Rada Zasoby

Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «Notre Dame de la Paix» Afonet 2014-07

-1-   -2-   -3-   -4-   -5-   -6-   -7-   -8-   -9-   -10-   -11-   -12-   -13-   -14-   -15-   -16-   -17-   -18-   -19-   -20-   -21-  

1 - 2-



Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 1 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)

10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.) - < salesiensafo@gmail.com >
PEÑA José Javier
Salutation
C hers Confrères, Chers lecteurs
d’AFONET,
Le mois de juin est traditionnellement
considéré comme le mois du Sacré-
Cœur. Pour plusieurs Communautés, Centres et
Secteurs, ce mois aura marqué aussi la fin des activités
scolaires et pastorales.
Tout le monde n’a pas eu le temps de nous
envoyer les nouvelles de ces activités. Elles pourront
être publiées le mois prochain.
Les Professions Perpétuelles et les Ordinations
de nos Confrères ont déjà commencé.
Nous les félicitons et nous les accompagnons
de nos prières.
(111)


Salutation …….……………...1
La voix Provinciale ………….2
Nouvelles de Famille…….….3
Flash…….……………..…….. 17
Agenda…….………………..…. 18
Ressources….………………..…..... 19
Mot du Soir…….………...…. 20
Pub ………………….….………. 21 Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 2 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
La Voix du Provincial
Faustino GARCÍA
N ous sommes dans le mois de juin. Un mois marqué par la
fête du Sacré-Cœur.
Cette image du Sacré-Cœur, nous montrant l’amour de Dieu
par le cœur de Jésus bien visible à nos yeux – frappant même - me rappelle ce
que nous sommes appelés à être aux yeux de l’Eglise et des jeunes, spécialement
les plus pauvres : « signes et porteurs de l’amour de Dieu » (art 2).
L’article 15, nous parlant du trait très caractéristique de « l’amorevolezza
salésienne », porte notre regard et notre pensée vers ce Jésus tout amour : « le
salésien est ouvert et cordial, prêt à faire le premier pas vers eux [les jeunes] et à
les accueillir toujours avec bonté, respect et patience ».
Je ne cite que deux articles, mais nos constitutions sont pleines
d’articles et de phrases qui nous montrent le chemin à suivre, les attitudes à
prendre et les valeurs à intérioriser afin d’arriver à une identification fidèle
avec le Christ Bon Pasteur : la figure du Bon Pasteur qui se donne
entièrement avec douceur, acceptant le sacrifice et la souffrance que cette
donation exige quand elle est faite par amour.
La liturgie de la fête du Sacré-Cœur nous propose comme première
lecture l’image du Bon Pasteur (Ez 34,11-16), qui est image de ce que nous
devons devenir auprès des jeunes. J’ose faire une petite adaptation
salésienne de certains paragraphes de cette lecture, où je mets chacun de
nous comme sujet et les jeunes auxquels nous sommes envoyés, comme les
« brebis ». Que ce soit une occasion d’encouragement pour nous conformer
davantage à l’image de Celui qui a donné tout son amour pour nous :
« J’irai
moi
-même à la recherche de mes jeunes, et je veillerai sur eux.
Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles
sont dispersées,
ainsi je veillerai sur mes jeunes,
et j’irai les délivrer dans tous les endroits où ils ont été dispersés un
jour de brouillard et d’obscurité…
Je les ferai paître dans un bon pâturage…
le jeune perdu, je le chercherai,
l’égaré, je le ramènerai.
Celui qui est blessé, je le soignerai.
Celui qui est faible, je lui rendrai des forces ».
Nombreuses sont les questions qui me viennent en tête, et des mots
clés surgissent en moi à partir de ce texte. Je nous invite à faire une
relecture à la lumière du CG27, dans la réflexion sur le troisième pôle
(serviteurs des jeunes). Aujourd’hui encore – peut-être de manière plus
évidente que dans un autre temps – cette lecture s’actualise dans nos
milieux et demande de nous une réponse plus visible et courageuse.
Bonne fête du Sacré-C
œ
ur…
Fraternellement
Faus
UNE FÊTE TRÈS SALÉSIENNE…
(112) Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 3 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com) (113)
JOURNÉE DE L'ENFANT AFRICAIN
Abidjan (C.I.)
Nouvelles de Famille
P. Raphaël COULIBALY
Sdb, prêtre
ils ? Plusieurs milliers. Sur les banderoles qu’ils
déploient, on peut lire leur opposition à
l’afrikaans.
Ce matin, ils comptent marcher dans tout
Soweto, avant de se retrouver au stade
d’Orlando. Mais, la police n’est pas disposée à les
laisser faire. Armée jusqu’aux dents, elle a déjà
investi les rues. Et donne aux manifestants l’ordre
de se disperser. Refus. Dans un premier temps, les
policiers lâchent les chiens sur la foule. Ensuite,
pour amplifier la panique, ils lancent des
grenades lacrymogènes, avant de tirer à balles
réelles. Le bilan fut lourd et le sang a coulé. Du
sang noir des noirs qui ont voulu dire non et
venant des gamins dont l’avenir était bien en jeu.
Ce fut un sacrifice humain. À l’heure du bilan, il
sera question de 575 morts. Un chiffre, de toute
évidence, en deçà de la réalité.
Les événements de ce 16 juin 1976, déclaré
aujourd’hui, Journée de l’Enfant Africain (JEA) ,
constitue une occasion pour les parties prenantes
sur les droits de l’enfant, y compris les
gouvernements, les organisations non
gouvernementales et les entités internationales, à
réfléchir sur les questions touchant les enfants
dans la région. La JEA est un moment opportun
pour faire le point sur les progrès accomplis et les
défis existants pour assurer la pleine réalisation
des droits des enfants en Afrique.

THEME 2014
Cette année, le thème retenu pour
commémorer la Journée est : « Une éducation de
qualité, gratuite, obligatoire et adaptée pour tous
les enfants en Afrique »
L’accent mis sur le droit à l’éducation pour
les enfants en Afrique est opportun pour un
certain nombre de raisons. Pour commencer, la
Charte Africaine des Droits et du Bien-être de
l’Enfant reconnaît un droit à l’éducation pour
tous les enfants, et appelle les États parties
prenantes à assurer le respect de ce droit. De
même, l’éducation est fondamentalement liée à
la qualité et à l’ampleur du développement de
l’Afrique et est donc une composante clé du
programme de développement de l’Afrique. En
outre, l’éducation se situe au premier plan
concernant le rôle de l’Afrique dans l’avenir du
monde et pour sa compétitivité dans un monde
de plus en plus globalisé. Par ailleurs, l’éducation
est un outil d’autonomisation. Elle permettrait
aux enfants africains de réaliser leur potentiel
maximum et de renforcer leur capacité de
bénéficier d’autres droits favorisant leur bien-
HISTORIQUE
16 juin 1976 : Le jour où du sang noir
a coulé à Soweto. Une journée pleine de
sens car, rappelant la journée du mercredi
16 juin à 8 heures du matin, où plus de 500
jeunes écoliers ont donné leur sang, en
échange de liberté des noirs en Afrique du
Sud, notamment, à Sowéto. Comme prévu,
trois jours plutôt, des milliers d’élèves de
Soweto, grande banlieue située à quelques
kilomètres au sud de Johannesburg, se
rassemblent devant l’école Morris Isaacson.
À l’appel de leur leader, Tsietsi Mashinini, ils
veulent, en cette période d’examens,
manifester contre la décision du
gouvernement d’imposer l’afrikaans, la
langue des Boers qui ont instauré l’apartheid
depuis 1949, pour l’enseignement de
certaines matières (la géographie, les
mathématiques, l’histoire). Pour les jeunes
Noirs de Soweto, il n’est pas question
d’accepter cette mesure discriminatoire.
Depuis trois semaines, des élèves du lycée
technique de Phefeni observent déjà une
grève. Devant l’école Morris Isaacson, la
foule des manifestants enfle. Combien sont-Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 4 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
être. Pourtant, malgré cette reconnaissance de
l’importance de l’éducation et l’investissement
considérable dans l’éducation par les États
africains et les partenaires, bon nombre d’enfants
demeurent dans l’impossibilité d’accéder à une
éducation adaptée, de qualité, gratuite et
obligatoire de manière significative.
Il est donc nécessaire de stimuler le débat
sur les succès réalisés à ce jour et les défis qui se
dressent sur la voie de la réalisation du droit à
l’éducation pour les enfants en Afrique.

ACTIVITE DU FOYER DON BOSCO
Pour commémorer cette journée, le Foyer
Don Bosco s’est rendu au Foyer Akwaba
d’Abobo avec d’autres institutions : DDE CI
(Dignité et Droit des Enfants de Côte d'Ivoire),
Foyer Marie Dominique, Village SOS d’Abobo.
Comme activité, les enfants ont eu droit à un
cross populaire, la visite des stands des différentes
structures de protection des enfants, une
kermesse, des prestations et sketchs sur le thème
de la journée.
(114) Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 5 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com) (115)
Après la fête de l’Ascension, l’Eglise
universelle a continué à vivre au rythme de la
grande fête. C’est sur ce rythme aussi que se sont
déroulées les célébrations de fin d’année
catéchétique à la paroisse Bienheureuse Anne –
Marie Javouhey de Nongo Conakry.
Le dimanche de la pentecôte a été celui
de l’entrée en catéchuménat de 28 enfants,
jeunes et adultes. La messe de ce dimanche a été
présidée par le père Xec qui a exhorté
l’assemblée et surtout les catéchumènes à se
laisser mouvoir par l’Esprit Saint, à être motivé
pour le Christ avant de faire la prière
d’exorcisme sur eux et leur imposer la croix.
Le dimanche 15 juin, fête de la Sainte
Trinité a été aussi celle de la célébration des
confirmations chez nous. Ils étaient au nombre
Bernard GABA-DOVI
Sdb, prêtre
Conakry (GUINÉE)
Nouvelles de Famille
CÉLÉBRATIONS ET CLÔTURE
DE L’ANNÉE CATÉCHÉTIQUE À NONGO
de 54 jeunes et adultes des paroisses Saint
Charles Lwanga de Sonfonia, Saint Jacques de
Lambanyi et Bienheureuse Anne-Marie Javouhey
de Nongo. La messe a été présidée par le Nonce
apostolique en Guinée et au Mali, son Excellence
Monseigneur Santo GANGEMI.
La célébration des baptêmes et de
premières communions le dimanche 22 juin, fête
du corps et sang du Christ est venue clôturer les
célébrations de cette année catéchétique 2013 –
2014. Ils étaient 21 catéchumènes enfants à
choisir le Christ ce jour comme le maître de leur
vie. A eux, se sont ajoutés 4 bébés qui ont aussi
reçu le baptême. C’est une modeste récolte à la
fin d’une année catéchétique mais important
dans un milieu où la formation des fidèles et leur
persévérance restent un grand défi. Merci aux
catéchistes et à tous ceux qui se donnent à fond
pour la propagation de la foi chrétienne dans un
milieu hostile. Que Dieu soutienne leur fidélité. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 6 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
Après la fête de Marie Auxiliatrice qui a
mobilisé toutes les couches et tous les secteurs
de l’œuvre de Kandi, nous sommes rentrés dans
la course vers une fin d’année pastorale
marquée par des révisions, évaluations et fêtes
de clôture de l’année.
Tout a commencé par la célébration
grandiose des Baptême et Première
Communion le dimanche 1 er juin, suivie de la
clôture de l’année pastorale sur le plan
diocésain à Malanville le samedi 7 juin. Le
dimanche suivant, 8 juin, en la solennité de la
Pentecôte, l’évêque a présidé la célébration de
la confirmation. La coordination des jeunes a
saisi l’occasion du lundi de Pentecôte pour
effectuer une sortie d’évaluation à Malanville.
Malgré l’absence de quelques membres, ce fut
un moment très fraternel. Les jeunes ont
exprimé leur satisfaction, partagé les moments
de doute et d’épreuve qui ont jalonné l’année
pastorale et ont rendu grâce à Dieu pour
l’expérience faite. Ils n’ont pas oublié de
remercier la communauté salésienne pour la
confiance déposée en eux car, compte tenu de
leur âge et niveau scolaire, beaucoup les
croyaient incapables de mener à bien cette
responsabilité.
Le samedi 14 fut réservé à la révision du
PEPS de la pastorale des jeunes, cette fois ci
avec l’équipe des animateurs. Il s’agit d’un
groupe de jeunes qui collaborent régulièrement
dans la préparation, l’exécution et la révision
des différentes activités de la coordination des
jeunes. C’est autour de la Table Sainte, dans le
cadre d’une Eucharistie que c’est réalisée cette
révision. Un repas fraternel suivi d’une
réjouissance ont permis de nous séparer avec
l’espoir de nous retrouver l’an prochain pour
mieux faire. Cependant nous n’avons pas
Elie ASSOGBA
Sdb, prêtre
Kandi (Bénin)
Nouvelles de Famille
UNE FIN D’ANNEE PASTORALE
MOUVEMENTEE
oublié notre dernier rendez-vous avec les
enfants le dimanche 15 pour la fête de clôture
de l’année au cours de laquelle les enfants qui
ont reçu différents sacrements furent à
l’honneur.
Les membres de la coordination des
jeunes qui ne partent pas en vacances se
soucient déjà de l’organisation des activités de
vacances et se rendent disponibles en attendant
les précisions selon la nouvelle configuration
de la communauté et les confrères qui seront
présents pendant ces grandes vacances.
VACANCES
A L’ECOLE ALTERNATIVE
Le vendredi 13 juin, les enseignants de
l’école alternative ainsi que tous ceux qui
interviennent dans ce système informel ont
partagé avec les élèves une journée festive.
Cette journée marquait la fin de l’année
scolaire 2013-2014. Bien qu’elle soit festive,
cette journée a aussi permis aux responsables
de l’école alternative de faire la sensibilisation.
(116) Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 7 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
LA CONFIRMATION EN IMAGES
En effet, tout a commencé à 8h 30 avec
le mot de bienvenue du directeur du Foyer suivi
du mot du jour du directeur de la communauté.
C’est après cela que nous sommes passés à une
première sensibilisation à l’endroit des
apprenants car ce sont en majorité des jeunes
filles et adolescentes des villages voisins qui sont
en ville pour l’apprentissage d’un métier. Leur
séjour au village pendant les grandes vacances
comporte des risques dans la mesure où les
problèmes de mariage forcé, de viol et autres
sont réguliers. De plus, bon nombre d’entre
elles se livrent facilement aux jeunes garçons
hypothéquant ainsi leur éducation scolaire, gage
de leur épanouissement. C’est en vue de
prévenir de tels cas qu’en collaboration avec le
CPS nous avons sensibilisé les élèves à passer de
saines vacances.
Les parents, patrons et tuteurs ainsi que
quelques autorités locales ont été invités pour
10 h afin de suivre les prestations préparées par
les apprenants et de partager avec eux un petit
repas. Profitant donc de leur présence, nous
avons tenu à les sensibiliser aussi sur le rôle de
l’école alternative et son apport au bien-être et
à l’épanouissement des enfants. Aussi avons-
nous insisté sur la nécessité d’une meilleure
collaboration.
(117) Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 8 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
RENCONTRE DES ANNIMATEURS EN IMAGES
(118) Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 9 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
Samuel AGBEGNINOU
Sdb, stagiaire
Kara (Togo)
Nouvelles de Famille
FIN DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 2014
La fin de l’année académique au
collège comme au Centre Don Bosco a été
marqué par la composition du troisième
trimestre. Commencés le 9 juin, les examens
ont pris fin le 20 juin. En effet, les apprenants
du centre Don Bosco, niveau CFA avaient
ouvert les séries des compositions dans la
semaine du 9 juin en théorie et en pratique
suivis du groupe du CAP. Par contre, les
élèves du collège, de la 6 e en 2 nde l’avaient
entamée du 16 au 20 juin sauf ceux de la 3 e
qui avaient passé l’examen du BEPC. C’était
dans une ambiance de concentration totale
que se sont déroulés ces examens.
Encore 100% au BEPC
Le collège Don Bosco continue de sur-
prendre les établissements scolaires de la Kara. La
seconde promotion des élèves de la 3 e ont réussi
aisément à l’examen du BEPC, Session des 3, 4 ,5
et 6 juin 2014. Sur les 35 candidats présentés, 34
ont composé puisqu’à trois semaines de l’exa-
men, un des candidats avait fait un accident et
avait cassé son fémur qui a nécessité une opéra-
tion chirurgicale l’empêchant ainsi à se présenter
à la session normale.
3 candidats ont eu la mention Très Bien,
14 candidats mention Bien, 15 candidats mention
Assez-Bien et 2 candidats mention passable.
Nos remerciements vont à l’endroit de
tous les acteurs engagés dans la réussite de ces
enfants. C’est le fruit des années de travail fait
dans le sérieux et la rigueur et la participation
active de tous.
Semaine Culturelle au collège
Ne voulant pas casser le rythme scolaire
avec les activités culturelles organisées générale-
ment dans les établissements scolaires .
À l’approche des congés de Pâques, la
commission pastorale du collège Don Bosco a
préféré placé cet évènement à la fin des com-
positions. C’est ainsi que du 23 au 26 juin a
eu lieu la semaine culturelle du collège. C’était
en même temps la semaine dite des correc-
tions. Elle est marquée par de diverses activi-
tés telles que les interclasses, le match des filles
du collège et lycée, le Génie en Herbes, le
match de basket qui a opposé le collège au
lycée. L’apothéose a lieu le 26 juin avec l’élec-
tion de la ‘’fille africaine’’ du collège qui a mis
en compétition 12 filles (soit 2 par classe) por-
tant sur ‘’comment nouer un pagne’’ dans le
but de valoriser la culture.
(119) Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 10 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com) (120)
Lomé-PMA (TOGO)
Nouvelles de Famille
Les stagiaires et les salésiens prêtres
de 0 à 5 ans de sacerdoce se sont retrouvés
pour leur session annuelle. Pour cette
année, la session a eu lieu du 25 au 29 juin
2014 au noviciat salésien sis à Gbodjomé
(village situé à 22 km de Lomé). Les
participants étaient au nombre de 26 (13
stagiaires et 13 jeunes prêtres). Les thèmes
ont été successivement présentés par le
Provincial (le CG 27 et ses documents), le
Père Ferdinand ZIGUI (Message final des
capitulaires aux confrères), le Père Eric
Arnaud ASSOUMOU (Présentation du
Cadre de Référence des Oratorio-Centres
des jeunes en AFO), le Père José Manuel
NOGUEROLES (Nouveau document sur
l’accompagnement salésien) et le Père
Alphonse OWOUDOU (Le leadership du
salésien prêtre). Il y a eu la tenue d’une
table ronde qui portait sur « la vie
communautaire et ses défis ». Ces cinq jours
passés ensemble étaient une occasion, au-
delà de la formation, pour les confrères
« dispersés » du fait de la mission, de se
retrouver et d’échanger autour de leur
expérience pastorale.
Marc-Auguste KAMBIRE,
Sdb, stagiaire
C’est avec la messe dominicale présidée par
le Provincial que la session de cette année s’est
refermée.
LES STAGIAIRES ET
QUINQUENIUM ECHANGENT LEUR
EXPÉRIENCE PASTORALE Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 11 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com) (121) Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 12 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com) (122)
Dans le souci de réflé-
chir sur les problèmes
et les besoins des jeu-
nes, le Club Don Bos-
co Lomé a organisé le
samedi 05 avril 2014
son troisième agora
publique ; autour du thème :
« Jeunesse to-
golaise et défis actuels : quelle formation
pour quel métier ? »

Notons que cette agora a vu la partici-
pation d’environ cent jeunes venus des ly-
cées et universités de la ville. Elle a été ani-
mée par M. Kossi TSIGLO, directeur de l’o-
rientation professionnelle et de la prospec-
tion à l’ANPE-TOGO et M. Komi DJAKPA-
TA, enseignent à l’université, chargé de l’o-
rientation académique à l’UCAO. Dans son
développement, M. TSIGLO faisait compren-
dre que les élèves ne devraient plus attendre
tout de l’État mais penser à l’initiative pri-
vée. Cette agora avait pour but d’aider les
jeunes à faire une bonne orientation pour
une meilleure formation.
AGORA PUBLIQUE DU CLUB
DON BOSCO DE LOMÉ
Moïse TOSSOU
Sdb, post-novice
Lomé-MDB (TOGO)
Nouvelles de Famille
La communauté salésienne de la Maison
Don Bosco a organisé pour la deuxième fois le
festival
Tam-tam Salésien
. Celui-ci a eu lieu dans
l’après midi du samedi 26 avril 2014 au CAMA et
a connu la participation d’un bon nombre de
jeunes venus de nos divers secteurs de pastorale
et des quartiers environnants. Le thème sous le-
quel a été célébré ce grand rassemblement est :
« Les talents, la culture ; l’avenir de notre na-
tion ».
En effet, « Tam-tam salésien » vise à ras-
sembler tous les jeunes de nos différents secteurs
et à promouvoir leurs talents en vue de faire
d’eux de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens
pour l’édification de la nation Togolaise.
Des concours comme la poésie, le slam, les
compostions musicales personnelles et la danse
ont meublé cette soirée, de même, des artistes
togolais ont été invités pour la circonstance. Bien
avant le jour « J », il a été organisé un concours
de mathématiques et de français à l’endroit des
élèves des classes de 3 eme , 1 ère et Tle (des séries C
et D). Les meilleurs participants à ces divers
concours ont été primés au cours de la soirée.
Enfin, il faut souligner que cette 2 ème édition du
festival
Tam-tam Salésien
a connu plus de succès
que l’année dernière. Et nous pensons le perpé-
tuer dans les années à venir.
FESTIVAL TAM-TAM SALÉSIEN Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 13 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
CONFÉRENCE-DÉBAT
À L’ISPSH - DON BOSCO
Dans la matinée du jeudi 05 juin 2014, il y
a eu à l’ISPSH Don Bosco, une conférence-débat
sur le thème intitulé : «
Quelle actualité pour le
vodou ? Combat d’arrière garde, fantasme New-
Age ou spiritualité d’avenir (approche scientifi-
que)
».
Ce thème fut développé par le Dr. Ber-
nard MULLER, actuel directeur du musée de
Strasbourg en France. Avant de commencer
son discours, le conférencier a fait savoir que
son but n’est pas de faire des adeptes de vo-
dou mais d’expliquer ses origines et de mon-
trer son rôle dans la société. Dans la suite de
son développement, il a essayé de retracer les
origines du vodou en montrant ses différentes
formes et son rôle. Il a aussi souligné qu’on ne
peut pas identifier le vodou à la sorcellerie
mais que c’est le mauvais usage que certaines
personnes en font qui engendre ce rapproche-
ment. Ce thème a intéressé les étudiants et a
suscité des questions auxquelles le conférencier
a donné réponses. Ce fut un bon moment de
CLÔTURE DE L’ANNÉE À
L’ISPSH DON BOSCO
SOUTENANCE À L’ISPSH DON BOSCO
Dans la matinée des 5 et 6 juin 2014 a
eu lieu dans l’enceinte de l’ISPSH Don Bosco la
présentation du travail de fin de cycle pour les
étudiants de la Licence 3. Il s’agit de la
synthèse pour les étudiants en philo et du
rapport de stage pour les étudiants en sciences
de l’éducation.
La date du 17 juin 2014 marque la fin des
activités à l’ISPSH Don Bosco pour l’année
académique 2013-2014. Tout a débuté à 8H 00
par la célébration eucharistique présidée par le
Père Faustino GARCÍA (Provincial de l’AFO)
accompagné de sept (07) concélébrants. Après la
messe, il y a eu un temps de battement après
lequel, le directeur de l’institut, le Père Alphonse
OWOUDOU a pris la parole pour présenter le
bilan des activités académiques de cette année.
Dans son allocation, il a annoncé officiellement
l’ouverture d’une nouvelle filière à l’ISPSH pour
l’année prochaine. Il s’agit de la filière des
Sciences de la communication. La journée a pris
fin par un petit cocktail et la remise des relevés
de notes.
(123) Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 14 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
Siguiri (Guinée Conakry)
Nouvelles de Famille
Elie ZOROM
Sdb, coadjuteur
(124)
Nous sommes à la fin de l’année scolaire et
c’est le moment des différents examens. Au
niveau pastoral, les activités sont closes et les
premiers animateurs et animatrices viennent de
faire leur promesse qui a eu lieu le dimanche 15
juin à 10h30 dans l’église de Siguiri (en ville).
Assister à cette activité salésienne était une
première pour les chrétiens de cette ville. C’était
une grande joie pour eux et surtout une émotion
pour ces animateurs qui ont pris conscience de la
grande tâche qui leur incombe à savoir
l’animation de l’oratorio qui se traduit par
l’accueil, l’accompagnement et l’encadrement des
enfants et des jeunes.
Sept (7) animateurs et animatrices se sont
engagés pour toujours dans l’oratorio pour
l’accompagnement des enfants. Ils ont reçu leurs
objets de travail (le foulard, les livres de Don-
Bosco et Dominique Savio, la bougie et la
médaille de Marie auxiliatrice et les attestations
de fin de formation durant ses trois années).
À 15h30, tous les enfants de l’oratorio se
sont retrouvés dans la cours de la mission pour la
grande kermesse et fêter la promesse des
animateurs. Les parents venus aussi assister à cette
fête ont apprécié cette activité et ont demandé à
ce que cela continue.
PROMESSE DES ANIMATEURS
Le dimanche 22 juin a eu lieu la fête du saint
sacrement sous une grande pluie battante qui a
retardé la cérémonie. Malgré cette pluie battante,
les fidèles sont venus nombreux à cette messe
pour accompagner les enfants qui devaient
recevoir le baptême et la première communion.
Il y a eu aussi pendant l’eucharistie, la célébration
d’un mariage. À la fin de la messe, une procession
a eu lieu de l’église jusqu’à la maison du doyen du
village (M. Matthieu KEÏTA.

Le dimanche du Saint Sacrement marquait
aussi la clôture des activités des élèves du centre
Don-Bosco. Un match de football tenu à 16h, a
opposé les élèves de la 1 ère et ceux de la 2 ème année ;
la 2 ème l’a remporté par le score de 3 buts à 2. La
nuit, la place fut faite à la grande soirée dansante.
C’est avec ces activités que nous refermons
l’année pastorale 2013-2014. C’est la période des
vacances qui s’annoncent avec des grandes activités.
Une occasion pour adresser les salutations aux
correspondants d’Afonet et leur souhaiter un bon
apostolat pour ces temps de vacances.
Quant à moi, je vous demande de prier
pour moi car le 17 dimanche août 2014 je fêterai
mes 25 ans de vie religieuse dans mon village natal
à Diabali.
PREMIÈRE COMMUNION
FÊTE DE L’ORATORIO Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 15 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
Le samedi 21 Juin, à la Basilique de Marie
Auxiliatrice de Sevilla a eu lieu l’ordination de deux
nouveaux diacres pour la Congrégation salésienne :
Michel Biram Diagne, Originaire du Sénégal (un des
pays de la Province Notre Dame de la Paix, AFO) et
Paco Jaldo Gómez, originaire de Granada (une des
présences de la nouvelle province d’Espagne qui
porte le nom de María Auxiliadora.
Sous le slogan
« Je vous ai donné un exemple,
pour que vous fassiez, vous aussi comme j’ai fait »
(Jn
13, 15) a été réalisée la célébration présidée par
l’archevêque de Séville, Don Juan José Asenjo
Pelegrina. Il y avait durant la célébration eucharistique
la présence des nouveaux provinciaux des deux récentes
provinces érigées le 07 juin dernier (Santiago el Mayor
avec Siège Madrid et María Auxiliadora avec Siège
Sevilla). C’était la première ordination diaconale après
l’unification de la Province de Marie Auxiliatrice. Étaient
également présents un bon groupe de salésiens des
différentes maisons et beaucoup de jeunes et animateurs
venus des maisons où les deux nouveaux diacres ont
collaboré durant ces dernières années en pastorale.
L’archevêque, en charge de l’imposition des
mains et la prière de consécration, a rappelé que les
diacres sont appelés à servir, en particulier les plus
pauvres, notant que « la mission confiée doit être fait
avec le style et le charisme de Saint Jean Bosco, en se
consacrant en particulier aux jeunes surtout les plus
pauvres ».
Avant la fin de la célébration l’archevêque a
invité Michel, Paco et toute l’assemblée à avoir la
sensibilité envers les vocations et à promouvoir une
culture vocationnelle, indiquant que tous les
membres de la communauté de l’Église peuvent faire
un travail dans ce sens. Il a demandé en particulier
de prier pour les vocations.
Ce fut une journée pleine de gratitude. Les
nouveaux diacres dans leur discours de remerciement,
ont rendu grâce à Dieu et remercié leurs familles
respectives. Ils ont aussi remercié toutes les personnes
qui ont d’une manière ou d’une autre contribué à leur
cheminement vocationnel, ainsi que les formateurs
qu’ils ont eu pendant leur formation initiale.
ORDINATION DIACONALE
DE MICHEL ET PACO
(125)
Madrid (Espagne)
Nouvelles de Famille
Michel DIAGNE
Sdb, Diacre Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 16 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com) (126)
Le dimanche 22 juin 2014, jour de la
solennité du Saint Sacrement, a eu lieu la
profession perpétuelle de cinq confrères salésiens
dont trois de l’AFO, un de l’ATE et un de l’AFW.
C’est au cours de la célébration eucharistique
présidée par le P. José ELEGBEDE, que nos
confrères KPABA Théophile, POULI Jonathan,
GONGO Karl, MBAEGBU John et EDOU
Alphonse ont dit leur « oui » pour toujours servir
le Christ en tant que Salésiens de Don Bosco.
LE OUI DÉFINITIF DE 5 CONFRÈRES
Yaoundé (Cameroun)
Nouvelles de Famille
Isidore MINOUGOU
Sdb, Théologien Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 17 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
Flash
Marc-Auguste KAMBIRE,
sdb, stagiaire
(127)
PRÉSENTATION DU THÈME
DE L’ÉTRENNE 2015 :
“Comme Don Bosco,
avec les jeunes, pour les jeunes”

Don Ángel Fernández Artime, X Successeur
de Don Bosco, a annoncé le thème de sa
première Étrenne, celle de l’année Bicentenaire de
la naissance du Fondateur, qui va droit au cœur
de la mission :
« Comme Don Bosco, avec les
jeunes, pour les jeunes »
.

L’Étrenne est offerte encore une fois par le
Recteur Majeur comme successeur de Don Bosco
et donc comme père de toute la Famille
Salésienne. L’Étrenne est une occasion qui permet
aux différentes branches de la Famille Salésienne
de se réunir et de partager un objectif commun
qui est le partage de la mission salésienne au
service des jeunes, surtout les plus pauvres.
Rome (Vatican) :
Le président malgache reçu au Vatican
Le Pape a reçu ce samedi matin le
président de Madagascar Hery-Martial
Rajaonarimampianina, venu en famille. C'est la
première fois que le chef de l’état malgache,
élu en décembre 2013 se rend au Vatican.
Après l’audience privée avec le Saint-Père, Mr
Rajaonarimampianina s’est entretenu avec le
Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat,
accompagné de Mgr. Antoine Camilleri, Sous
Secrétaire pour les relations avec les états.
L’occasion, précise un communiqué du Saint-
Siège, de se féliciter de la qualité de leurs
relations, d’évoquer la reprise que vit
Madagascar, ainsi que l’apport de l’Église à la
réconciliation et à stabilité du pays.
Ayant salué la contribution que l’Église
offre également à l’éducation et à la santé,
elles ont abordé plusieurs sujets d’intérêt
commun, comme la lutte contre la pauvreté et
les inégalités. Il a enfin été question de
certaines problématiques internationales et de
conflits en cours dans plusieurs régions du
monde, précise le communiqué. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 18 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
Agenda Juillet 2014
Roméo SALAMI,
sdb, stagiaire
(128)
QUELQUES DATES
IMPORTANTES (JUILLET)
29 Juin - 05 Juillet : Fin Retraite (II)
BON ANNIVERSAIRE !!!
EPHÉMÉRIDES SALÉSIENNES
16 août 1815 : Naissance de don
Bosco à Châteauneuf d'Asti, dans les
environs de Turin. Son père, François
Bosco, possédait là, au hameau des Becchi,
une petite propriété. Il cultivait lui-même
son bien, et vivait du produit de ses
champs. Il était veuf lorsqu'il épousa, en
secondes noces, Marguerite Ochiena, qui lui
donna deux fils : l'ainé reçut le nom de
Joseph, le cadet fut notre Jean.
16 août 1910 : Élection de Don Paolo
Albera à la tête de la Congrégation. Né à
None en 1845, don Paolo Albera a joué un
rôle décisif dans l’expansion et la
consolidation de l’oeuvre de
Sampierdarena, où il fut nommé directeur.
En 1881, il devint le premier provincial de
la France, et il s’établit à cet effet à
Marseille.
Comme il avait été élu comme
directeur spirituel de la Congrégation par le
Chapitre Général, il avait la grande
préoccupation de la formation spirituelle
de ses confrères. Ce fut surtout un homme
d’animation spirituelle, un devoir qu’il
accomplit, ensemble avec les visites qu’on
lui demanda de faire, au nom du Recteur
Majeur. Il fut élu successeur de don Rua,
par le Chapitre Général le 16 août 1910. a
sa mort, il a été enseveli à Valsalice, à côté
don Bosco et don Rua.
FÊTES DU MOIS (JUILLET)
07 Juillet : Bse Marie Romero Meneses
16 Juillet : N.-D. du Mont Carmel
31 Juillet : St Ignace de Loyola
01 CORDERO Hernán
07 AGBEGNINOU Raoul
09 ASSOUMOU Eric Arnaud
13 MBENG Alphonse
16 BEREAU Javier
19 HONFO Casimir
22 TORTOSA Guillem
25 BALI Christophe
FOLLY Jacques
28 NDONG Eyenga antonio
29 ADANKE Martin
31 AMAGLO Samuel
Nécrologie
Papa Jean-Claude ANIHOUVI AHOUANGBE, père du Père Aurélien
AHOUANGBE, est décédé le 27 juin 2014 à Calavi (Bénin) à l’âge de 78 ans à la
suite d’une longue maladie. Prions pour la famille et pour le Père Aurélien
AHOUANGBE. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 19 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
be mais partagent la même soif d’apprendre, nous sui-
vrons ces enfants prêts à parcourir des kilomètres chaque
jour, bravant tous les dangers, pour rejoindre leur classe
et accéder à l’éducation, sésame d’une vie meilleure.
Leur ambition ? Apprendre, comprendre, saisir leur
chance, pour devenir un jour pilote de ligne, médecin,
professeur.
Ils ont compris que seule l’instruction leur permet-
tra d’améliorer leur vie, et c’est pour cela que chaque
jour, dans des paysages incroyables, ils se lancent dans un
périple à haut risque qui les conduira vers le savoir.
Jackson, 11 ans, vit au Kenya et parcourt matin et
soir quinze kilomètres avec sa petite sœur au milieu de la
savane et des animaux sauvages…
Zahira, 12 ans, habite dans les montagnes escarpées
de l’Atlas marocain, et c’est une journée de marche exté-
nuante qui l’attend pour rejoindre son internat avec ses
deux amies…
Samuel, 13 ans, vit en Inde et chaque jour, les qua-
tre kilomètres qu’il doit accomplir sont une épreuve parce
qu’il n’a pas l’usage de ses jambes. Ses deux jeunes frères
Ressources
Enrique FRANCO, sdb prêtre
Titre : Sur le chemin de l’école
Date de sortie : 25 septembre 2013
Réalisé par : Pascal Plisson
Durée : 1h 15 min
Genre : France, Documentaire
Année de production : 2012
Distributeur : Walt Disney Pictures France
Thématique: difficultés de la scolarité, contextualité, effort, idéal à réussir
Un Film
poussent pendant plus
d’une heure son fauteuil
roulant bricolé jusqu’à
l’école…
Carlitos, 11 ans,
c’est sur un cheval qu’il
traverse les plaines de Pa-
tagonie sur plus de dix-
huit kilomètres. Emme-
nant sa petite sœur avec
lui, il accomplit cet exploit
deux fois par jour, quel
que soit le temps…
(129)
SYNOPSIS
Sur le chemin de l'école suit l’extraor-
dinaire destinée de cinq enfants aux quatre
coins du globe, pour qui l’accès à l’éduca-
tion est a priori impossible.
Comme un écho au célèbre adage de
pierre Rabhi : « La question n’est pas tant de
savoir quelle terre nous allons laisser à nos
enfants mais plutôt quels enfants nous al-
lons laisser à la terre ».
Sur le chemin de l’école apporte la
preuve que ces enfants qui bâtiront le mon-
de de demain ont une conscience aigue de
l’importance de l’éducation et de l’appren-
tissage, et que sans école, nos sociétés n’ont
pas d’avenir.
Véritable ode à la vie.
Sur le chemin de l’école nous entraî-
ne dans les décors sublimes de la savane du
Kenya, des monts de l’Atlas marocain, de la
campagne indienne ou du désert australien.
Ces enfants vivent aux quatre coins du glo-
Chaque fois qu’il s’agit du bien de la jeunesse en péril ou de gagner
des âmes à Dieu, je cours en avant jusqu’à la témérité. (MB 14, 662). Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 20 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com)
Mot du Soir
Enrique FRANCO,
Sdb, prêtre



Province Salésienne Afrique Occidentale (AFO)
10 B.P. 1323 Abidjan 10 (R.C.I.)
< salesiensafo@gmail.com >

Pour nous contacter: sdbafo.cs@gmail.com
Directeur de publication : Faustino GARCÍA
Administrateur : Hernán CORDERO
Rédacteur en chef : Javier PEÑA
Montage : Paulin AKLADJE
Équipe de Rédaction :
Enrique FRANCO
Ferdinand ZIGUI
Marc-Auguste KAMBIRÉ
Roméo SALAMI

(130)
Tout de même


Les gens sont déraisonnables, illogiques et égocentriques
Aimez-les tout de même !
Si vous faites le bien, les gens vous prêtent des motifs égoïstes
ou calculateurs
Faites le bien tout de même !
Si vous réussissez, vous gagnerez de faux amis et de vrais ennemis
Réussissez tout de même !
Le bien que vous faites sera oublié demain
Faites le bien tout de même !
L'honnêteté et la franchise vous rendent vulnérable
Soyez honnête et franc tout de même !
Ce que vous avez mis des années à construire
peut être détruit du jour au lendemain
Construisez tout de même !
Les pauvres ont vraiment besoin de votre secours mais certains
peuvent vous attaquer si vous les aidez
Aidez-les tout de même !
Si vous donnez au monde le meilleur de vous-même vous risquez
d'y laisser des plumes
Donnez ce que vous avez de mieux tout de même !
Texte placardé sur le mur de Shishu Bhavan,
le foyer des enfants de Mère Teresa, à Calcutta. Bulletin d’information de la Province Salésienne Afrique Occidentale «
Notre Dame de la Paix
» (A.F.O.)
- 21 - Juin 2014 @fo.net (sdbafo.cs@gmail.com) (131)
NOS PUBLICATIONS
En vente à la :
) Maison Don Bosco (Lomé-Akodessewa)
) Paroisse Maria Auxiliadora (Lomé-Gbényedzi)
Pour tout renseignement
Édition Don Bosco Afrique (EDBA)
Tél.: (228) 22 27 87 08 / (228) 22 71 96 31
Cell.: (228) 98 98 78 39 (P. Javier PEÑA, Sdb)
(228) 92 27 99 45 (Fr. Marc-Auguste KAMBIRE, Sdb)
(228) 99 54 18 92 / (228) 91 58 60 50 (M. Paulin AKLADJE)
www.donboscoafo.org / E-mail: sdbafo.cs@gmail.com