentée, avant la
lecture d’un rapport par le P. Jean-Claude
Ngoy, provincial de l’AFC, sur l’état de
réalisation des directives du CG26 dans la
région. Le soir, le Recteur Majeur parla sur son
expérience au Séminaire sur la Vie Consacrée,
qui a eu lieu à Rome en février 2011.
Le deuxième jour, mercredi des cendres,
le P. Basañes présenta quelques clés pour la
lecture de l’Exhortation Apostolique Post-
Synodale Africae Munus. Il y eut, par la suite, la
réflexion en groupes sur ce document papal.
L’après-midi, le P. Cereda donna une
perspective sur la situation de la formation dans
la congrégation, tout
en attirant l’attention
s u r q u e l q u e s
q u e s t i o n s
préoccupantes de la
formation dans notre
région.
Le jeudi, 23 février, Archevêque Peter J.
Kairo de Nyeri – Kenya adressa l’assemblée. Il
partagea son expérience comme membre du
Synode sur l’Afrique ; et en répondant aux
questions, il affirma que les efforts missionnaires
des salésiens en Afrique et Madagascar
correspondent en bonne mesure aux attentes du
Synode. Le soir tous les participants de la
Nouvelles de Famille
Nairobi (Kenya)
Cléophas BRAGANZA
Sdb, prêtre
Nairobi – Kenya, 27 février 2012.
(31)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 12 - Février 2012
la région. Le soir, après avoir prié le chapelet dans
quelques langues de la région, les confrères
consacrèrent toute la région à Marie – guide et
patronne de la congrégation salésienne.
Le jour final, samedi 25 février, après
l’Eucharistie le P. Klément Váçlav fit une
présentation sur l’expérience missionnaire
salésienne en Afrique et sur le progrès considérable
réalisé dès les débuts, suivi par une réflexion en
groupes sur des nouveaux projets missionnaires.
L’après-midi, le Recteur Majeur fit le discours de
conclusion, et remercia la province de l’AFE, les
organisateurs, et tous les participants. Il
encouragea les confrères à continuer le
développement du charisme salésien dans la
région en promouvant un retour à Don Bosco et
aux jeunes, et à s’engager à mettre en pratique les
propositions d’Africae Munus. A la fin de la soirée
rencontre allèrent visiter le Safari Park de
Nairobi, le centre « Bosco Boys » pour les
enfants à risque, et le théologat
salésien « Utume ».
Le vendredi, 24 février, le P. Filiberto
Rodríguez, supérieur d’ANG, présenta un
résumé sur l’état de la discipline religieuse
dans la région, suivi par des discussions en
groupes. Le Nonce Apostolique près le Kenya,
Mgr. Alain Paul Lebeaupin, qui accepta
l’invitation de partager le dîner avec les
salésiens, les appela à prêter une attention
particulière aux laïques en Afrique. L’aprèsmidi
fut dédié à l’intervention du P. Fabio
Attard qui présenta des nouvelles
propositions pour la Pastorale Juvénile et
pour l’inculturation du charisme salésien dans
(32)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 13 - Février 2012
VISITE A BOSCO BOYS, NAIROBI
(33)
En marge des
travaux du conseil
provincial AFO qui s'est
tenu à Nairobi les 26 et
27 février, le conseil
provincial de l'AFO et
de l'AFW avec le
délégué du Nigéria se
sont réunis le dimanche
26 février à 17h 00 pour
é c h an g e r sur la
p o s s ib i l i t é d' u n e
collaboration étroite et
approfondie entre les
deux provinces.
L'initiative a été
très favorablement accueillit par le conseil des
deux provinces étant donnée même la situation
géographique des deux. A la fin de cette
rencontre qui a durée une heure, une conclusion
a été dégagée: vue l'accueil favorable de cette
initiative de collaboration entre les deux
provinces, les responsables de chaque délégation
provinciale vont se rencontrer, selon leur propre
calendrier, pour programmer des points concrets
sur lesquels porteront la collaboration et les faire
parvenir aux conseils respectifs. Cette conclusion
mit fin à la rencontre autour de 18h 00.
RENCONTRE DES CONSEILS PROVINCIAUX D’AFO ET D’AFW
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 14 - Février 2012
Nouvelles de Famille
Rome (Italie)
Didier EKLOU
Sdb, prêtre
Après plusieurs concertations, histoire de
trouver une date convenable aux membres des
deux branches de la famille, la rencontre qui
ordinairement avait lieu avant les célébrations de
Noël, s’est finalement tenue le samedi 14 janvier
2012 à l’UPS. Les SDB et FMA, originaires ou en
mission dans la région Afrique, résidants à Rome,
se sont retrouvés pour des échanges sur des sujets
concernant la mission salésienne sur le continent
noir. Le P. Gullermo Basañes, Régional Afrique
des SDB, était présent. Par contre, la Sr Marie-
Dominique Mwema Mukato, Conseillère
Visitatrice des FMA, qui était en visite hors de
Rome, s’était excusée.
Dans sa communication, Don Basañes,
a présenté trois visites de grande portée qui
touchent particulièrement l’Afrique salésienne
en cette période.
Tout d’abord, il y a eu la visite du pape
Benoît XVI au Bénin du 18 au 20 novembre
2011 à l’occasion de la remise de l’exhortation
Africae Munus suite au deuxième synode des
évêques pour l’Afrique tenu en octobre 2009
à Rome. L’implication de la Famille Salésienne
de Cotonou pour la réussite de cette visite a
été mise en exergue.
Ensuite, il y a la visite de l’urne de Don
Bosco, avec les reliques d’une partie du bras
droit, dans toutes les circonscriptions salésiennes
africaines. Malgré le scepticisme initial, surtout
des confrères, à propos de cette « folle idée » du
Recteur Majeur, l’accueil chaleureux réservé par
les jeunes, les fidèles, les chrétiens et tout le
peuple de Dieu dépasse toutes les prévisions.
L’AFO accueille Don Bosco du 1er au 15 février
2012. Le Régional soulignait aussi que souvent,
les plus lents à croire sont les confrères « hommes
de peu de foi ».
Enfin, il y aura la visite d’ensemble de
la Région Afrique à Nairobi du 21 au 25
février 2012. Ce sera un moment à la fois
LA RENCONTRE ANNUELLE
DE LA FAMILLE SALÉSIENNE
AFRICAINE Á ROME
(34)
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 15 - Février 2012 (35)
Le Mercredi 22 février, nous avons dit nos
derniers adieux à Pepe Jimenez (Papa de Manolo
Jimenez) dont le décès survenu le mardi 21, suite à
une hémorragie cérébrale.
Pendant la célébration et malgré l’émotion,
le Père Manolo à souligner dans son homélie trois
valeur de son père qui l’on marqué :
· sa délicatesse dans la générosité,
· la fermeté a la suite du Crist,
· son enthousiasme vocationnel.
Il fut, avec sa défunt femme (Carlotta)
promoteurs du groupe « Hogar Don
Bosco » (Pastorale des familles) à Séville, et un
grand maître des Salésiens Coopérateurs.
Malgré ses 86 ans Pepe continuait avec
ardeur son engagement dans ces deux champs
pastoraux. Bon exemple d’enthousiasme et de
générosité pastoral. Ayant partagé avec fidélité la
mission du Christ, nous croyons qu’il partage sa
gloire. Merci Pépé !
- Eric Arnaud Assoumou, Sdb
rétrospectif sur la marche du continent après le
CG26 et un moment prospectif en préparation
au prochain Chapitre Général. Selon les
indiscrétions, il y aura deux nouvelles provinces
salésiennes en Afrique.
Dans les débats, l’application de
l’exhortation Africae Munus, la croissance
structurelle de la Congrégation en Afrique,
l’inculturation du charisme salésien, thème de la
lettre de Don Pascual Chavez, ACG 411, et la
promotion de la sainteté dans les oeuvres
salésiennes ont été soulignées.
Pour rappel, le P. Alphonse Owoudou
qui a été au four et au moulin dans
l’organisation de cette rencontre est parti
quelques instants avant sa clôture pour se
rendre à l’aéroport en direction de son
Cameroun natal où il devait participer aux
funérailles de sa maman, Mme Thérèse. Nos
prières l’accompagnent.
Le rendez-vous est pris pour la prochaine
rencontre à la fin de 2012.
‘’ ADIEU PEPE ’’
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 16 - Février 2012 (36)
Bamako, le 22 mars 2012.
Salut chers confrères et membres de la Famille Salésienne.
Vous suivez certainement depuis hier les informations sur la situation socio-politique actuelle du
Mali. Depuis hier, une mutinerie de soldats a abouti ce matin à un coup d'Etat militaire. Tout a
commencé dans l'important camp militaire de Kati, ville située à 15 km de la capitale Bamako. Les
militaires réclament des armes et des munitions adéquates pour en découdre avec les rebelles touaregs
du Nord-Mali. Les négociations engagées par le ministre de la défense ont échoué et la mutinerie s'est
étendue à Bamako où les mutins ont pris possession de la Radio-TV située à quelques centaines de
mètres de notre communauté. Les voies d'accès du palais présidentiel ont été barricadées et il y a eu des
échanges de tirs entre les mutins et la garde présidentielle; le chef de l'Etat, Amadou Toumani Touré
(ATT) a disparu; on ne sait pas là où il se trouve. Ce matin, à 05h, les mutins ont annoncé la dissolution
du gouvernement, de l'Assemblée Nationale et des institutions de la République, de même que la
suspension de la Constitution malienne, dénonçant la mollesse et l'incompétence notoire de M. ATT et
de son gouvernement dans la gestion de la rébellion touareg du Nord-Mali, ainsi que l'incertitude que ce
gouvernement fait planer sur la tenue des élections présidentielles qui devraient avoir lieu dans un mois,
les deux mandats non renouvelables d'ATT étant arrivés à terme. Un couvre-feu est décrété par les
putschistes ce jeudi 22 mars de 06h du matin jusqu'à nouvel ordre.
L'ambiance de la ville est assez calme, même si toute la nuit on a entendu des coups de feu
d'armes lourdes. Tous les confrères sont en communauté; les quelques élèves qui sont venus ce matin à
l'école ont été renvoyés à la maison; nous avons donné des consignes aux élèves de l'internat.
Pour un petit retour sur les faits: le Mali est confronté depuis plusieurs années à une rébellion
touareg à visée indépendantiste au Nord. Cette rébellion, qui s'était déjà pratiquement éteinte, a été
réactivée depuis plusieurs mois avec le retour au Mali de combattants lourdement armés qui avaient
lutté aux côtés de Kadhafi en Libye. Certains reprochent au Chef de l'Etat de les avoir laissé rentrer au
Mali avec les armes et pire encore de leur avoir donné beaucoup d'argent pour les apaiser. Le
mécontentement des militaires et de leurs familles a commencé lorsque les rebelles ont montré des
images atroces de militaires maliens tués à bout portant, éventrés vifs ou égorgés. Déjà le 02 février
passé (le lendemain de l'arrivée de l'Urne de Don Bosco à Bamako), la colère des femmes et des enfants
des militaires du camp de Kati s'était manifestée par une sortie dans les rues qui a paralysé Kati et une
bonne partie de Bamako, bloquant au Centre Père Michel les jeunes de Kati qui étaient venus au
Pèlerinage autour des Reliques de Don Bosco. On accuse le président de complaisance envers les
rebelles, mais surtout de ne pas fournir aux soldats qui combattent au Nord les moyens militaires
adéquats pour venir à bout de la rébellion. Les rebelles, auxquels se seraient mêlés des combattants
d'Al-Quaïda et de gros cartels de la drogue, auraient des équipements bien modernisés et nettement
supérieurs à ceux de l'armée républicaine. Du côté présidentiel on estimait qu'il fallait résoudre de façon
pacifique cette crise. Par ce coup de force, les militaires putschistes entendent mettre fin à la rébellion du
nord, consolider l'unité nationale du Mali, et, une fois ces objectifs atteints, remettre le pouvoir à un
président démocratiquement élu.
Sur le plan pastoral, cette situation laisse planer beaucoup de doutes sur la tenue de la
traditionnelle Marche de Carême que les jeunes de toutes les paroisses de Bamako et Kati effectuent de
Bamako à Kati. Cette marche, qui prend son départ de notre Paroisse, est prévue pour ce week-end, 24
et 25 mars. Hier soir, j'allais précisément à la cathédrale pour la dernière réunion préparatoire de cette
marche lorsque j'ai dû rebrousser chemin, puisque la Radio-TV tenue par les mutins, se trouve juste sur la
route menant à la Cathédrale.
Actuellement nous continuons à entendre les coups de feu tirés en l'air par les soldats; mais
l'ambiance de la ville est calme; les putschistes se veulent rassurants pour la population.
Dans l'état actuel des choses, il n'y a pas d'inquiétude majeure. Nos confrères de Sikasso et
de Touba vont bien, de même que les Soeurs Salésiennes. Nous remercions les confrères qui
nous ont appelés pour nous manifester leur proximité.
Nous continuons à porter le Mali dans nos prières, en ce moment critique de son
histoire.
Très cordialement,
Flash
Matthieu HOUNNAKE, Sdb
De nos confrères à Bamako, Mali
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 17 - Février 2012
Flash
Isidore MINOUGOU,
Sdb, stagiaire
LIBYE: ADOPTION D’UN PLAN D’ACTION POUR UNE MEILLEURE
SÉCURISATION DE LA ZONE SAHÉLO-SAHARIENNE
Après deux jours de discussions à Tripoli, les
représentants et experts de dix pays de la zone sahélosaharienne
ont arrêté un « plan d'action » pour
renforcer leur coopération dans la sécurisation des
frontières. Cela est devenu une urgence depuis le conflit
libyen qui a accéléré la prolifération d'armes et facilité
les trafics en tous genres. Pour le moment, ce sont
seulement des recommandations qui ont été émises
avant l'étude de leur application lors d'une prochaine
réunion prévue d'ici la fin de l'année au Maroc.
CICR: LE « COLORANT CARAMEL » DU COCA-COLA SUSPECTÉ
D'ÊTRE CANCÉRIGÈNE
Le composant de la couleur caramel
est artificiel et suspecté d'être
cancérigène.
Cola va changer sa recette secrète. En
cause : un colorant artificiel contenu dans le soda, mais
aussi dans d'autres produits alimentaires ; une
association américaine de défense des consommateurs
soupçonne un de ses composés, le M.E.I., d’être
cancérigène. L’Etat de Californie a d’ailleurs baissé les
doses maximales conseillées, bien en deçà des limites
fédérales et européennes ; et il impose aux firmes qui le
dépassent, comme Coca-Cola, d’apposer un
avertissement sur ses produits. Une publicité dont la
firme aurait bien voulu se passer, même si elle récuse
tout risque pour la santé.
(37)
CONGO : SITUATION SANITAIRE ET HUMANITAIRE
DIFFICILE DANS LA ZONE TOUCHÉE PAR LA
CATASTROPHE À BRAZZAVILLE
Brazzaville gère
l’aprèscatastrophe
ce
lundi 12 mars
2012, au
lendemain des
obsèques des
nombreuses
victimes de l'explosion qui a ravagé le 4
mars un dépôt de munitions de la capitale.
Si la ville a repris son rythme habituel,
treize mille sinistrés sont en centres
d’accueil et l’accès à l’eau de bonne
qualité reste difficile. Les autorités doivent
à présent gérer les dossiers
d’indemnisations.
MALI : UNE ÉQUIPE DU CICR AU NORD DU MALI
POUR ÉVALUER LA SITUATION À TESSALIT
Au Mali, depuis le
dimanche 11 mars
au matin, les
rebelles touaregs
occupent le camp
militaire de
Tessalit, du nom
de cette localité située près de la frontière
algérienne. Le Mouvement national de
libération de l'Azawad (MNLA) affirme qu'il
y a eu des victimes et dit avoir fait plusieurs
prisonniers lors de la prise de ce camp.
L'armée malienne parle, elle, de retrait
stratégique et assure qu'il n'y a pas eu de
combat. Deux versions contradictoires, mais
ce qui est sûr c'est que les militaires ont
quitté le camp après avoir été encerclés
pendant plusieurs semaines. Ce lundi soir,
une équipe du Comité international de la
Croix-Rouge vient d'arriver sur place pour
une évaluation.
NIGERIA : NOUVEAUX ATTENTATS CONTRE LES CHRÉTIENS
A Jos, au Nigéria, une église catholique a été
frappée par un attentat
suicide. L'attaque à la voiture
piégée a été menée, dimanche
soir, en pleine messe. Dix
personnes, au moins, ont été
tuées. L'attentat n'a pas encore
été revendiqué mais les regards se tournent vers la secte
islamiste Boko Haram.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 18 - Février 2012
Agenda Mars 2012
Christophe AMOUSSOUVI,
Sdb, stagiaire
(38)
FÊTES DU MOIS
12 St. Louis Orione
19 St. Joseph,
époux de la Vierge Marie
26 Annonciation du Seigneur
EPHÉMÉRIDES SALÉSIENNES
1er mars 1869 : Décret d’approbation de
la société salésienne.
5 mars 1950 : Béatification de Dominique
Savio, élève de Don Bosco.
9 mars 1857 : Mort de Dominique Savio.
9 mars 1858 : Première audience de Don
Bosco chez le pape Pie IX à Rome.
11 mars 2001 : A la Place Saint Pierre à
Rome, le Pape Jean-Paul II inscrit au
livre des Bienheureux 233 Martyrs
d’Espagne, dont 32 membres de notre
Famille Salésienne, relevant des
provinces de Barcelone et de Valence
(29 SDB, dont 7 coadjuteurs, 6 clercs,
16 prêtres et un collaborateur laïc).
20 mars 1996 : A Rome, le 24ème Chapitre
Général, sur le thème : « Salésiens et
Laïcs : communion et partage de
l’esprit et de la mission de Don Bosco »,
élit Don Juan Edmundo Vecchi comme
8ème successeur de Don Bosco.
25 mars 1855 : Naissance de la Société
Salésienne: l’abbé Michel Rua émet les
voeux privés en présence de Don Bosco.
31 mars 1852 : Don Bosco est
officiellement reconnu par son
évêque comme directeur des trois
Oratoires de Turin.
BON ANNIVERSAIRE !!!
1 IDOHOU Larios-Aubin
6 ZIGUI Ferdinand
7 VALDIVIEZO Juan Carlos
11 NAGALO Jacques
13 NGATE Vincent
17 ZAKPÉ Norbert
20 MARTINEZ Roberto
24 AGBANGBA Sylvain
27 OLIVERAS Lluis Maria
CONDOLÉANCES AUX CONFRÈRES
CAMINO Lucas (PMA, Lomé): décès du grand frère Alphonse
le 11 mars à Las Palmas
JIMENEZ Manolo (provincial de l’ATE): décès du papa Pepe Jimenez
le 21 février 2012 à Seville
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 19 - Février 2012
Ressources
Enrique FRANCO, Sdb, prêtre
Un Film
SYNOPSIS
Philippe, riche tétraplégique, fait passer un entretien
d’embauche pour recruter un auxiliaire de vie. Driss, qui figure
parmi les candidats mais ne se fait aucune illusion sur ses chances de
décrocher le poste, réclame simplement une signature qui lui
permettrait d'attester de sa recherche d'emploi pour toucher les
Assedic. Il est invité à revenir le lendemain matin pour chercher son
attestation pour les Assedic.
Le lendemain, Driss revient à l'hôtel particulier de Philippe
pour chercher sa signature et apprend à sa grande surprise qu'il est
pris à l'essai. Driss accompagne Philippe dans tous les instants de sa
vie quotidienne, découvrant avec étonnement son mode de vie, et
avec perplexité ses habitudes de collectionneur d'art moderne. Un
parent de Philippe lui met en garde sur les antécédents judiciaires
de son employé qui a fait six mois de prison. Philippe ne se laisse
pas impressionner.
Au fil du temps, Driss et Philippe deviennent plus proches. Le
comportement de Driss est tout d'abord fantaisiste mais l'aidesoignant
improvisé prend progressivement au sérieux ses tâches.
Philippe est incité par Driss à mettre un peu d'ordre dans sa vie
privée, en recadrant notamment sa fille Élisa, qui se conduit comme
une enfant gâtée.
De son côté, si Driss est initialement surpris par les goûts de
Philippe en matière d'art moderne et d'opéra, il fait ensuite preuve
d'ouverture culturelle. Il prend au sérieux la tâche d’encadrer Élisa.
Après avoir laissé son boulout auprès de Philippe pour
Titre : INTOUCHABLES
(39)
résoudre des problèmes
familiaux, Driss est de
nouveau rappelé pour
reprendre son emploi.
Le film continue en
montrant des scènes qui font
preuve de la proximité et de
l’entente entre les deux
hommes qui se méfiaient
mutuellement au début.
EVALUATION EDUCATIVE ET
PASTORALE
Le film offre de
l’importance à une certaine
exploration du désir présent
dans chaque être humain
d'aimer et d'être aimé, tels que
la famille, l'amitié ou les
relations de partenaire. Mais
surtout, il développe les effets
positifs de l'affection sincère,
comme un facteur qui aide à
surmonter la paralysie interne,
qui souvent nous empêche de
se connecter pleinement avec
ceux qui comptent pour nous
dans la réalité.
La relation qui est
établie entre les deux
protagonistes, d'âges, ethnie,
origine et cultures différentes
est un exemple d'amitié sans
complexe.
Leur histoire de Philippe
et de Driss démontre comment
un coeur courageux et un esprit
éveillé dépasse les barrières de
l'immobilité corporelle, mais
aussi donne témoignage de
l'importance fondamentale de
la bonne compagnie et d’une
amitié sincère, sans complexes
qui invente toujours le désir
de vivre.
Réalisé par : Eric Toledano, Olivier Nakache
Avec : François Cluzet, Omar Sy
Sortie : 2 novembre 2011
Durée : 113 minutes
Musique : Ludovico Einaudi
Genre : Comédie dramatique,
thématique sur un fait réel, préjugés, amitié,
cultures différentes, société, désir, complementarité.
Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale « Notre Dame de la Paix » (A.F.O.)
@fo.net (sdbafonet@gmail.com) - 20 - Février 2012
Mot du Soir
Enrique FRANCO, Sdb, prêtre
(40)
DONNER AVEC UNE VRAIE GÉNÉROSITÉ
Vous donnez, mais bien peu quand
vous donnez de vos possessions.
C'est lorsque vous donnez de vousmême
que vous donnez véritablement.
Il y a ceux qui donnent peu de
l'abondance qu'ils possèdent - et ils le
donnent pour susciter la gratitude et leur
désir secret corrompt leurs dons.
Et il y a ceux qui possèdent peu et
qui le donnent en entier.
Ceux-là ont foi en la vie et en la
générosité de la vie, et leur coffre ne se
vide jamais.
Il y a ceux qui donnent avec joie, et
cette joie est leur récompense.
Et il y a ceux qui donnent dans la
douleur, et cette douleur est leur
baptême.
Et il y a ceux qui donnent et qui
n'en éprouvent point de douleur, ni ne
recherchent la joie, ni ne donnent en
ayant conscience de leur vertu.
Ils donnent comme, là bas, le myrte
exhale son parfum dans l'espace de la
vallée.
Par les mains de ceux-là Dieu parle,
et du fond de leurs yeux Il sourit à la
terre.
Il est bon de donner lorsqu'on vous
le demande, mais il est mieux de donner
quand on vous le demande point, par
compréhension ;
Et pour celui dont les mains sont
ouvertes, la quête de celui qui recevra
est un bonheur plus grand que le don lui
-même.
Tout ce que vous possédez, un jour
sera donné ;
Donnez donc maintenant, afin que
la saison du don soit la vôtre et non
celle de vos héritiers.
Vous dites souvent : "Je donnerai,
mais seulement à ceux qui le méritent".
Les arbres de vos vergers ne parlent
pas ainsi, ni les troupeaux dans vos
pâturages.
Ils donnent de sorte qu'ils puissent
vivre, car pour eux, retenir est périr.
Car en vérité c'est la vie qui donne à
la vie - tandis que vous, qui imaginez
pouvoir donner, n'êtes rien d'autre
qu'un témoin.
(KAHLIL Gibran)
Province Salésienne Afrique Occidentale (AFO)
10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.)
< salesiensafo@gmail.com >
Pour nous contacter: sdbafonet@gmail.com
Directeur de publication : Faustino GARCÍA
Administrateur : Hernán CORDERO
Rédacteur en chef : Cléophas BRAGANZA
Montage: Mr Paulin AKLADJE
Équipe de Rédaction :
Ferdinand ZIGUI
Enrique FRANCO
Isidore MINOUGOU